• Accueil
  • > Réhabilitation du culte Kemite

« LES RACINES AFRICAINES DE LA RELIGION ANCESTRALE DES DRAVIDIENS , BÂTISSEURS GENIAUX DE LA CIVILISATION DE LA VALLEE DE L’INDUS »

12082016

dravidiens

A LA DEMANDE DES NOMBREUX PARTICIPANTS ENTHOUSIASTES A « L’UNIVERSITE KAMITE D’ETE 2016″ , J’AI L’INSIGNE HONNEUR D’INVITER LES AFRICAINS , LES AFRO-DESCENDANTS ET LES SYMPATHISANTS DE LA CAUSE AFRICAINE RESIDANT A PARIS ET DANS SA BANLIEUE A HONORER DE LEUR PRESENCE L’ULTIME « FORMATION SCIENTIFIQUE » QUE J’ANIMERAI LE DIMANCHE 14 AOÛT 2016 DE 14H00 A 19H00 A PARIS ( ADRESSE : CAFE FALSTAFF , 10-12 PLACE DE LA BASTILLE , METRO : BASTILLE , PAF : 12 EUROS ) SUR LE THEME SUIVANT : « LES RACINES AFRICAINES DE LA RELIGION ANCESTRALE DES DRAVIDIENS , BÂTISSEURS GENIAUX DE LA CIVILISATION DE LA VALLEE DE L’INDUS ».

e3dc5d8956aee6e31f968b94ecbcef39

AU COURS DE MON INTERVENTION TRES DOCUMENTEE, JE METTRAI PARTICULIEREMENT L’ACCENT SUR LES CINQ POINTS SUIVANTS :

 

1- CONTRAIREMENT AUX ALLEGATIONS CONJECTURALES DE L’ARCHEOLOGUE ANGLAIS JOHN MARSHALL QUI CHERCHAIT A NIER EN DEPIT DES VESTIGES ABONDANTS L’ANTERIORITE DU PEUPLEMENT DU SOUS-CONTINENT INDIEN PAR DES POPULATIONS MELANODERMES VENUES D’AFRIQUE (cf LA SEQUENCE VIDEO CI-DESSOUS) NOUS SAVONS QUE VERS -35000 DES HOMO SAPIENS SAPIENS MELANO-AFRICAINS VIVAIENT DANS L’INDE ACTUELLE ET Y ONT LAISSE DES ARTEFACTS ET DES INDICES ARCHEOLOGIQUES D’UNE TRES GRANDE VALEUR DOCUMENTAIRE.

Image de prévisualisation YouTube

ON ADMET DE BONNE FOI DESORMAIS QUE LES HABITANTS DE L’ÎLE D’ANDAMAN DANS LA PENINSULE SONT LEURS DESCENDANTS DIRECTS. DE FAIT, LEUR MODE DE VIE APRES DES MILLENAIRES RESSEMBLE ENCORE A CELUI DES PREMIERS HOMMES ANATOMIQUEMENT MODERNES QUI AVAIENT QUITTE L’AFRIQUE, LE « BERCEAU DE L’HUMANITE ET DE LA CIVILISATION » POUR ALLER PEUPLER L’ASIE.

2164965519_5

D’AUTRES GROUPES HUMAINS APPARENTES AUX POPULATIONS D’ANDAMAN ET DENOMMES « NEGRITOS » DE NOS JOURS SURVIVENT DANS DES CONDITIONS PRECAIRES AU MILIEU D’ETHNIES « ABORIGENES » HOSTILES DANS LA PARTIE MERIDIONALE DU SOUS-CONTINENT INDIEN. C’EST LE MÊME « RAMEAU PREHISTORIQUE » MELANODERME QUI AURAIT PEUPLE L’AUSTRALIE ET LES ÎLES DE LA SONDE A PARTIR DE -25000.IL EST EXTRÊMEMENT IMPORTANT DE COMPRENDRE QUE LE PREMIER PEUPLEMENT D’HOMO SAPIENS SAPIENS EN INDE EST ORIGINAIRE DU CONTINENT AFRICAIN ET DE NULLE PART AILLEURS. EN D’AUTRES TERMES, IL N’A JAMAIS EXISTE UN PEUPLEMENT « MONGOLOÏDE » AUTOCHTONE DE L’ASIE EN INDE AUX PLUS HAUTES EPOQUES DE LA PREHISTOIRE.

 

II- UNE DEUXIEME VAGUE DE PEUPLEMENT MOINS ANCIENNE QUE LA PRECEDENTE EST APPARUE VERS -15000 EN PROVENANCE DE LA CORNE DE L’AFRIQUE ET LE TYPE PHYSIQUE CARACTERISTIQUE DES « PROTO-DRAVIDIENS » EST DOLICHOCEPHALE ET LEPTHORINIEN AVEC LA PEAU TRES NOIRE ET LES CHEVEUX LISSES OU « CYMOTRICHES ».

abo3

C’EST A CETTE POPULATION D’AGRICULTEURS SEDENTAIRES PRATIQUANT LE MATRIARCAT , LE « TOTEMISME » ET LES RITES D’INHUMATION EN TOUS POINTS SEMBLABLES A CEUX EN VIGUEUR DANS LA VALLEE EGYPTO-NUBIENNE DU NIL QU’IL FAUT ATTRIBUER LA GRANDIOSE CIVILISATION DE LA VALLEE DE L’INDUS EN GENERAL ET LES SITES MAGNIFIQUES DE MOHENJO DARO ET D’HARRAPA D’AUTRE PART.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

LES AFFIRMATIONS SELON LESQUELLES LES DRAVIDIENS SERAIENT DES DESCENDANTS DE MYSTERIEUX « MEDITERRANEENS ORIENTAUX » DANS UNE REGION NON IDENTIFIEE MAIS SITUEE ARBITRAIREMENT EN ASIE CENTRALE (FOYER HYPOTHETIQUE DES « MELANO-MONGOLOÏDES ») TOMBENT EN RUINE FAUTE DE PREUVES ARCHEOLOGIQUES ET SURTOUT LINGUISTIQUES DECISIVES. EN REVANCHE, LES CINQ LANGUES PRINCIPALES PARLEES PAR LES « PROTO-DRAVIDIENS » ET LEURS DESCENDANTS ACTUELS) SE RATTACHENT GENETIQUEMENT A LA GRANDE FAMILLE LINGUISTIQUE « ELAMO-DRAVIDIENNE » . IL S’AGIT RESPECTIVEMENT DES  » SOUS-GROUPES  » : I- « TAMOUL » II- « KARNATACA » III- « TELINGA » IV- « TALAVA » V- « MALAYÂLA ». CES LANGUES N’ONT RIEN A VOIR GENETIQUEMENT AVEC L’HINDI QUI SE RATTACHE A TRAVERS LE « SANSKRIT » A LA FAMILLE « INDO-EUROPEENNE ». IL EST INCONTESTABLE PAR AILLEURS QUE LES « ARYENS » ORIGINAIRES D’IRAN MAIS DONT LES ANCÊTRES PREHISTORIQUES PROVENAIENT DES STEPPES EURASIATIQUES ONT ENVAHI L’INDE ET ONT IMPOSE UNE GUERRE CRUELLE AUX DRAVIDIENS DONT ILS ONT SPOLIE LA TERRE AVANT D’INSTAURER PAR LA TERREUR LE « SYSTEME DES CASTES » (cf LA CORPORATION INIQUE DES « INTOUCHABLES » DRAVIDIENS).

1600s

LA NEGATION DE L’INVASION ARYENNE TRES EN VOGUE CHEZ LES EXTREMISTES HINDOUS D’AUJOURD’HUI EST UNE TENTATIVE IDEOLOGIQUE VOUEE A L’ECHEC.

 

IV- LES DRAVIDIENS AVAIENT UNE RELIGION EXTRÊMEMENT RAFFINEE DENOMMEE DES LE DEBUT « SHIVAÏSME » A NE PAS CONFONDRE AVEC LE « JAINISME » QUI S’APPARENTE PLUTÔT A UNE PRATIQUE MEDITATIVE TRANSCENDENTALE.

indus-priest - Copie

LES GRANDS INITIES DE LA RELIGION DRAVIDIENNE APPELES « MOUNDAS » EXPLIQUENT QU’A L’ ORIGINE LE « CREATEUR » QUI ETAIT INCARNE PAR LA « LUMIERE » OU LE « FEU » – SOURCES DE TOUTE ENERGIE VITALE – REPOSAIT DANS LES « EAUX TROUBLES » AVANT DE PRENDRE L’APPARENCE DU DEMIURGE « AGNI » (« L’ESPRIT DU FEU ») QUE L’HINDOUISME RECUPERERA PLUS TARD DANS LE CULTE VEDIQUE. C’EST EN SURGISSANT DES « EAUX TROUBLES » PLONGEES DANS LES TENEBRES QUE « L’ESPRIT DU FEU » VA PRENDRE L’APPARENCE DE LA « TERRE-MERE » ELLE-MÊME SYMBOLISEE PAR LES FAMEUSES « DEESSES-MERES » DONT LES STATUES ORNENT LES AUTELS DES SANCTUAIRES DRAVIDIENS DE MOHENJO DARO ET DE HARRAPA.

Khrisna allaitement

UNE DIVINITE BIENFAISANTE TOUJOURS REPRESENTEE EN NOIR FONCE A L’IMAGE DES « TÊTES NOIRES » ANCESTRALES EST NOMMEE « KRISHNA » ET IL EST TRES IMPORTANT DE S’ACCORDER SES FAVEURS SI ON VEUT VIVRE HEUREUX SUR LA TERRE ET SURTOUT APRES LA MORT.

4843

« KRISHNA » EST LE LIEN INDISPENSABLE DE TOUTES LES CREATURES A LEUR CREATEUR PAR-DELA LES BARRIERES DU TEMPS ET DE L’ESPACE. UN DRAVIDIEN VERTUEUX EST UN « SERVITEUR FIDELE DE KRISHNA ». QUI SERA EN PERPETUELLE HARMONIE AVEC LE CREATEUR, LE COSMOS ET SURTOUT AVEC LES ANCÊTRES (« LES  » TÊTES NOIRES »). LES FEMMES DRAVIDIENNES INCARNATIONS VIVANTES DES « DEESSES-MERES » SONT VENEREES DANS LE CADRE D’UN MATRIARCAT TRES ANCIEN ET APPELEES « AMMAN » CHEZ LES TAMOULS PAR EXEMPLE QUI LES TIENNENT POUR DES PERSONNIFICATIONS DE L’ENERGIE CREATRICE ET DE LA FECONDITE UNIVERSELLES.

