« LE RAYONNEMENT SCIENTIFIQUE DE KEMET DANS L’HISTOIRE DE L’HUMANITE DE IMHOTEP DE MEMPHIS A CHEIKH ANTA DIOP DE THIEYETOU ».

24102018

44582980_1988499827898780_244649763905994752_n

L’UNIVERSITÉ PANAFRICAINE DES SAVOIRS IMHOTEP invite les Africains , les Afro-descendants et les sympathisants de la cause africaine à participer massivement à la « JOURNÉE PANAFRICAINE DE PROMOTION DE LA SCIENCE » dédiée au Professeur Théophile OBENGA (Chef de file de l’ECOLE AFRICAINE D’ÉGYPTOLOGIE) pour sa contribution majeure à la RENAISSANCE AFRICAINE et qui se déroulera le DIMANCHE 28 OCTOBRE 2018 de 13H00 à 18H30 à Paris (Adresse : Auberge de jeunesse Yves Robert , 20 Esplanade Nathalie SARRAUTE , Métro : Max DORMOY , PAF : 12 euros , Entrée libre pour les enfants et les adolescents).

Cette importante manifestation permettra en outre de lancer officiellement la FONDATION PANAFRICAINE ET MONDIALE dénommée « MAÂT SAUVE L’HUMANITÉ- FONDATION POUR BÂTIR NOTRE MAISON COMMUNE »(« MAÂT SAVE HUMANITY- FOUNDATION TO BUILT OUR COMMON HOUSE »).

maat humanity

Des ASSOCIATIONS AFRO-CARIBEENNES PARTENAIRES dont la « NATION DE L’ISLAM-FRANCE » dirigée par le Frère de combat Cheikh SIDATY LÔ délivreront en outre leurs MESSAGES DE SOLIDARITÉ conformément à la NOUVELLE DYNAMIQUE UNITAIRE DES KAMITES PANAFRICAINS résidant en Europe en général et en France en particulier. Il importe enfin de signaler que les enfants et les adolescents de la Communauté – nos PRINCESSES et nos PRINCES KAMITES -sont les INVITES D’HONNEUR de cette « JOURNÉE PANAFRICAINE DE PROMOTION DE LA SCIENCE ».

Le PROGRAMME OFFICIEL se présente comme suit :

- PROGRAMME ET CHRONOGRAMME DE LA MANIFESTATION :

13H00 – 13H20 : Accueil des participants et projection de la séquence vidéo « HOMMAGE AU PROFESSEUR THÉOPHILE OBENGA POUR SA CONTRIBUTION MAJEURE A LA RENAISSANCE SCIENTIFIQUE ET CULTURELLE DU PEUPLE AFRICAIN ».

220px-Obenga

13H20 – 13H40 : Revue partielle de l’EXPOSITION VIRTUELLE intitulée : « AUX SOURCES DU GÉNIE AFRICAIN – A LA DÉCOUVERTE DES ROIS, DES SAVANTS ET DES DIGNITAIRES NOIRS DE L’ÉGYPTE PHARAONIQUE ».

246409_240252129408756_327826732_n

13H40 – 14H00 Communication de Saousire SEGUI KIKI :

THÈME : « LA VISION SCIENTIFIQUE DU PHARAON AKHENATON A LA LUMIÈRE DU GRAND HYMNE A  ATON ».

385367_322483904518911_876997668_n

14H00 – 14H20 Communication de Pascal RUFIN :

THÈME : « ÉTUDE EXHAUSTIVE DU THÉORÈME DÎT DE PYTHAGORE D’APRÈS LES DOCUMENTS MATHÉMATIQUES DE L’ANTIQUITÉ ».

image031

14H20 – 14H35 Présentation des Sections Béninoise et Ivoirienne de l’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS IMHOTEP coordonnées respectivement par les Frères de combat Innocent DAKO et Consty ZADI.

 37765935_2050549788543176_2716903029054898176_n - Copie

14H35 – 14H50 Message de Cheikh SIDATY LÔ (Représentant de la NATION DE L’ISLAM en France).

14H50 – 15H00 Pause (Table de presse, rafraîchissement).

15H00 – 18H00 CONFÉRENCE DE CLÔTURE de J.C COOVI GOMEZ

THÈME : « LE RAYONNEMENT SCIENTIFIQUE DE KEMET DANS L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ DE IMHOTEP DE MEMPHIS A CHEIKH ANTA DIOP DE THIEYETOU ».

Imhotep Diop

18H00 – 18H20 Débat ouvert et contradictoire avec l’auditoire.

18H20 – 18H30 Synthèse des débats et formulation des résolutions.

KEMITES DE TOUS LES CONTINENTS, UNISSONS-NOUS !

VIVRE LIBRES OU MOURIR !

NOUS VAINCRONS !

60692_519168024760255_532502242_n

ÉVÈNEMENT SCIENTIFIQUE ET CULTUREL EXCEPTIONNEL, LA PRÉSENCE DE TOUS EST IMPÉRATIVE !




« LA COALITION MORTIFERE DE L’OPUS DEÏ ET DE LA FRANC-MACONNERIE CONTRE LES CONFRERIES INITIATIQUES AFRICAINES : A PROPOS DE LA GUERRE SECRETE DE L’OCCIDENT CONTRE LA SPIRITUALITE ANCESTRALE KAMITE ».

4102018

fmaod

J’ai l’insigne honneur d’inviter les KAMITES et les sympathisants de la CAUSE KAMITE à participer à la CONFERENCE-DEBAT que je donnerai le DIMANCHE 7 OCTOBRE 2018 de 15H00 à 19H30 ( Adresse : TA MERY SEMA TA WY , LIBRAIRIE KAMITE PANAFRICAINE 15 / 17 / 19 Rue du Chalet , 75010 Paris , Métro :BELLEVILLE , PAF : 12 euros ) sur le thème suivant : « LA COALITION MORTIFERE DE L’OPUS DEÏ ET DE LA FRANC-MACONNERIE CONTRE LES CONFRERIES INITIATIQUES AFRICAINES : A PROPOS DE LA GUERRE SECRETE DE L’OCCIDENT CONTRE LA SPIRITUALITE ANCESTRALE KAMITE ».

seth horus opus dei

En effet , les Africains ignorent la férocité des GUERRES SPIRITUELLES DE PRÉDATION que les Occidentaux livrent depuis l’Antiquité tardive contre les CONFRÉRIES AFRICAINES DE LA MAÂT qui étaient alors les seules COURROIES DE TRANSMISSION des VALEURS CARDINALES sur lesquelles reposaient en dernier ressort l’ HARMONIE , l’EQUILIBRE et la STABILITE de nos CIVILISATIONS de l’Antiquité égypto-nubienne à la Période impériale.

logomaatsematawy.jpg

Alexandre de MACEDOINE en envahissant RAKOTI (nom authentique de la Cité rebaptisée ALEXANDRIE par ses soins) ne manquera pas de piller et de détruire la célèbre BIBLIOTHÈQUE en détournant les CONNAISSANCES ET LES CROYANCES MILLÉNAIRES du Peuple Kamite qui serviront de MATÉRIAUX CONSTITUTIFS de la prétendue « ECOLE D’ALEXANDRIE » ( cf Luciano CANFORA « LA VÉRITABLE HISTOIRE DE LA BIBLIOTHÈQUE D’ALEXANDRIE »). Dans sa remarquable Conférence donnée le Samedi 29 Septembre 2018 à la LIBRAIRIE TA MERY devant un auditoire nombreux et captivé, le Frère de combat MOBALI MAKASI a suffisamment souligné la destruction de la SPIRITUALITE KAMITE à l’époque de l’OCCUPATION MACEDONNIENNE DE TA MERY pour qu’il faille y revenir.

40288760_994609504044008_3254897921111359488_n

NOUS NE MANQUERONS PAS DE REVENIR SUR L’IMPORTANCE CAPITALE DES RECHERCHES DE CE JEUNE FRÈRE COURAGEUX POUR L’ÉVEIL DE LA JEUNESSE CONSCIENTE PANAFRICAINE.

En ordonnant à son tour à sa soldatesque ivre de haine la fermeture du dernier TEMPLE de TA MERY (« HOUT NETER » en langue pharaonique), non sans avoir pris soin de piller méthodiquement les SYMBOLES et les RELIQUES du CULTE PHARAONIQUE , l’Empereur JUSTINIEN a interdit sous peine de châtiment mortel la pratique par nos vénérables Ancêtres de leurs RITES et de leurs CULTES injustement diabolisés et qualifiés de « PAÏENS ».