8ebe23ed80a0d282f12744cdba48eab7

LA FIGURE DE LA « MERE » CHEZ LES DRAVIDIENS ETAIT ASSIMILEE A UNE MANIFESTATION DIVINE ET OFFENSER SA MERE EST CONSIDERE PAR TOUT DRAVIDIEN COMME UNE « FAUTE INEXPIABLE » ET UN BLASPHEME IRREPARABLE. LA RELIGION ANCESTRALE DES DRAVIDIENS ETAIT D’UNE ASCESE MORALE ET D’UNE INSPIRATION PHILOSOPHIQUE SANS EQUIVALENT DANS L’HISTOIRE DES CIVILISATIONS A L’EXCEPTION DE LA CIVILISATION EGYPTO-NUBIENNE.

 

V- APRES L’AGRESSION DES « ARYENS » VERS -1700, LA CIVILISATION DRAVIDIENNE DONT LES DEBUTS REMONTENT A -2500 / -2400 VA AMORCER UN DECLIN IRREMEDIABLE.

buildings

C’EST DANS CE CONTEXTE QUE LES CONQUERANTS « ARYENS » S’EMPARERONT DES CROYANCES RELIGIEUSES ANCESTRALES DES DRAVIDIENS (APRES LES AVOIR DEFINITIVEMENT SPOLIE DE LEURS TERRES) POUR LES INTEGRER AUX RITES « ARYENS » DONNANT NAISSANCE A L’HINDOUISME TEL QUE NOUS LE CONNAISSONS AUJOURD’HUI.

Brahma-Ji

QU’IL S’AGISSE DU CREATEUR (« BRAHMA ») QUI EST AUSSI APPELE « LE PERE DE TOUTES LES CREATURES DU COSMOS » (« NARAYANA – PRAJAPATI ») QU’IL S’AGISSE DE LA « GRANDE TRIADE » VEDIQUE : I- L’ESPRIT DE LA FOUDRE (« INDRA ») II- LE DIEU DU FEU CELESTE (« AGNI ») III- L’ESPRIT DU SOLEIL (« SURYA ») TOUT LE « PANTHEON VEDIQUE » REPOSE SUR DES EMPRUNTS MASSIFS FAITS A LA RELIGION ANCESTRALE DES DRAVIDIENS.

slide_3 - Copie

EN LISANT ATTENTIVEMENT LES ECRITS SACRES DE L’HINDOUISME QUE SONT « RIG VEDAS » ET LES « UPANISHADS » ON NE PEUT QUE S’ECARTER DES AFFIRMATIONS « NEGROPHOBES » MEPRISANTES A L’EGARD DE LA RELIGION ANCESTRALE DES DRAVIDIENS D’UN GHANDI SURNOMME A TORT « L’APÔTRE DE LA NON-VIOLENCE » ET QUI N’A EU DE CESSE DE MEPRISER EN AFRIQUE DU SUD LES POPULATIONS AFRICAINES AUTOCHTONES QU’IL QUALIFIAIT AVEC DEDAIN DE « CAFRES ».

Citations-de-Gandhi

PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ.

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n




« AUX SOURCES AFRICAINES DE LA RELIGION ANCESTRALE DES OLMEQUES : VERS UNE RESOLUTION DE L’ENIGME DES TÊTES NEGROÏDES COLOSSALES DE LA VENTA »

28072016

mexique3000_04

J’INVITE LES AFRICAINS , LES AFRO-DESCENDANTS ET LES SYMPATHISANTS DE LA CAUSE AFRICAINE A HONORER DE LEUR PRESENCE LA DERNIERE « FORMATION SCIENTIFIQUE » DE L’ETE QUE J’ANIMERAI LE DIMANCHE 31 JUILLET DE 14H00 A 19H00 ( ADRESSE : CAFE FALSTAFF , 10-12 PLACE DE LA BASTILLE , METRO : BASTILLE ) SUR LE THEME SUIVANT : « AUX SOURCES AFRICAINES DE LA RELIGION ANCESTRALE DES OLMEQUES : VERS UNE RESOLUTION DE L’ENIGME DES TÊTES NEGROÏDES COLOSSALES DE LA VENTA ». AU COURS DE CETTE RENCONTRE MEMORABLE QUI SERA DEDIEE A L’EMINENT SAVANT AFRICAIN-AMERICAIN IVAN VAN SERTIMA DONT LES TRAVAUX HELAS MECONNUS EN AFRIQUE ONT REVOLUTIONNE LES « ETUDES MESO-AMERICAINES » , JE DEFENDRAI LES CINQ HYPOTHESES SUIVANTES QUI ME SEMBLENT LARGEMENT ETAYEES PAR LES SOURCES PREHISTORIQUES ET HISTORIQUES ACTUELLEMENT DISPONIBLES :

 

I- LA PRESENCE DE L’HOMME MODERNE SUR LE CONTINENT ARBITRAIREMENT DENOMME « AMERIQUE » PAR LES OCCIDENTAUX REMONTE A -30000/-20000 D’APRES LES DATATIONS RADIOMETRIQUES ABSOLUES ( « RADIOCARBON DATES » OF THE CHICAGO UNIVERSITY , 1992 ) ET ELLES INVALIDENT L’HYPOTHESE D’UN PEUPLEMENT DU CONTINENT A PARTIR DU NORD VERS LE SUD.

Americas_satellite_map

AU CONTRAIRE , LES PREMIERS HOMMES MODERNES SERAIENT D’APRES LES ANALYSES GENETIQUES RECENTES ORIGINAIRES D’AFRIQUE , CE QUE CORROBORE LA THESE DE L’ORIGINE MONOGENETIQUE DE L’HUMANITE.

LUZIA final

D’AUTRES VAGUES MIGRATOIRES PLUS RECENTES POSTERIEURES A -10000 ET EN PROVENANCE DE L’ASIE ( cf SIBERIE ? ) SERAIENT VENUES PAR LE  » DETROIT DE BERHING  » QUI ETAIT ALORS GUEABLE POUR SE MELANGER AU TYPE NEGROÏDE AUTOCHTONE. C’EST DE CE MELANGE QUE SONT ISSUS LES GROUPES ETHNIQUES CONSTITUANT LE « RAMEAU AMERINDIEN ».

196f8ad68ad8f9a6cc7c23330ecfb1fc

IL EST CERTAIN QUE DES HOMMES MODERNES EN TOUS POINTS SEMBALABLES AUX MELANODERMES D’AFRIQUE VIVAIENT EN AMERIQUE DURANT LA PREHISTOIRE.

 

II- LES « TÊTES COLOSSALES DE LA VENTA » AUX TRAITS NEGROÏDES ACCENTUES REPRESENTENT LES DESCENDANTS DE CES PREMIERS AUTOCHTONES DE L’AMERIQUE ET ELLES REPRESENTENT SELON LES « OLMEQUES » EUX-MÊMES DES PORTRAITS DES « ROIS-DIEUX » ET DES « INITIES DIVINISES » CARACTERISTIQUES DE LEURS PROPRES ANCÊTRES.

MP

C’EST EN VAIN QUE LES IDEOLOGUES EUROPEENS ( cf SOUSTELLE ) IMAGINERONT DES TÊTES DECAPITEES D’ ENNEMIS VAINCUS SEMBLABLES A DES TROPHEES DE GUERRE. LES TRADITIONS DES « OLMEQUES » CONTREDISENT CES AFFABULATIONS GROSSIERES EN INSISTANT SUR LE FAIT QUE SEULS LES VISAGES DES ANCÊTRES ET DES DIGNITAIRES DE LEUR PEUPLE AVAIENT L’HONNEUR D’ÊTRE SSCULPTES POUR L’ETERNITE DANS DES STATUES CEPHALIQUES GEANTES. IL EST DONC INCONTESTABLE QUE LA CIVILISATION « OLMEQUE » A ETE BÂTIE PAR DES NEGROÏDES ET QU’ELLE EST PLUS ANCIENNE QUE LES ESTIMATIONS CHRONOLOGIQUES ACTUELLES QUI LA FONT REMONTER SEULEMENT A -1500. J’ANALYSERAI LES DIX SEPT « TÊTES NEGROÏDES COLOSSALES » LES PLUS CONNUES ( DIX SUR LE SITE DE « SAN LORENZO » , QUATRE SUR LE SITE DE « LA VENTA » , DEUX SUR LE SITE DE « TRES ZAPOTES » , UNE SUR LE SITE DE « RANCHO LA COBATA » ) ET JE MONTRERAI QUE SEULS DES DIGNITAIRES APPARTENANT AUX COUCHES SUPERIEURES DE LA CIVILISATION « OLMEQUE » POUVAIENT BENEFICIER D’UN TRAITEMENT ARTISTIQUE AUSSI PERFECTIONNE.

 

III- LA RELIGION ANCESTRALE DES « OLMEQUES » REPOSAIT SUR LA CROYANCE EN UN « CREATEUR » DE L’UNIVERS SOUVENT ASSIMILE AU SOLEIL CONSIDERE COMME LA SOURCE DE L’ENERGIE ORIGINELLE. L’OMNIPRESENCE DANS LA STATUAIRE SACREE DU « JAGUAR » SIGNIFIE SEULEMENT QUE CET ANIMAL INCARNE L’ENERGIE DIVINE PAR SA FELINITE, SA RAPIDITE ET SA BEAUTE.

jaguar04

LA VERSION « ANTHROPOMORPHE » DU « JAGUAR » SEMBLE ILLUSTRER LA THEMATIQUE TYPIQUEMENT AFRICAINE DE LA TRANSFORMATION DE L’ENERGIE VITALE DES « CHAMANS » EN FELINS.

Jagaurwarrior

CES « JAGUARS-CHAMANS » INCARNATIONS DE « L’ORDRE COSMIQUE » POUVAIENT NEUTRALISER LES FORCES NUISIBLES DU MONDE DES « ESPRITS MALEFIQUES » OU PERTUBATEURS QUI INCARNENT QUANT A EUX LE « DESORDRE COSMIQUE ». ASSOCIE A LA « ROYAUTE DIVINE » , LE « JAGUAR » EST UNE PUISSANCE GUERRIERE QUI APPORTE LA FERTILITE , LA FECONDITE , LA PROSPERITE ET LA LONGEVITE. DE NOMBREUX AUTRES ANIMAUX INCARNENT DES « PUISSANCES » SANS JAMAIS ATTEINDRE CELLE DU « JAGUAR » : LE CROCODILE, LE SERPENT, LE FAUCON etc LES « OLMEQUES » AVAIENT ELABORE UNE « COSMOGONIE » COMPLEXE QUI FAIT IRRESISTIBLEMENT ECHO A CELLES DE LA VALLEE DU NIL EGYPTO-NUBIENNE.

III- LES « OLMEQUES » AVAIENT UNE « ARCHITECTURE MONUMENTALE » IMPRESSIONNANTE ET ILS AVAIENT BÂTI DES « PYRAMIDES » IMPRESSIONNANTES COMME LES EGYPTIENS DE L’EPOQUE PHARAONIQUE.

mayabrightsky

L’ETUDE SCIENTIFIQUE PAR LES ASTONOMES MEXICAINS ACTUELS DE CES « PYRAMIDES » REVELE QU’ILS ETAIENT ORIENTES VERS LES CONSTELLATIONS DU CIEL. LA « CONSTELLATION D’ORION » A ETE PRIVILEGIEE PAR LES BÂTISSEURS DE CES CHEF D’OEUVRE DE L’ARCHITECTURE MONDIALE CLASSES « PATRIMOINES DE L’HUMANITE » PAR L’UNESCO.

 

IV- LES « OLMEQUES » POSSEDAIENT UNE « ECRITURE HIEROGLYPHIQUE » MAGNIFIQUE CONSIDEREE COMME « INDECHIFFRABLE » PAR LES « OLMECOLOGUES » OCCIDENTAUX.

Cascajal_block

JE MONTRERAI QUE CETTE « ECRITURE SACREE » DONT LES « INITIES OLMEQUES » CONNAISSAIENT LA SIGNIFICATION COSMIQUE PROFONDE PRESENTE DES SIMILITUDES FRAPPANTES AVEC LES HIEROGLYPHES DE L’ANCIENNE EGYPTE.

 

V- JE SOULIGNERAI ENFIN LA VALEUR SCIENTIFIQUE STUPEFIANTE DU « CALENDRIER ASTRONOMIQUE » DES « OLMEQUES » ET L’EXPLICATION SCIENTIFIQUE DE TOUS LES PHENOMENES COMPLEXES DE L’ASTRONOMIE (ECLIPSES TOTALES , COMETES , OSCILLATIONS LUNAIRES etc ) IL Y DE CELA PLUSIEURS MILLENAIRES.

City_calendar

EN TOUT ETAT DE CAUSE , LES CHERCHEURS AFRICAINS ET AFRO-DESCENDANTS CONTEMPORAINS ONT LE DEVOIR DE S’INTERESSER PLUS SERIEUSEMENT QU’ILS NE LE FONT ACTUELLEMENT AUX CIVILISATIONS NEGRES DE LA MESO-AMERIQUE ET CETTE REORIENTATION DE LA RECHERCHE HISTORIQUE CONSTITUE LE MEILLEUR HOMMAGE QUE NOUS POUVONS RENDRE AU DISTINGUE SAVANT AFRICAIN-AMERICAIN IVAN VAN SERTIMA.

293314_10150310603511222_702611221_8437946_918509704_n

 

PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ.

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n




« L’ORIGINE EGYPTIENNE DU BOUDDHA ET LES RACINES AFRICAINES DU BOUDDHISME »

22072016

Présentation1

EN ECHO A LA DEMANDE PRESSANTE DES PARTICIPANTS ENTHOUSIASTES DE « L’UNIVERSITE KEMITE D’ETE SESSION 2016″ , J’AI DECIDE DE CLÔTURER MON CYCLE DE FORMATIONS PAR L’ENIGME QUE CONSTITUENT AUX YEUX DE NOMBREUX CHERCHEURS LES ETONNANTES SIMILUTUDES ENTRE LE BOUDDHISME ET LA RELIGION ANCESTRALE NEGRO-AFRICAINE.

Per Ankh en Kemet3 - Copie

PLUS GENERALEMENT , NOUS SAVONS GRÂCE AUX INVESTIGATIONS DE L’EMINENT PROFESSEUR AFRICAIN-AMERICAIN RUNOKO RASHIDI QUE LA « PRESENCE AFRICAINE » EN ASIE EST TRES ANCIENNE ET REMONTE A LA PREHISTOIRE.

51J9S47dEML

CE POINT FONDAMENTAL EST CORROBORE PAR LES RECHERCHES DES SAVANTS ASIATIQUES EUX-MÊMES (cf LES TRAVAUX PIONNIERS DU JAPONAIS NABUO TAKANO).LE POINT FOCAL DES DEBATS ACTUELS CONCERNE L’ORIGINE DU BOUDDHA, LES FONDEMENTS COSMOGONIQUES ET METAPHYSIQUES DE SA DOCTRINE (LE BOUDDHISME) TOTALEMENT INCONNUE AVANT SON AVENEMENT EN INDE ET D’UNE MANIERE GENERALE LES LIENS MULTIFORMES QUI EXISTAIENT ENTRE LA SPIRITUALITE L’EGYPTE ANTIQUE NEGRE ET LE BOUDDHISME.

Présentation2

DANS LA CONTINUITE DE MA COMMUNICATION QUI A SERVI DE PREAMBULE IL Y A DEUX ANS A LA FAMEUSE « CONFERENCE MAGISTRALE » DU PROFESSEUR RUNOKO RASHIDI RELATIVE A LA PRESENCE MECONNUE DES AFRICAINS EN ASIE , JE ME PROPOSE D’ANIMER UNE DERNIERE « FORMATION SCIENTIFIQUE » LE DIMANCHE 24 JUILLET 2016 DE 14H00 A 19H00 A PARIS (ADRESSE : CAFE FALSTAFF , 10-12 PLACE DE LA BASTILLE , METRO : BASTILLE , PAF : 12 EUROS) SUR LE THEME SUIVANT : « L’ORIGINE EGYPTIENNE DU BOUDDHA ET LES RACINES AFRICAINES DU BOUDDHISME ».

buddha4 black

JE FOURNIRAI TOUTES LES PREUVES IRREFUTABLES A L’APPUI DE MA DEMONSTRATION EXHAUSTIVE QUI SERA DEDIEE AU PROFESSEUR RUNOKO RASHIDI, PROLIFIQUE ERUDIT S’IL EN EST.

10580069_10152138750411222_5938980403250098460_n

TOUS LES AFRICAINS, LES AFRO-DESCENDANTS ET LES SYMPATHISANTS DE LA CAUSE AFRICAINE SONT PRIES D’HONORER DE LEUR PRESENCE CET EVENEMENT CULTUREL ET SCIENTIFIQUE MAJEUR !

Image de prévisualisation YouTube

 

PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ.

10600604_10152635340996815_334575001600213216_n




“LA RELIGION MONOTHEÏSTE NEGRO-EGYPTIENNE TEXTES SACRES HIEROGLYPHIQUES A L’APPUI“.

15052016

Hermitage_Egyptian_statuettes

-THEME CENTRAL DE LA “CONFERENCE MAGISTRALE“ DU PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ : “LA RELIGION MONOTHEÏSTE NEGRO-EGYPTIENNE TEXTES SACRES HIEROGLYPHIQUES A L’APPUI“.

-DATE ET HORAIRE : LUNDI 16 MAI 2016 DE 13H40 A 18H40.

-ADRESSE : RESIDENCE HÔTELIERE, 65 RUE DU DOCTEUR BAUER, 93400 SAINT-OUEN, METRO : MAIRIE DE SAINT-OUEN (LIGNE 13).

-PAF : 12 EUROS (TARIF UNIQUE).

-CONTACTS : PAGE FACEBOOK DE LA “MAISON DES KEMITES MARCUS MOSIAH GARVEY “ OU “SEMA TA WY UN BLOG“.

10169460_559806387450733_1377729506_n

-DEDICACE SPECIALE : Je dédie cette CONFERENCE MAGISTRALE à mon Grand Maître MBOMBOG MBOG BASSONG en signe de gratitude pour l’ensemble de son œuvre qui revêt une importance capitale pour la RENAISSANCE AFRICAINE.

hqdefault

-PROGRAMME ET CHRONOGRAMME DE LA “CONFERENCE MAGISTRALE“ :

-13H40 / 14H00  PROPOS LIMINAIRE : “Notre dette insolvable envers le Grand Maître Mbombog Mbog Bassong“.

 

-14H00 / 14H30  PROLOGUE : “Esquisse de l’Arbre généalogique des religions du monde“.

Religion1 - Copie

-14H30 / 15H30   PREMIERE PARTIE : “L’antériorité de la Religion négro-égyptienne de la  préhistoire à la protohistoire“.

Kilimandjaro

I1  Du Paléolithique au Néolithique : analyse des gravures rupestres de l’Afrique australe à la Vallée du Nil.

I2  Du prédynastique au protodynastique : analyse des sources archéologiques et épigraphiques de la Nubie à l’Egypte pharaonique.

I3  De la période Thinite à la Basse époque : analyse des sources archéologiques et épigraphiques de Memphis à Thèbes.

10615547_632303580201013_7160627072228988985_n

-15H30 / 16H30  DEUXIEME PARTIE : “La Religion négro-égyptienne à la lumière des Textes sacrés hiéroglyphiques”.

scribe

II1  Les “ Textes des Pyramides “ : résumé succinct du corps de doctrine.

II2  Les “ Textes des Sarcophages “ : résumé succinct du corps de doctrine.

II3  Le “ Papyrus d’Ani “ : étude exhaustive du Livre sacré du Peuple Noir.

330601101503754179514915578664908979208907099105o.jpg

-16H30 / 17H30  TROISIEME PARTIE : “Comment rendait-on le CULTE DIVIN JOURNALIER aux Neterou et aux Ancêtres bienheureux ?“.

egypte-08-2-w

- Le culte rendu aux NETEROU PRIMORDIAUX.

- Le culte rendu aux ANCÊTRES BIENFAITEURS.

- Le culte rendu aux DEFUNTS JUSTIFIES.

toutankhamon-3

-17H30 / 17H50  EPILOGUE : “Quels sont la MISSION DIVINE et le DESTIN POST-MORTEM de l’être humain sur la Terre et dans l’ Amdouat ?“

osiris

-17H50 / 18H40  DEBAT GENERAL.

 

NB : EVENEMENT CULTUREL ET SCIENTIFIQUE EXCEPTIONNEL, LA PRESENCE DE TOUS EST IMPERATIVE !

ankh.jpg




COMMUNIQUE SUR « LA RELIGION NEGRO-EGYPTIENNE TEXTES SACRES HIEROGLYPHIQUES A L’APPUI »

13052016

J’INFORME LES AFRICAINS, LES AFRO-DESCENDANTS ET LES SYMPATHISANTS DE LA CAUSE AFRICAINE QUE J’ANIMERAI UNE CONFERENCE EXCEPTIONNELLE LE LUNDI 16 MAI 2016 DE 13H40 A 18H40 SUR LE THEME SUIVANT : « LA RELIGION NEGRO-EGYPTIENNE TEXTES SACRES HIEROGLYPHIQUES A L’APPUI ».

osiris

CETTE RENCONTRE QUI S’ANNONCE EXPLOSIVE SERA DEDIEE A MBOMBOG MBOG BASSONG A TITRE D’HOMMAGE POUR L’ENSEMBLE DE SON OEUVRE.

hqdefault

J’ABORDERAI DANS LE CADRE DE MON EXPOSE LES QUATRE THEMATIQUES SUIVANTES :

 

1-L’EMERGENCE AU COURS DE LA PREHISTOIRE DANS LA REGION DES GRANDS LACS AFRICAINS DE LA PREMIERE RELIGION MONOTHEÏSTE CONNUE DEPUIS L’APPARITION DE L’HOMME ANATOMIQUEMENT MODERNE DANS LA MÊME REGION. LES NOMBREUSES PEINTURES RUPESTRES QUI JALONNENT LE VASTE ESPACE QUI VA DE LA VALLEE DU NIL AU SAHARA DU PALEOLITHIQUE SUPERIEUR A LA FIN DU NEOLITHIQUE TEMOIGNENT DE LA PRECOCITE ET DE LA FECONDITE DE CES PREMIERES CROYANCES ATTESTEES DANS L’HISTOIRE DE L’HUMANITE.