e__internet_intranet_sfs_CLIO_PHOTOLISTEPHOTOLISTE_20090506154257_just_600_

Au VIIème siècle de notre ère ( 640 ) les Arabes au nom de la « GUERRE SAINTE » sous l’impulsion d’OMAR ne manqueront pas d’incendier les rares LIEUX DE PROCESSION ET D’INTERCESSION encore accessibles tout en pillant et en brûlant les BIBLIOTHÈQUES (« PEROU MEDJAT » en langue pharaonique). Les persécutions subies par les COPTES au cours de cette ÉPOPÉE SANGUINAIRE ET BARBARE AU PRÉJUDICE DU MONDE NOIR perdurent encore de nos jours. Le CHRISTIANISME (en réalité une SECTE PHARISIENNE fondée par PAUL DE TARSE disciple cruel de GAMALIEL) poussera cette GUERRE DE PRÉDATION RELIGIEUSE à son point paroxystique.

Saint-Paul-apôtre-Basilique-Saint-Paul-hors-les-Murs-mosaïque-détail-de-labside-VI-VIIème-s

Au moment de la conversion de CONSTANTIN au CATHOLICISME puis plus tard de l’hégémonie de l’EGLISE CATHOLIQUE APOSTOLIQUE ROMAINE impliquée directement en raison de l’édiction des « BULLES PONTIFICALES » dans la TRAITE NEGRIERE EUROPEENNE, l’Afrique subira la pire entreprise génocidaire de l’histoire de l’humanité.

RomanusPontifex-NicolasV-8jan1454-1

Il n’est donc pas étonnant qu’une OBEDIENCE CRYPTO-MACONNIQUE infiltrée dans cette même EGLISE CATHOLIQUE et dénommée par son Fondateur négrophobe espagnol « OPUS DEÏ » (littéralement « OEUVRE DE DIEU ») ait pris le levier de commande de l’agression permanente contre les CONFRÉRIES AFRICAINES ANCESTRALES coupables de résister contre la COLONISATION et partant l’ALIENATION SPIRITUELLE des Africains par l’Occident.

arton201

Ce qu’on ignore généralement, c’est que la collusion entre l’OPUS DEÏ et la FRANC-MACONNERIE ( toutes obédiences confondues) dure du début du XXème siècle (cf le rôle du FRANC-MACON Sénégalais Blaise DIAGNE dans la conscription militaire forcée des « TIRAILLEURS SENEGALAIS » et dans le noyautage du premier CONGRES PANAFRICAIN de 1900 à Londres pour le compte du Colonialisme Français).

1370083-1810438

Aujourd’hui , c’est sur le GHANA qui a pour vocation de redevenir le PÔLE NÉVRALGIQUE du PANAFRICANISME DES PEUPLES au que se concentre la COALITION MORTIFÈRE de l’OPUS DEÏ et de la FRANC-MACONNERIE pour étouffer dans l’œuf les CONFRÉRIES ASHANTI et AKAN qui soutiennent inconditionnellement le processus d’unification des Africains et des Afro-descendants en vue de la création au Troisième millénaire des ÉTATS-UNIS D’AFRIQUE dans le sillage de Marcus GARVEY , de Kwame N’KRUMAH , de Cheikh Anta DIOP et de Thomas SANKARA.

Ghana

Jean-Charles Coovi GOMEZ.

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n




« INITIATION A L’EGYPTIEN PHARAONIQUE-INSCRIPTIONS HIEROGLYPHIQUES A L’APPUI ».

26092018

seshat.jpg

J’ai l’honneur d’informer les KAMITES et les sympathisants de la CAUSE KAMITE que j’animerai une LECON INAUGURALE d’une haute portée scientifique le Dimanche 30 Septembre 2018 de 15H00 à 20H00 ( Adresse : TA MERY SEMA TA WY , LIBRAIRIE KAMITE PANAFRICAINE 15 / 17 / 19 Rue du Chalet , 75010 Paris , Métro : Métro : BELLEVILLE , PAF : 12 euros ) sur le thème suivant : « INITIATION A L’EGYPTIEN PHARAONIQUE-INSCRIPTIONS HIEROGLYPHIQUES A L’APPUI ».