Kilimandjaro

2- L’ESSAIMAGE DES POPULATIONS AFRICAINES VERS LA MOYENNE ET BASSE VALLEE DU NIL ET L’INSTITUTIONNALISATION DURANT LA PERIODE DE NAGADA DU HAUT CLERGE INITIATIQUE D’ABYDOS, DE NEKHEN ET DE LA THEBAÏDE. LES PREMIERES SYNTHESES THEOLOGIQUES SONT ELABOREES PAR LES DETENTEURS NEGRES DE LA « SCIENCE SACREE » DANS LE CADRE DES CINQ PRINCIPAUX « COLLEGES INITIATIQUES » ET DONNERONT NAISSANCE AUX « COSMOGONIES » D’IOUNOU (HELIOPOLIS), DE KHEMENOU (HERMOPOLIS), DE MENNEFER (MEMPHIS), DE OUASET (THEBES) ET DE SAOU (SAÏS).L’EXAMEN MINUTIEUX DE CES VERSIONS DE LA « GENESE DU COSMOS » REVELE COMME IL FALLAIT S’Y ATTENDRE UNE « SOURCE D’INSPIRATION COMMUNE » REMONTANT AU PREDYNASTIQUE.

egypte-08-2-w

3- L’ETUDE EXHAUSTIVE ET MINUTIEUSE DES « TEXTES SACRES » DU PEUPLE NOIR QUE SONT LES « TEXTES DES PYRAMIDES » , LES « TEXTES DES SARCOPHAGES » , LA « CREATION DU MONDE » DE SHABAKA , LE « LIVRE DE CE QU’IL Y A DANS L’AMDOUAT » ET SURTOUT LE « PAPYRUS D’ANI » MET EN LUMIERE L’EXTRÊME RICHESSE DE LA « RELIGION MONOTHEÏSTE NEGRO-EGYPTIENNE » QUI A ETE RECUPEREE , DENATUREE ET DEVOYEE APRES LE DECLIN DE LA CIVILISATION EGYPTO-NUBIENNE PAR LES PEUPLADES SEMITIQUES QUI SONT A L’ORIGINE DES CONTREFACONS ABRAHAMIQUES BIEN CONNUES (JUDAÏSME , CHRISTIANISME , ISLAM).

330601101503754179514915578664908979208907099105o.jpg

4- LA MISE EN EVIDENCE DE CES EMPRUNTS MASSIFS DU MONDE SEMITIQUE A LA RELIGION NEGRO-EGYPTIENNE PERMETTRONT DE COMPRENDRE EN QUOI ET POURQUOI LES TROIS RELIGIONS ABRAHAMIQUES DÎTES « REVELEES » SONT PROFONDEMENT ANTI-MAÂTIQUES ET CONTRIBUENT PAR RICOCHET A ALIENER ET A DETRUIRE LES AFRICAINS ET LEURS VALEURS DE CIVILISATION. EN TOUT ETAT DE CAUSE, SEULES LA REHABILITATION ET LA RESTAURATION DE LA SPIRITUALITE ANCESTRALE DU PEUPLE NOIR (AFRICAINS ET AFRO-DESCENDANTS) RENDRONT POSSIBLE LA RENAISSANCE DE L’AFRIQUE AU TROISIEME MILLENAIRE.

Présentation1-Copie

SECH COOVI REKHMIRE

Copie de JCCG




“LA PASSION D’OSIRIS D’APRES LES TEXTES DES PYRAMIDES-ESSAI DE RECONSTITUTION DES ETAPES DU PREMIER DRAME COSMIQUE DE L’HISTOIRE DE L’HUMANITE“. REPONSES AUX QUESTIONS DES CHERCHEURS

23032016

LA PASSION D’OSIRIS DANS LES TEXTES DES PYRAMIDES

Suite à mon exposé  le du 20 décembre 2015 à Paris sur le thème “La Passion d’Osiris d’après les Textes des Pyramides : Essai de reconstitution des étapes du premier drame cosmique de l’histoire de l’humanité“   lors du séminaire de recherche fondamentale de l’Université Panafricaine des Savoirs intitulé : “Les emprunts des religions abrahamiques dites révélées à la tradition Monothéiste Négro-Egyptienne dans l’Antiquité“, une série de questions m’ont été posées par les chercheurs présents à cette agape du savoir afin d’approfondir leurs quêtes et leurs réflexions.

Per Ankh en Kemet3 - Copie

Voici mes réponses à leurs questions, en espérant qu’elles puissent édifier tous les lecteurs de ce site (http://sematawy.unblog.fr) et d’autres sites (ex:  http://africanhistory-histoireafricaine.com) et enrichir le débat.

 

Saousire Segui, Historien des religions et Coordinateur du Centre Panafricain d’Etudes Religieuses et Théologiques de l’Université Panafricaine des Savoirs.

1928706_51269196490_4579_n

 

 

1-QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE VOTRE INTERPRETATION DE LA « PASSION D’OSIRIS » D’APRES LES « TEXTES DES PYRAMIDES » ET « ISIS ET OSIRIS » DE PLUTARQUE ET CELLE DU FRERE DIBOMBARI MBOCK QUI PARLE DU DIEU « OSIRIS CRUCIFIE » ?

guide_pratique_de_l_egypte_pyramide - Copie

 

La différence entre notre interprétation de la passion d’Osiris  et celle du frère Dibombari Mbock est simple. Mon interprétation de la passion d’Osiris s’appuie sur les Textes des Pyramides et Isis et Osiris de Plutarque, qui sont les deux références majeures pour connaitre réellement la passion d’Osiris. Dans ces références il n’est écrit nulle part qu’Osiris a été crucifié. Autrement dit ces textes ne disent pas qu’Osiris a été crucifié. Puisque ces textes ne parlent pas d’Osiris crucifié, nous pouvons donc conclure que l’interprétation du frère Dibombari Mbock  qui parle de crucifixion d’Osiris n’est pas exacte et ne s’appuie pas sur les références en la matière.

 

 

2-VOUS AVEZ SOUTENU AU COURS DE VOTRE EXPOSE QUE D’APRES LA VERSION DE PLUTARQUE, OSIRIS A ETE NOYE PAR SETH DANS LE FLEUVE NIL. POUVEZ-VOUS REPRODUIRE L’EXTRAIT DU PASSAGE DE PLUTARQUE QUI FAIT ETAT DE LA NOYADE D’OSIRIS ?

Présentation1 - Copie

Voici l’extrait de Plutarque dans son livre Isis et Osiris ou il est fait état de la noyade d’Osiris : « Osiris y entra à son tour, et s’y étendit. A l’instant tous ceux qui étaient là s’élancèrent, et fermèrent précipitamment le couvercle. Les uns l’assujettissent au dehors par des clous, les autres le scellent avec du plomb fondu. On le porte ensuite au fleuve, et on le fait descendre jusque dans la mer par l’embouchure Tanaïtique, laquelle, à cause de cela, est exécrée encore aujourd’hui des Égyptiens et appelée Maudite ».

 

3-LA DEFINITION QUE VOUS DONNEZ DU NOM OUSIRE (OSIRIS) NE CORRESPOND PAS A CELLE FOURNIE SUR LA VIDEO DU FRERE DIENE THIAO. LE NOM « OSIRIS » A-T-IL UNE SEULE OU PLUSIEURS SIGNIFICATIONS ?

1149055_194153254088811_1766863737_n

Notre définition du nom d’Osiris s’appuie sur les hiéroglyphes. Et le nom d’Osiris c’est-à-dire Ousiré ou Wosiré tel qu’il est écrit avec les hiéroglyphes se traduit par : « l’Ancêtre puissant qui veille sur le trône divin » Mais ce nom renferme effectivement plusieurs significations ou plusieurs idées qui en découlent, du fait de l’histoire d’Osiris, de ses initiations, de ses fonctions et de son statut. Ainsi notre définition n’est pas en opposition à celle du frère Diene Thiao, mais est plutôt complémentaire à celle de ce frère.

 

4-D’APRES VOUS, L’HISTORICITE DE JESUS DE NAZARETH A-T-ELLE ETE PROUVEE PAR LA RECHERCHE HISTORIQUE DEPUIS L’ANTIQUITE ?

7

La recherche historique n’a jamais pu prouver de quelque manière que ce soit l’historicité réelle d’un personnage s’appelant Jésus de Nazareth ou encore Jésus-Christ, car : 

 

-Sa date de naissance (25 décembre de l’an 0, ou de l’an -6 ou -7 ?) n’est pas certaine.

 

-La recherche historique n’a jamais rien trouvé sur sa famille car les preuves de l’existence de sa mère Marie, et de son père adoptif n’ont jamais été trouvées.

 

-Sur son enfance jusqu’à l’âge adulte, la recherche historique n’a rien trouvé de sûr. Et même les évangiles canoniques ne disent rien de ce qui s’est passé pendant 18 ans de sa vie, entre l’âge de 12 ans et l’âge ou il est censé avoir commencé à prêcher ,30 ans.

 

-Sur le plan historique, aucun document ne permet de connaitre les circonstances et les conditions de sa mort. Ainsi il n’y a rien de certain sur sa mort, ni  sur la forme de la croix sur laquelle il a coutume d’être représenté crucifié. En effet, puisqu’il y a plusieurs formes de croix (croix en X, croix en forme de T, etc.…), Ça signifie qu’on ne sait pas si la croix sur laquelle on a l’habitude de le représenter mort (croix en forme de T) est la vraie forme de la croix. Et même les évangiles ne donnent aucune information permettant d’identifier la forme de la croix.

 

-Sur le plan historique, il n’y a rien de certain sur sa résurrection, et même les textes des évangiles canoniques ne disent pas comment il est ressuscité. Tout ce que les textes de ces évangiles disent c’est que le troisième jour ou le premier jour de la semaine (sans qu’on sache lequel exactement), ses adeptes ont retrouvé un tombeau vide.

 

 Bref, au plan historique on ne sait rien de sur le concernant. Voilà pourquoi malgré de multiples documentaires livres, et parutions présentées au grand public au sujet de la figure messianique de  Jésus,  la plupart des scientifiques et des chercheurs  pensent (étant donné qu’il est difficile de prouver son existence historique), qu’il est fort probable qu’un personnage juif du nom de Jésus de Nazareth n’ait jamais existé.

 

 

5-QUE SYMBOLISENT LA CROIX EGYPTIENNE ( cf « CROIX-ANKH » ) ET LA CROIX CHRETIENNE ?

 

La croix égyptienne  Ankh (Ankha, Anga, Onga,etc..) symbolise globalement la vie. Elle symbolise aussi l’être humain plein de cette vie. L’anse en haut représente la tête, la partie horizontale représente les bras et la partie verticale représente le tronc et les membres.

ankh.jpg

La croix chrétienne est par contre un instrument de crucifixion, de torture, de souffrance et de mort, puisque la croix chrétienne est à l’origine un objet qui sert à supplicier, torturer, à faire souffrir et à tuer.

article-1376107-009FF1371000044C-789_634x440

6-AU COURS DE VOTRE EXPOSE, VOUS AVIEZ SOUTENU QUE LES PERSONNAGES DE JESUS ET D’ISSA SONT DEUX PERSONNAGES DIFFERENTS.QUELLES SONT LES PREUVES SUR LESQUELLES VOUS VOUS APPUYEZ POUR FAIRE UNE TELLE AFFIRMATION ?

Issa Jesus

Avant toute chose il convient d’abord de rappeler les préliminaires que voici :

 

Les récits et documents sur l’histoire d’Issa nous sont fournis par les textes et documents authentiques de la tradition copte.

1copticcross

En d’autres termes, les documents authentiques de la tradition copte dont certains sont connus officiellement sous les noms “d’évangiles“ de Thomas, de Marie de Valentin par exemple, parlent en réalité d’Issa et ne parlent pas de Jésus. Rappelons que le terme « copte » signifie étymologiquement égyptien autochtone. Le terme « copte » est donc un néologisme servant à designer le peuple autochtone de la civilisation pharaonique. Or depuis le Colloque scientifique  International d’Egyptologie du Caire organisé par l’UNESCO en 1974, la science a montré que ce peuple égyptien autochtone  appartient culturellement, linguistiquement et anthropologiquement au monde négro-africain.

 

Puisque le terme « copte » renvoie à l’origine aux égyptiens autochtones, on comprend donc que les premiers coptes, égyptiens de la période du déclin de la civilisation pharaonique (basse époque), étaient noirs comme leurs ancêtres et que c’est suite aux invasions de l’Egypte par les peuples à peau claire au fil du temps (Perses, Grecs, Romains, jusqu’aux Arabes etc…) dans cette civilisation pharaonique déclinante que ces peuples noirs se sont métissés pour finalement donner les coptes d’aujourd’hui. C’est cela qui explique que les coptes considérés comme descendants de l’antique peuple nègre de l’époque pharaonique.

 

Les textes et documents coptes sont antérieurs de plusieurs siècles  aux textes et documents du Christianisme (religion née au 4 ème siècle de l’ère actuelle). Les récits sur l’histoire de Jésus nous sont relatés par les évangiles de la tradition biblique chrétienne. En étudiant les documents de la tradition copte et les documents des évangiles chrétiens postérieurs, on comprend qu’Issa et Jésus sont deux personnages différents. En voici quelques exemples tirés des documents coptes et des documents chrétiens:

 

-Issa n’est pas juif, mais égyptien (copte), or Yehoshuah (Jésus) est Juif galiléen, né a Bethleem et originaire de Nazareth (d’où le nom Jésus de Nazareth).

 

-Issa n’est pas né et n’a pas vécu à la même époque que Yehoshuah, puisqu’il a vécu plusieurs siècles avant le début de l’ère actuelle, début de l’ère supposée de la naissance de Jésus de Nazareth,

 

-Issa est un prêtre, initié du grade de Veilleur des Mystères (Kher Sesheta), un maitre d’initiation,  et non un messie. Or Jésus de Nazareth est  présenté comme messie  oint (d’où son titre de Christ) d’âpres la version officielle, mais aucun texte et document de la tradition chrétienne ne montre qu’il a reçu le rite de l’onction, de même aucun document de la tradition chrétienne ne dit qu’il a été initié.

 

Issa n’est pas mort sur une croix. Alors que Jésus est mort sur une croix.

 

L’existence d’Issa est bel et bien attestée par la science et la recherche. L’existence de Jésus quant à elle, n’est pas attestée.

 

Ces quelques faits non exhaustifs exposés sont des indices qui permettent de comprendre qu’Issa et Jésus sont deux personnages différents.

 

 

 

 

7-A PLUSIEURS REPRISES, VOUS AVIEZ AFFIRME QUE LES « PREMIERS CHRETIENS » QUI NE SE RECLAMAIENT PAS DU « CHRISTIANISME » VENERAIENT LA DEESSE ISIS. QUI ETAIENT PRECISEMENT CES « PREMIERS CHRETIENS » ET SURTOUT QU’EST- CE -QUI PROUVE CONCRETEMENT QU’ILS ETAIENT LES ADEPTES DU CULTE ISIAQUE ?

3022437396_fbb7402b3a

La recherche historique montre que le Christianisme, c’est-à-dire la religion chrétienne, est née officiellement comme religion au quatrième siècle de l’ère actuelle dans l’empire romain sous l’impulsion de l’empereur romain Constantin. Cela signifie qu’avant le quatrième siècle, le Christianisme n’existait pas véritablement. Or si avant le 4eme siècle le Christianisme n’existait pas, ça signifie donc qu’avant le 4 ème siècle il n’y avait pas vraiment de chrétiens en réalité. Ça signifie aussi que les personnes qu’on appelle officiellement premiers chrétiens (et qui existaient avant le quatrième siècle de l’ère actuelle), ne se donnaient pas à eux-mêmes le nom de chrétiens puisque le Christianisme n’existait pas encore à leur époque.

Ces personnes qui sont qualifiés officiellement de « premiers chrétiens », sur le plan historique et scientifique,  ne venaient pas de Palestine et n’étaient pas juifs (comme l’enseigne le Christianisme), mais venaient de l’Egypte et de la vallée du Nil et étaient les ancêtres de ceux qu’on appelle aujourd’hui les coptes. Les données historiques montrent ensuite que la spiritualité la plus répandue à cette époque (dite des « premiers chrétiens ») était le culte d’Isis dont la pratique et la popularité sont partis de la vallée du Nil et se sont répandus jusqu’en Europe en passant par des régions comme la Palestine. Puisque ces personnes qui sont appelées officiellement « premiers chrétiens » sont parties de la vallée Nil à une époque où le culte d’Isis était le culte le plus populaire en Egypte même et dans le monde, il est donc sûr et certain que ces personnes (« premiers chrétiens ») étaient des adeptes du culte d’Isis. Mais ce qui renforce encore plus cette analyse, c’est que les recherches historiques montrent que la plupart des rites du Christianisme né au 4eme siècle (baptême, communion, etc..) sont très ressemblants et similaires aux rites du culte d’Isis qui existaient plusieurs siècles avant le 4eme siècle de l’ère actuelle, comme le démontre scientifiquement le grand Savant copte Sarwat Anis Al Assiouty dans son ouvrage intitulé : Origines Egyptiennes du Christianisme et de l’Islam.

416VTD72VSL._SX343_BO1,204,203,200_

8-LES COPTES ACTUELS FONT REMONTER LEUR RELIGION L’EVANGELISATION DE SAINT MARC. QUE PENSEZ-VOUS DE CETTE TRADITION QUI EXPLIQUERAIT L’EMERGENCE DE LA CHRETIENTE COPTE D’EGYPTE ?

eglisecopteorthodoxe002.jpg

La tradition de l’évangélisation de Saint Marc est une tradition officielle et populaire . Mais cette tradition est fausse tout simplement, car il n’existe aucune trace authentique d’un personnage dénommé Saint Marc en Egypte et il  n’existe aucun document historique authentique qui permet de prouver que Saint Marc ait été en Egypte pour répandre un quelconque évangile.

 

9-QUEL EST LE LIEN ENTRE LES STATUETTES D’ISIS ET CELLES DES « VIERGES NOIRES » DES SANCTUAIRES MARIAUX D’EUROPE ?

 

Il faut savoir que des millénaires avant les vierges noires, Aseta (Isis) tenait déjà son enfant entre ses mains et était considérée dans la civilisation pharaonique comme la reine  et la vierge qui a mis au monde le divin enfant roi Horo  ou Heru (Horus) sans rapport sexuel  grâce l’intervention divine.

biblianazar60_01

Il faut savoir aussi que la recherche historique montre que le nom Marie, est un dérivé du terme pharaonique Meri ou Mari qui signifie aimer. Or les textes pharaoniques montrent que Isis était aussi appelée Mari ou Meri, c’est-à-dire celle qui est aimée.

 

Ainsi depuis des millénaires Isis tenant son enfant Horus dans les bras était déjà la vierge aimée, c’est-à-dire la Vierge Marie.

 

Un des titres d’Isis est Aset Kemet Neferet, c’est-à-dire la femme noire et belle ou l’épouse noire et belle. La recherche historique montre que le culte de cette belle femme noire vierge tenant son enfant s’est répandu largement jusqu’en Europe et que les plus anciennes statues et représentations de la Vierge Marie et de son enfant en Europe étaient toutes noires. Ainsi, toutes les caractéristiques des vierges noires et de la vierge Marie en général mènent tout droit vers Isis.

La-Vierge-noire-ici-Notre-Dame-du-Puy-en-Velay-portée-en-procession-en-Europe-plus-précisément-en-France.

10-POUVEZ-VOUS REVENIR SUR LES POINTS DE CONVERGENCES ET LES POINTS DE DIVERGENCES ENTRE LA « PASSION D’OSIRIS » ET LA « PASSION DU CHRIST » ?

osiris et jesus - Copie

L’histoire d’Osiris et de sa passion  nous vient des textes des pyramides et est ensuite reprise par le texte Isis et Osiris du Grec Plutarque. L’histoire de Jésus nous vient des textes des évangiles bibliques.

 

Que nous montrent ces histoires ?