26168399_559236101084464_7794832668634287709_n - Copie

Au cours cette LEÇON INAUGURALE , je m’emploierai dans un premier temps à élucider les expressions  » MEDOU NETER  » et « RO EN KEMET » dont la compréhension par les Egyptologues classiques (cf Serge SAUNERON  » INTRODUCTION A L’ÉDITION REVUE ET CORRIGÉE DE LA GRAMMAIRE DE L’ÉGYPTIEN CLASSIQUE DE GUSTAVE LEFEBVRE  » ) est sujette à caution du fait de leur obstination à vouloir faire en dépit du bon sens de l’EGYPTIEN PHARAONIQUE une langue génétiquement apparentée aux langues sémitiques malgré la RECOMMANDATION FORMELLE du COLLOQUE INTERNATIONAL D’EGYPTOLOGIE du Caire ( 1974 ) qui stipule : « La coopération des spécialistes de linguistique comparée devrait être mise à contribution sur le plan international pour établir toutes les corrélations possibles entre les langues africaines et l’égyptien ancien ». Ce verdict sans appel consacre par conséquent la péremption définitive du « CHAMITO-SEMITIQUE » et de « L’AFRO-ASIATIQUE » qui ne sont au plan scientifique strict que des vues de l’esprit. Ainsi , la LINGUISTIQUE HISTORIQUE COMPARATIVE – la seule méthode recevable éprouvée en cette matière – corrobore et conforte les travaux pionniers des Professeurs Cheikh Anta DIOP et Théophile OBENGA dont les ouvrages désormais classiques (cf Cheikh Anta DIOP « PARENTE GENETIQUE DE L’EGYPTIEN PHARAONIQUE ET DES LANGUES NEGRO-AFRICAINES » Dakar IFAN / NEA , 1977 et Théophile OBENGA  » ORIGINE COMMUNE DE L’EGYPTIEN ANCIEN , DU COPTE ET DES LANGUES NEGRO-AFRICAINES MODERNES , Paris L’Harmattan , 1993) constituent pour les continuateurs de l’ECOLE AFRICAINE D’EGYPTOLOGIE que nous sommes les seules références bibliographiques incontournables sur cette problématique précise.

4229.jpg

Forts de ces ACQUIS SCIENTIFIQUES IRRÉFUTABLES, il nous est désormais loisible de DÉCHIFFRER les INSCRIPTIONS HIÉROGLYPHIQUES gravées cinq millénaires durant sur des supports divers et variés par nos VÉNÉRABLES ANCÊTRES de la Vallée Nubienne et Egyptienne du Nil qui étaient eux-mêmes originaires de la Région des Grands Lacs africains et nulle part ailleurs.

t-mentouhotep

La « CONNAISSANCE DIRECTE » au sens où l’entendait le Professeur Cheikh Anta DIOP et l’INTERPRETATION CORRECTE des Papyrus d’Astronomie, de Mathématiques, de Droit, d’Economie, de Littérature, de Philosophie, de Médecine , de Théologie etc sont à ce prix. Dès lors, je suggère pour la clarté démonstrative de la FORMATION A LA LECTURE MÉTHODIQUE L’ÉGYPTIEN HIÉROGLYPHIQUE dont j’inaugure pour ainsi dire la PREMIÈRE SÉANCE le PLAN DÉTAILLÉ qui suit :

 

-PROLOGUE : Les principes de l’ECRITURE HIÉROGLYPHIQUE et les synchronies de la LANGUE PHARAONIQUE à la lumière du PARADIGME KAMITE.

sethietramses.jpg

 

-PREMIÈRE PARTIE : La nomenclature exhaustive des SIGNES HIÉROGLYPHIQUES (Graphèmes) et la maîtrise des techniques de TRANSLITTÉRATION et de TRANSCRIPTION des MOTS (Lexèmes).

 

-TRAVAUX DIRIGES : Translittération et transcription de l’INSCRIPTION N°1.

 

-DEUXIÈME PARTIE : Les catégories de GENRE SEXUEL et les expressions de l’UNICITE, de la DUALITÉ et de la MULTIPLICITÉ.

 isis6.jpg

-TRAVAUX DIRIGES : Écriture au FÉMININ des LEXÈMES MASCULINS donnés et restituer au PLURIEL des LEXÈMES SINGULIERS déterminés en utilisant l’INSCRIPTION N°2.

 

 -TROISIÈME PARTIE : Les paradigmes de la PHRASE NON-VERBALE et de la PHRASE VERBALE.

44924133673470015934121257857924162170088391057n.jpg

III1 Les trois versions de la PHRASE NON-VERBALE :

1- La PHRASE NON-VERBALE A PRÉDICAT ADVERBIAL.

2- La PHRASE NON-VERBALE A PRÉDICAT NOMINAL.

3- La PHRASE NON-VERBALE A PRÉDICAT ADJECTIVAL.