 

 

Ces histoires nous montrent  que Osiris et Jésus  sont présentés comme des êtres qui font du bien, qui sont victimes de complot, souffrent, qui meurent et qui ressuscitent, qui montent au ciel et président à la destinée de l’humanité dans l’au-delà. C’est le point de convergence de ces histoires. C’est aussi ce point qui poussent de nombreuses personnes à faire des confusions volontaires ou involontaires entre Osiris et Jésus

 

 

Mais les divergences entre la passion d’Osiris et la passion du Christ sont nombreuses. Voici un panorama non exhaustif de ces divergences :

 

 -Il y a une différence d’au moins 3000 ans entre l’histoire d’Osiris  celle du Christ. En effet, l’histoire de la Passion d’Osiris a précédé de 3000 ans l’histoire de la Passion du Christ.

 

 

-L’histoire  d’Osiris est un drame familial entre Osiris et son frère Seth alors que l’histoire de Jésus  est un conflit de lutte de classes sur fond de politique (idée de royauté) et de spiritualité (Messie, fils divin, etc…)

 

-Osiris est un roi et a une épouse (Isis), contrairement au personnage de Jésus qui n’est pas un roi, n’a pas d’épouse connue ou officielle, mais est un prêcheur faiseur de miracles suivi par des disciples

 

-Osiris est le fils ainé d’une famille, mais n’est pas fils unique et n’est né d’une vierge et d’une immaculée conception, contrairement au personnage de Jésus qui est censé être fils unique et né d’une vierge et d’une immaculée conception.

 

-La raison du meurtre d’Osiris est la jalousie et la stérilité de son frère Seth alors que la raison du meurtre de Jésus est un conflit entre ce personnage de Jésus  et les autorités de son époque qui complotent en utilisant un de ses disciples (Judas) pour le capturer et l’éliminer physiquement

 

-Osiris n’est pas crucifié, mais est tué en étant agressé et en étant jeté dans le Nil ou il se noie et meurt, alors que Jésus est agressé, fouetté et  tué en étant crucifié (supplice de la croix). Le corps d’Osiris est ensuite découpé en morceaux par  Seth, ce qui n’est pas le cas pour le personnage de Jésus.

 

-Osiris subit un certain nombre de rites funéraires (rassemblement des morceaux de son corps, momification, etc..) qui finalement lui permettent de ressusciter et d’accéder à l’au-delà. Ceci permet de savoir comment Osiris a pu ressusciter.  Mais ce n’est pas le cas pour le personnage de Jésus, car Jésus ne subit pas vraiment de rites funéraires après sa mort, mais son corps est simplement enveloppé dans un linceul et déposé dans une tombe sans aucun rite. Puis après il ressuscite dans qu’on ne sache comment puisque son tombeau est vide.

 

-L’histoire d’Osiris n’est pas celle d’un messie attendu ou annoncé par des prophéties, contrairement à l’histoire de Jésus qui est censée être celle d’un messie annoncé par des prophéties.

 

Osiris a un fils après sa mort, l’enfant Horus alors que Jésus n’en a aucun après sa mort.

 

Tous ces indices non exhaustifs montrent que même si on a l’impression qu’il y a des similitudes dans les histoires, notamment du point de vue de la vie, de la mort et de la résurrection, force est de constater que la Passion d’Osiris est différente de la Passion du Christ.

10615547_632303580201013_7160627072228988985_n

 

Bibliographie

 

 

Textes des Pyramides

 

Formules efficaces pour la Fusion du Défunt justifié dans la Lumière Divine (appelé communément “Livre des Morts“ des anciens Egyptiens)

 

Cheikh Anta Diop, Civilisation ou Barbarie

 

Sarwat Anis Al Assiouty, Origines Egyptiennes du Christianisme et de l’Islam, Résultats d’un

siècle et demi d’archéologie

 

Plutarque, Isis et Osiris

 

Apulée, l’Ane d’Or ou les Métamorphoses




« LES EMPRUNTS DES RELIGIONS ABRAHAMIQUES (JUDAISME, CHRISTIANISME, ISLAM) A LA TRADITION MONOTHEISTE NEGRO-EGYPTIENNE… »

18122015

 Présentation1-Copie

-THEME CENTRAL DU “SEMINAIRE DE RECHERCHE FONDAMENTALE“ : “LES EMPRUNTS DES RELIGIONS ABRAHAMIQUES DÎTES REVELEES A LA TRADITION MONOTHEÏSTE NEGRO-EGYPTIENNE DANS L’ANTIQUITE“.

 

-INTERVENANTS : JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ (HISTORIEN DES RELIGIONS) ET SAOUSIRE SEGUI KIKI (HISTORIEN DES RELIGIONS).

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n

Image de prévisualisation YouTube

-DATE ET HORAIRE : DIMANCHE 20 DECEMBRE 2015 DE 13H30 A 18H30.

 

-ADRESSE : HÔTEL CAMPANILE, 2 AVENUE DU GENERAL CHARLES DE GAULLE, LE KREMLIN-BICÊTRE, METRO : PORTE D’ITALIE (LIGNE 7).

 

- PAF : 12 EUROS (TARIF UNIQUE).

 

- CONTACT : SEMA TA WY UN BLOG.

 

- PROGRAMME ET CHRONOGRAMME DU SEMINAIRE :

 

-13H30-13H15 : PRESENTATION DU “PLANNING DES FORMATIONS SCIENTIFIQUES  DE “ L’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS“ ET DU “SEMINAIRE DE RECHERCHE FONDAMENTALE DU CENTRE PANAFRICAIN D’ETUDES RELIGIEUSES ET THEOLOGIQUES“ (JANVIER 2016 / JUIN 2016).

Per Ankh en Kemet2 - Copie

Image de prévisualisation YouTube

 

-13H15-14H00 : PRESENTATION DE LA SEQUENCE VIDEO INTITULEE “LA CIVILISATION DES DOGONS, UNE SOURCE D’INSPIRATION DIVINE POUR L’HUMANITE : HOMMAGE AU DOYEN DOUMBI FAKOLY“.

11811341_10206810172951261_7045996263211795576_n

-PRESENTATION DU PROJET “L’ECOLE PANAFRICAINE A LA MAISON“ OU “THE PANAFRICAN HOME SCHOOL“ DE LA “MAISON DES KEMITES MARCUS GARVEY“)

10277049_149195605444514_5214233164772768492_n

-14H00-15H30 : EXPOSE INTRODUCTIF DE L’HISTORIEN SAOUSIRE SEGUI KIKI

1928706_51269196490_4579_n

THEME : “LA PASSION D’OSIRIS D’APRES LES TEXTES DES PYRAMIDES- ESSAI DE RECONSTITUTION DES ETAPES DU PREMIER DRAME COSMIQUE DE L’HISTOIRE DE L’HUMANITE“.

1149055_194153254088811_1766863737_n

-PLAN DETAILLE DE L’EXPOSE INTRODUCTIF DE L’HISTORIEN SAOUSIRE K.SEGUI :

 

-CONSIDERATIONS  PRELIMINAIRES : OSIRIS, LE PREMIER DIEU MORT ET RESSUSCITE POUR SAUVER L’HUMANITE OU LE “TROUPEAU DE RA“.

osiris

- PREMIERE PARTIE : LE RESUME SUCCINCT DE LA PASSION D’OSIRIS D’APRES LA VERSION ORIGINALE DES “TEXTES DES PYRAMIDES“ ET D’APRES “ISIS ET OSIRIS“ DE PLUTARQUE.

Pyramides Plutarque

-DEUXIEME PARTIE : LES PRINCIPALES ETAPES DE LA PASSION D’OSIRIS,  PREMIER DRAME COSMIQUE DE L’HISTOIRE DE L’HUMANITE

-TROISIEME PARTIE : LA COMPARAISON DE LA PASSION D’OSIRIS D’APRES LES TEXTES DES PYRAMIDES ET LA PASSION DU CHRIST D’APRES LES EVANGILES CANONIQUES : COVERGENCES ET DIVERGENCES.

osiris et jesus

-CONSIDERATIONS FINALES : LA PASSION D’OSIRIS OU LE SACRIFICE ORIGINEL COMME PRELUDE A LA RESURRECTION DE L’HUMANITE OU LE “TROUPEAU DE RA“

2005_08_21_lever_soleil_mer

-15H30-18H30 : PLAN DETAILLE DE LA CONFERENCE MAGISTRALE DE L’HISTORIEN JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ :

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n

-PROLOGUE : LA RECONSTITUTION DE L’ARBRE GENEALOGIQUE DES RELIGIONS DU MONDE D’APRES LE “PARADIGME AFRICAIN OU AFROCENTRIQUE“ INAUGURE PAR L’OUVRAGE  “ NATIONS NEGRES ET CULTURE…” DU SAVANT AFRICAIN CHEIKH ANTA DIOP ET D’APRES LE “PARADIGME AFRICANISTE OU EUROCENTRISTE“ SOUTENU PAR L’OUVRAGE “LA RAISON DANS L’HISTOIRE“ DE L’IDEOLOGUE EUROPEEN FRIEDRICH HEGEL.

1025556_10151523929058655_1301153593_o

-PREMIERE PARTIE : LES EMPRUNTS DU JUDAÏSME A LA TRADITION MONOTHEÏSTE NEGRO-EGYPTIENNE DANS L’ANTIQUITE :

caducée

I1 Le corps de doctrine.

 

I2 Le canon liturgique.

 

I3 La nomenclature cultuelle.

 

-DEUXIEME PARTIE : LES EMPRUNTS DU CHRISTIANISME A LA TRADITION MONOTHEÏSTE NEGRO-EGYPTIENNE DANS L’ANTIQUITE :

10392337_601810573298522_8656533992850335027_n

II1 Le corps de doctrine.

 

II2 Le canon liturgique.

 

II3 La nomenclature cultuelle.

 

-TROISIEME PARTIE : LES EMPRUNTS DE L’ISLAM A LA TRADITION MONOTHEÏSTE NEGRO-EGYPTIENNE DANS L’ANTIQUITE :

Copie-de-temps-prieres

III1 Le corps de doctrine.

 

III2 Le canon liturgique.

 

III3 La nomenclature cultuelle.

 

EPILOGUE : OSIRIS, L’ANCÊTRE DES ANCÊTRES JUSTIFIES ET LE GUIDE SUPRÊME DE L’HUMANITE OU “TROUPEAU DE RA“ SUR LE CHEMIN RADIEUX

DE MAÂT.

toutankhamon-3

-18H30-19H00 : DEBAT OUVERT ET CONTRADICTOIRE DES AUDITEURS AVEC LES INTERVENANTS.

 

-MOTION DE SOUTIEN : LA “MAISON DES KEMITES MARCUS GARVEY“ REÏTERE SON SOUTIEN INDEFECTIBLE ET INCONDITIONNEL AU PROJET DE LA “CONFRERIE RELIGIEUSE ET SPIRITUELLE PANAFRICAINE“ QUI A FAIT L’OBJET D’UNE RENCONTRE INAUGURALE DU “COLLEGE DES INITIES“ EN CÔTE D’IVOIRE SOUS L’EGIDE DE NOS “GRANDS MAÎTRES“ MBOMBOG MBOG BASSONG ET DOUMBY FAKOLY.