III2 Le modèle de la PHRASE VERBALE et ses applications.

 

-TRAVAUX DIRIGES : Identification de la PHRASE VERBALE et ses applications en utilisant l’INSCRIPTION N°3.

83725127073644911stelefunerairetxtmeroecursif295x420p1.jpg

 

-ÉPILOGUE : Vérification des ACQUIS PHILOLOGIQUES de la LEÇON INAUGURALE par le DÉCRYPTAGE MÉTHODIQUE de l’INSCRIPTION N°4.

 

Professeur Jean-Charles COOVI GOMEZ (Egyptologue)

Coordinateur de l’équipe pédagogique de l’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS IMHOTEP.

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n

 

- REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES COMPLEMENTAIRES :

 

-Jean-François CHAMPOLLION dît le Jeune « GRAMMAIRE EGYPTIENNE OU PRINCIPES GENERAUX DE L’ECRITURE SACREE EGYPTIENNE APPLIQUEE A LA REPRESENTATION DE LA LANGUE PARLEE » Paris , Firmin DIDOT , 1836 ( Edition posthume ).

 

-Sir Alan Henderson GARDINER « EGYPTIAN GRAMMAR- BEING AN INTRODUCTION TO THE STUDY OF HIEROGLYPHS » , Oxford University Press , London , 1964.




« AUX SOURCES AFRICAINES DE LA RELIGION ANCESTRALE DES OLMEQUES : VERS UNE RESOLUTION DE L’ENIGME DES TÊTES NEGROÏDES COLOSSALES DE LA VENTA »

28072016

mexique3000_04

J’INVITE LES AFRICAINS , LES AFRO-DESCENDANTS ET LES SYMPATHISANTS DE LA CAUSE AFRICAINE A HONORER DE LEUR PRESENCE LA DERNIERE « FORMATION SCIENTIFIQUE » DE L’ETE QUE J’ANIMERAI LE DIMANCHE 31 JUILLET DE 14H00 A 19H00 ( ADRESSE : CAFE FALSTAFF , 10-12 PLACE DE LA BASTILLE , METRO : BASTILLE ) SUR LE THEME SUIVANT : « AUX SOURCES AFRICAINES DE LA RELIGION ANCESTRALE DES OLMEQUES : VERS UNE RESOLUTION DE L’ENIGME DES TÊTES NEGROÏDES COLOSSALES DE LA VENTA ». AU COURS DE CETTE RENCONTRE MEMORABLE QUI SERA DEDIEE A L’EMINENT SAVANT AFRICAIN-AMERICAIN IVAN VAN SERTIMA DONT LES TRAVAUX HELAS MECONNUS EN AFRIQUE ONT REVOLUTIONNE LES « ETUDES MESO-AMERICAINES » , JE DEFENDRAI LES CINQ HYPOTHESES SUIVANTES QUI ME SEMBLENT LARGEMENT ETAYEES PAR LES SOURCES PREHISTORIQUES ET HISTORIQUES ACTUELLEMENT DISPONIBLES :

 

I- LA PRESENCE DE L’HOMME MODERNE SUR LE CONTINENT ARBITRAIREMENT DENOMME « AMERIQUE » PAR LES OCCIDENTAUX REMONTE A -30000/-20000 D’APRES LES DATATIONS RADIOMETRIQUES ABSOLUES ( « RADIOCARBON DATES » OF THE CHICAGO UNIVERSITY , 1992 ) ET ELLES INVALIDENT L’HYPOTHESE D’UN PEUPLEMENT DU CONTINENT A PARTIR DU NORD VERS LE SUD.

Americas_satellite_map

AU CONTRAIRE , LES PREMIERS HOMMES MODERNES SERAIENT D’APRES LES ANALYSES GENETIQUES RECENTES ORIGINAIRES D’AFRIQUE , CE QUE CORROBORE LA THESE DE L’ORIGINE MONOGENETIQUE DE L’HUMANITE.

LUZIA final

D’AUTRES VAGUES MIGRATOIRES PLUS RECENTES POSTERIEURES A -10000 ET EN PROVENANCE DE L’ASIE ( cf SIBERIE ? ) SERAIENT VENUES PAR LE  » DETROIT DE BERHING  » QUI ETAIT ALORS GUEABLE POUR SE MELANGER AU TYPE NEGROÏDE AUTOCHTONE. C’EST DE CE MELANGE QUE SONT ISSUS LES GROUPES ETHNIQUES CONSTITUANT LE « RAMEAU AMERINDIEN ».