10259952_1010032482395124_2487826964890436546_n

- REMARQUE GENERALE : LE PRESENT “SEMINAIRE DE RECHERCHE FONDAMENTALE“ S’INSCRIT DANS LE CADRE DE LA REHABILITATION DE LA “TRADITION MONOTHEÏSTE PRIMORDIALE“ DU PEUPLE KEMITE D’UNE PART ET DE LA CELEBRATION DE LA “FÊTE DE LA SORTIE D’OSIRIS D’ATHRIBIS“ AU MOIS KHOIAK  D’AUTRE PART.

osiris0

NB : EVENEMENT SCIENTIFIQUE ET CULTUREL MAJEUR, LA PRESENCE DE TOUS EST IMPERATIVE !

10169460_559806387450733_1377729506_n




LA MANIPULATION MENTALE DES « ELITES » AFRICAINES: VERS UN PACTE SECRET ENTRE LA FRANC-MACONNERIE ET L’OPUS DEI?

5112015

 

fmod

- THEME CENTRAL DU SEMINAIRE : “LA MANIPULATION MENTALE DES “ELITES“ INTELLECTUELLES ET POLITIQUES AFRICAINES PAR LA FRANC-MACONNERIE ET L’OPUS DEÏ : VERS UN PACTE SECRET DES DEUX OFFICINES OCCULTES CONTRE LES CONFRERIES TRADITIONNELLES DU CONTINENT NOIR“.

Image de prévisualisation YouTube

 

- INTERVENANT : PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ (EGYPTOLOGUE, PHILOSOPHE, HISTORIEN).

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n

 

- DATE ET HORAIRE : DIMANCHE 8 NOVEMBRE 2015 DE 13H30 A 18H30.

 

- ADRESSE : CISP MAURICE RAVEL, 6 AVENUE MAURICE RAVEL , 75012 PARIS , METRO : PORTE DE VINCENNES ( LIGNE 1 ).

 

- PAF : 12 EUROS.

 

- CONTACT : SEMA TA WY UN BLOG.

 

 

- PROGRAMME ET CHRONOGRAMME DU “SEMINAIRE DE RECHERCHE“ :

 

- 13H30- 14H00 : Présentation du PLANNING DES ACTIVITES de l’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS (Session 2015/2016 ).

Per Ankh en Kemet2 - Copie

Image de prévisualisation YouTube

 

- 14H00- 14H30 : PROLOGUE : L’identification des Réseaux mondialistes, les mécanismes de la Gouvernance mondiale et les objectifs du Nouvel Ordre Mondial.

mmblackorganisations4.gif

14H30- 15H30 : PREMIERE PARTIE : La manipulation mentale des “élites“ intellectuelles et politiques africaines par la Franc-maçonnerie occidentale.

 

francmaconnerieetsymbolelequerreetlecompasaucentredelafrique

I1 : L’influence sur les “élites“ africaines de la Franc-maçonnerie américaine (“AFRICAN GREAT LODGE OF NORTH AMERICA“ ).

I2 : L’influence sur les “élites“ africaines de la “Grande Loge Nationale Française“  (GNLF).

glnf673981467

I3 : L’influence sur les “ élites “ africaines du “Grand Orient de France“ (GOF ).

u7xetyc5hjyrqnry7ilg

15H30-16H30 : DEUXIEME PARTIE : La manipulation mentale des “élites“ intellectuelles et politiques africaines par l’Opus Deï.

arton201

 

II1 : Le noyautage de l’Opus Deï par la Loge P2 (“PROPAGANDA DUE“).

http://www.dailymotion.com/video/xys1al

II2 : L’instrumentalisation de la Curie romaine par l’Opus Deï.

Image de prévisualisation YouTube

II3 : La manipulation du “ Synode des Evêques Africains “ par l’Opus Deï.

Image de prévisualisation YouTube

 

16H30- 17H30 : TROISIEME PARTIE : Le “PACTE SECRET”  et la  “GUERRE INVISIBLE“ de la FRANC-MACONNERIE OCCIDENTALE et de l’OPUS DEÏ contre les CONFRERIES TRADITIONNELLES du Continent noir.

fmaod

Image de prévisualisation YouTube

III1  La “GUERRE SECRETE ET INVISIBLE“ menée par la FRANC-MACONNERIE et l’OPUS DEÏ contre la “CONFRERIE TRADITIONNELLE DES DOMPTEURS DE LEOPARDS“ dans la REGION DES GRANDS LACS  et le BASSIN  DU KONGO.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

III2  La “GUERRE SECRETE ET INVISIBLE“ menée par la FRANC-MACONNERIE et l’OPUS DEÏ contre la “CONFRERIE TRADITIONNELLE DES DOMPTEURS DE LIONS“ dans le GOLFE DU BENIN et la VALLEE DE L’OMO.

 Image de prévisualisation YouTube

 

III3  La “GUERRE SECRETE ET INVISIBLE “ menée par la FRANC-MACONNERIE et l’OPUS DEÏ contre la “CONFRERIE TRADITIONNELLE DES DOMPTEURS D’ELEPHANTS“ dans le BASSIN DU TCHAD et l’OUBANGUI CHARI.

 

17H30- 18H00  EPILOGUE : Les ENJEUX GEO-STRATEGIQUES MAJEURS de la “MERE DES BATAILLES“  entre la COALITION FRANC-MACONNERIE- OPUS DEÏ et les CONFRERIES TRADITIONNELLES DE LA MAÂT  dans la perspective de la RENAISSANCE AFRICAINE au Troisième millénaire.

seth horus opus dei

NB : EVENEMENT SCIENTIFIQUE ET CULTUREL CAPITAL, LA PRESENCE DE TOUS LES AFRICAINS ET LES AFRO-DESCENDANTS RESIDANT A PARIS ET DANS LA BANLIEUE PARISIENNE EST INDISPENSABLE.

1511171_236094233228046_1189090848_n




COMMUNIQUE DU PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ RELATIF A SA CONFERENCE DU 1er NOVEMBRE 2015 SUR LE THEME SUIVANT:JESUS DE NAZARETH, LE JUIF DE GALILEE, ETAIT-IL UN MESSIE THAUMATURGIQUE OU UN EGREGORE FANTOMATIQUE?

29102015

1546321_10205853343225249_8443760803284778466_n

JE DEMANDE A TOUS LES AFRICAINS , A TOUS LES AFRO-DESCENDANTS RESIDANT EN FRANCE OU A PARIS DE ME FAIRE L’HONNEUR DE PARTICIPER MASSIVEMENT A LA « CONFERENCE EXPLOSIVE DE L’ANNEE » QUE JE DONNERAI LE DIMANCHE 1er NOVEMBRE 2015 DE 14H00 A 20H00 A PARIS SUR LE THEME SUIVANT : « JESUS DE NAZARETH , LE JUIF DE GALILEE ETAIT-IL UN MESSIE THAUMATURGIQUE OU UN EGREGORE FANTÔMATIQUE? » (cf LE PROGRAMME ET LE CHRONOGRAMME DE LA CONFERENCE CI-DESSOUS).

 

http://sematawy.unblog.fr/2015/10/29/jesus-de-nazareth-juif-de-galilee-un-messie-thaumaturgique-ou-un-egregore-fantomatique/

 

 

DANS UNE PRECEDENTE CONFERENCE DONNEE LE SAMEDI 9 AOÛT 2014 QUI PORTAIT SUR « LA CONSTRUCTION DE LA FIGURE MESSIANIQUE DE JESUS DE NAZARETH , JUIF DE GALILEE PAR LES PHARISIENS » , J’AFFIRMAIS EN GUISE D’INTRODUCTION GENERALE A MON PROPOS CE QUI SUIT : « Il est devenu courant chaque fois qu’on éprouve le besoin de trancher une fois pour toutes le NOEUD GORDIEN DE L’ALIENATION SPIRITUELLE qui étrangle et anesthésie les Africains de confession chrétienne de s’entendre rétorquer qu’une telle posture procède quant au fond d’une profonde ignorance du « MESSAGE UNIVERSEL D’AMOUR , DE SALUT ET DE REDEMPTION DELIVRE PAR LE MESSIE JESUS DE NAZARETH, JUIF DE GALILEE » ( cf. Barthélémy ADOUKONOU ).

Mgr-Adoukonou

Sans vouloir contrarier outre mesure notre compatriote devenu le spécialiste africain de la THEOLOGIE DOGMATIQUE au sein de la curie romaine , on peut objecter que son assertion péremptoire – quoique soutenue par une foi aveugle et inébranlable – n’en repose pas moins sur deux énigmes qu’aucun chercheur chrétien ou non n’est parvenu jusqu’à nos jours à élucider en s’appuyant sur des sources historiques incontestables ou sur des faits historiques indiscutables :

 

 : 1- QUI ETAIT EXACTEMENT JESUS DE NAZARETH, LE JUIF DE GALILEE, ET QUELLES SONT LES PREUVES IRREFUTABLES SUR LESQUELLES REPOSE EN DERNIERE ANALYSE LA CERTITUDE MAINTES FOIS REÏTEREE DE SON HISTORICITE ALLEGUEE ?

JesusPortrait

 2- QUELLE EST LA TENEUR EXACTE DU « MESSAGE SPIRITUEL » AUTHENTIQUE DELIVRE DIRECTEMENT ET PERSONNELLEMENT A L’HUMANITE PAR JESUS DE NAZARETH, LE JUIF DE GALILEE, A SUPPOSER QUE L’HISTORICITE DE CE PERSONNAGE SOIT AVEREE ET DÛMENT ETABLIE ?

 

 Les réponses rigoureuses et scientifiquement étayées à ces deux questions fondamentales n’ont jamais été apportées par aucun auteur connu de l’Antiquité à nos jours. Cette grave lacune documentaire n’empêche pas le Père Adoukonou et ses compères africains de la curie de tenir pour définitivement acquises les « SPECULATIONS SAVANTES » des théoriciens occidentaux « GARDIENS DES DOGMES » comme ROHMER, RATZINGER, PAUL, TRESMONTANT, LEBEAU, MIMOUNI etc au lieu de se faire une opinion consistante à partir de leurs propres investigations intellectuelles ».

Vatican

 Au cours de ma Conférence du Dimanche 1er Novembre 2015, je surmonterai cette attitude négative pour proposer une contribution scientifique positive aux deux questions fondamentales sus-mentionnées. Je défendrai sur la base d’une documentation solide et inédite les trois hypothèses suivantes qui me paraissent en toute objectivité irréfutables:

 

 

 HYPOTHESE I : SAÜL DE TARSE , DISCIPLE DU CHEF DE FILE DE LA SECTE JUIVE DES « PHARISIENS » GAMALIEL , A CONSTRUIT LUI-MÊME DE TOUTES PIECES LE PROFIL DU « JESUS HISTORIQUE » EN S’INSPIRANT FIDELEMENT ET DIRECTEMENT DU PORTRAIT SCULPTE DE ZEUS (cf LA REPRODUCTION PHOTOGRAPHIQUE CI-DESSOUS) EN PRENANT SOIN ENSUITE DE LE RATTACHER GENEALOGIQUEMENT EN ETROITE CONFORMITE AVEC LES « PROPHETIES  » DE LA « BIBLE HEBRAÏQUE » AU « MESSIE THAUMATURGIQUE » ISSU DE LA LIGNEE DE DAVID TANT ATTENDU PAR UN « PEUPLE JUIF » LUI-MÊME TRAUMATISE A JUSTE TITRE PAR LES NOMBREUSES PERSECUTIONS ET AUTRES DEPORTATIONS QUI ONT JALONNE SON HISTOIRE TRAGIQUE.

plan de travail copie

 HYPOTHESE II : CE MÊME SAÜL DE TARSE SURNOMME POUR CETTE RAISON « L’APÔTRE DES GENTILS » A EMPRUNTE AUX COPTES D’EGYPTE QU’IL AVAIT LUI-MÊME PERSECUTE AVANT SA PRETENDUE REPENTANCE SUR LE « CHEMIN DE DAMAS » LES DOCTRINES NEGRO-AFRICAINES DE LA « RESURRECTION DE LA CHAIR » ET DE « L’IMMORTALITE DE L’ÂME » INCONNUES A L’ORIGINE DES INDO-EUROPEENS ET DES SEMITES POUR EN FAIRE LA « PIERRE ANGULAIRE » DE SA NOUVELLE « SECTE COSMOPOLITE » BAPTISEE « CHRISTIANISME » : « SI CHRIST N’EST PAS RESSUSCITE D’ENTRE LES MORTS , ALORS NOTRE FOI EST VAINE » AURAIT-IL AFFIRME. AINSI, LA PROMESSE D’UNE « RESURRCTION » DES CONVERTIS APRES LA MORT DANS LE « ROYAUME CELESTE » QUE SYMBOLISE LE « PARADIS » PAR OPPOSITION AUX BIENS EPHEMERES DU « MONDE TERRESTRE » QU’IL NE DEDAIGNAIT POURTANT PAS A TITRE PERSONNEL LUI PERMETTRONT DE S’ASSURER LA DOCILITE ET L’OBEÏSSANCE A VIE DES NOUVEAUX CONVERTIS.

Saint-Paul-apôtre-Basilique-Saint-Paul-hors-les-Murs-mosaïque-détail-de-labside-VI-VIIème-s

 

 HYPOTHESE III : LA NOUVELLE « SECTE COSMOPOLITE » (« CHRISTIANISME ») DE SAÜL DE TARSE S’EFFORCERA PAR LA SUITE D’EFFACER SOIGNEUSEMENT LES TRACES HISTORIQUES LAISSEES PAR LA PREMIERE CHRETIENTE MONOPHYSISTE COPTE D’EGYPTE QUI N’AVAIT PAS MANQUE EN SON TEMPS DE PROSPERER EN ETHIOPIE , A BYZANCE MAIS SURTOUT CHEZ LES « ESSENIENS » (« ISSANEOU », »ISSANAOU » LITTERALEMENT « CEUX QUI SUIVENT ISSA ») DONT LES MANUSCRITS ONT MIS A NU L’IMPOSTURE DE LA SECTE POSTERIEURE ET USURPATRICE DE SAÜL DE TARSE.

1copticcross

EN TOUT ETAT DE CAUSE , LA FIGURE EMBLEMATIQUE D’ISSA LE COPTE SURNOMME AUSSI BIEN DANS LES MANUSCRITS AUTHENTIQUES DES COPTES D’EGYPTE QUE CEUX DE LEURS DISCIPLES ESSENIENS DE LA MER MORTE « NEBMAÂTRE » (« LE MAÎTRE DE LA JUSTICE DE RA ») OU « KHER(Y) SECHETA » (« LE GARDIEN DES MYSTERES ») EST ANTERIEURE DE PLUSIEURS SIECLES A LA FIGURE EGREGORIQUE ET FANTÔMATIQUE DE JESUS DE NAZARETH , LE JUIF DE GALILEE.

christ.jpg

 Tout ce qui précède constitue en partie la SUBSTANCE de mon ouvrage à paraître le Dimanche 27 Décembre 2015 et qui est intitulé : « ANTERIORITE DE LA TRADITION MONOTHEÏSTE NEGRO-EGYPTIENNE : DECRYPTAGE DU LIVRE SACRE DU PEUPLE NOIR « .

800pxbookofthedead144145.jpg

Je remercie le frère de combat Senibnefer TCHUCHAM d’avoir accepté d’en rédiger la « NOTE DE PRESENTATION DE L’AUTEUR » et l’éminent Egyptologue Mubabinge BILOLO d’avoir consenti à en assurer le parrainage scientifique.

 

 Professeur Jean-Charles Coovi GOMEZ.

Copie de JCCG




JESUS DE NAZARETH, JUIF DE GALILEE: UN MESSIE THAUMATURGIQUE OU UN EGREGORE FANTOMATIQUE ?

29102015

1546321_10205853343225249_8443760803284778466_n

 

- PER ANKH EN KEMET- UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS.

Image de prévisualisation YouTube

 

- THEME CENTRAL DE LA CONFERENCE MAGISTRALE : “JESUS DE NAZARETH, LE JUIF DE GALILEE ETAIT-IL UN MESSIE THAUMATURGIQUE OU UN EGREGORE FANTÔMATIQUE ?“

JesusPortrait

- FAIT SANS PRECEDENT EN EUROPE, CETTE CONFERENCE SERA DONNEE SIMULTANEMENT EN FRANCAIS ET EN FONGBE (LANGUE PARLEE AU BENIN).

 

- CONFERENCIER : PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ (EGYPTOLOGUE, PHILOSOPHE, HISTORIEN).

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n

 

- DATE ET HORAIRE : DIMANCHE 1er NOVEMBRE 2015 DE 14H00 A 20H00.

 

- ADRESSE : 80 RUE VITRUVE, 75020 PARIS, METRO : PORTE DE BAGNOLET ( L3).

 

- CONTACT : SEMA TA WY UN BLOG.

 

Je dédie cette Conférence à Saousire SEGUI KIKI qui a consacré toute l’énergie de sa jeunesse à la défense et à l’illustration de la TRADITION MONOTHEÏSTE ANCESTRALE du Peuple Kémite. Que ses travaux pionniers sur la Chrétienté Copte et sur la Réforme religieuse du Pharaon AKHENATON contribuent à éclairer les générations montantes de chercheurs africains et afro-descendants.

Image de prévisualisation YouTube

 

- CITATION EN EXERGUE DU PROFESSEUR CHEIKH ANTA DIOP (FONDATEUR DE L’ECOLE AFRICAINE D’EGYPTOLOGIE) :“Les archéologues israéliens ont découvert à Jérusalem, en 1972, des textes de l’époque romaine évoquant d’une manière très précise la personne du Christ. Ces manuscrits ont, en quelque sorte, un caractère explosif, puisque leur contenu irait à l’encontre de plusieurs versions de la vie de Jésus d’après le Nouveau Testament. Pour éviter de heurter les susceptibilités de l’Eglise catholique, les Israélites ont tenu secrètes ces découvertes et invité le Vatican à envoyer un spécialiste pour les examiner : ce qui fut fait. Après quoi, le secret est gardé, d’un commun accord sur ces découvertes exceptionnelles…D’autre part, le Christ dans sa jeunesse, fit un voyage en Egypte où il fut initié aux mystères…Le terme “Christ“  ne serait pas une racine indo-européenne. Il viendrait de l’expression égyptienne  KHER(Y) SECHETA : “celui qui veille sur les mystères“, et qui était appliquée aux divinités Osiris, Anubis, etc.  Il n’a été appliqué à Jésus qu’au IVème siècle, par contamination religieuse“

 

cf “CIVILISATION OU BARBARIE : ANTHROPOLOGIE SANS COMPLAISANCE“.

430639_206905232740852_1108564329_n

 

- PROGRAMME ET CHRONOGRAMME DE LA “CONFERENCE MAGISTRALE“ :

 

 

- 14H00- 14H30 : HOMMAGE AUX PROFESSEURS CHEIKH ANTA DIOP ET THEOPHILE OBENGA (PROJECTION EN SEANCE PLENIERE DE SEQUENCES VIDEO).

phot_cad_obg

 

- 14H30- 15H00 : PRESENTATION DU PROJET DE “L’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS“.

Per Ankh en Kemet2 - Copie

Image de prévisualisation YouTube

 

- 15H00- 15H40 : PROLOGUE : “La conception du JESUS HISTORIQUE et l’invention du CHRIST MESSIANIQUE par Saül de Tarse, disciple pharisien de Gamaliel“.

Saint-Paul-apôtre-Basilique-Saint-Paul-hors-les-Murs-mosaïque-détail-de-labside-VI-VIIème-s

- 15H40- 16H40 : PREMIERE PARTIE : “Le bilan exhaustif des recherches archéologiques, philologiques et épigraphiques relatives à l’HISTORICITE de Jésus de Nazareth, le Juif de Galilée“.

 

ACH003408266.1389202847.580x580

 

- 16h40- 17h40 : DEUXIEME PARTIE : “Jésus de Nazareth, le Juif de Galilée était-il un MESSIE THAUMATURGIQUE ?“.

 

jesus-heal-boy-1

 

- 17H40- 18H40 : TROISIEME PARTIE : “Jésus de Nazareth, le Juif de Galilée était-il un EGREGORE FANTÔMATIQUE ?“.

 

plan de travail copie

- 18H40- 19H20 : EPILOGUE : “La réhabilitation du “GARDIEN DES MYSTERES“ Issa et la redécouverte du MESSAGE SPIRITUEL AUTHENTIQUE de la première Chrétienté copte et monophysite de l’histoire de l’humanité“.

christ.jpg

- 19H20- 19H50 : DEBAT CONTRADICTOIRE.

seth horus opus dei

- 19H50-20H00 : Adoption des résolutions et clôture de la manifestation.

 

 

NB : EVENEMENT SCIENTIFIQUE ET CULTUREL EXCEPTIONNEL, LA PRESENCE DE TOUS EST IMPERATIVE !

ankh.jpg







sur les traces du pandou |
Ressources Humaines Mechoua... |
benjaminblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | delunepierre
| موقع...
| mes-animaux-cheries