196f8ad68ad8f9a6cc7c23330ecfb1fc

IL EST CERTAIN QUE DES HOMMES MODERNES EN TOUS POINTS SEMBALABLES AUX MELANODERMES D’AFRIQUE VIVAIENT EN AMERIQUE DURANT LA PREHISTOIRE.

 

II- LES « TÊTES COLOSSALES DE LA VENTA » AUX TRAITS NEGROÏDES ACCENTUES REPRESENTENT LES DESCENDANTS DE CES PREMIERS AUTOCHTONES DE L’AMERIQUE ET ELLES REPRESENTENT SELON LES « OLMEQUES » EUX-MÊMES DES PORTRAITS DES « ROIS-DIEUX » ET DES « INITIES DIVINISES » CARACTERISTIQUES DE LEURS PROPRES ANCÊTRES.

MP

C’EST EN VAIN QUE LES IDEOLOGUES EUROPEENS ( cf SOUSTELLE ) IMAGINERONT DES TÊTES DECAPITEES D’ ENNEMIS VAINCUS SEMBLABLES A DES TROPHEES DE GUERRE. LES TRADITIONS DES « OLMEQUES » CONTREDISENT CES AFFABULATIONS GROSSIERES EN INSISTANT SUR LE FAIT QUE SEULS LES VISAGES DES ANCÊTRES ET DES DIGNITAIRES DE LEUR PEUPLE AVAIENT L’HONNEUR D’ÊTRE SSCULPTES POUR L’ETERNITE DANS DES STATUES CEPHALIQUES GEANTES. IL EST DONC INCONTESTABLE QUE LA CIVILISATION « OLMEQUE » A ETE BÂTIE PAR DES NEGROÏDES ET QU’ELLE EST PLUS ANCIENNE QUE LES ESTIMATIONS CHRONOLOGIQUES ACTUELLES QUI LA FONT REMONTER SEULEMENT A -1500. J’ANALYSERAI LES DIX SEPT « TÊTES NEGROÏDES COLOSSALES » LES PLUS CONNUES ( DIX SUR LE SITE DE « SAN LORENZO » , QUATRE SUR LE SITE DE « LA VENTA » , DEUX SUR LE SITE DE « TRES ZAPOTES » , UNE SUR LE SITE DE « RANCHO LA COBATA » ) ET JE MONTRERAI QUE SEULS DES DIGNITAIRES APPARTENANT AUX COUCHES SUPERIEURES DE LA CIVILISATION « OLMEQUE » POUVAIENT BENEFICIER D’UN TRAITEMENT ARTISTIQUE AUSSI PERFECTIONNE.

 

III- LA RELIGION ANCESTRALE DES « OLMEQUES » REPOSAIT SUR LA CROYANCE EN UN « CREATEUR » DE L’UNIVERS SOUVENT ASSIMILE AU SOLEIL CONSIDERE COMME LA SOURCE DE L’ENERGIE ORIGINELLE. L’OMNIPRESENCE DANS LA STATUAIRE SACREE DU « JAGUAR » SIGNIFIE SEULEMENT QUE CET ANIMAL INCARNE L’ENERGIE DIVINE PAR SA FELINITE, SA RAPIDITE ET SA BEAUTE.

jaguar04

LA VERSION « ANTHROPOMORPHE » DU « JAGUAR » SEMBLE ILLUSTRER LA THEMATIQUE TYPIQUEMENT AFRICAINE DE LA TRANSFORMATION DE L’ENERGIE VITALE DES « CHAMANS » EN FELINS.

Jagaurwarrior

CES « JAGUARS-CHAMANS » INCARNATIONS DE « L’ORDRE COSMIQUE » POUVAIENT NEUTRALISER LES FORCES NUISIBLES DU MONDE DES « ESPRITS MALEFIQUES » OU PERTUBATEURS QUI INCARNENT QUANT A EUX LE « DESORDRE COSMIQUE ». ASSOCIE A LA « ROYAUTE DIVINE » , LE « JAGUAR » EST UNE PUISSANCE GUERRIERE QUI APPORTE LA FERTILITE , LA FECONDITE , LA PROSPERITE ET LA LONGEVITE. DE NOMBREUX AUTRES ANIMAUX INCARNENT DES « PUISSANCES » SANS JAMAIS ATTEINDRE CELLE DU « JAGUAR » : LE CROCODILE, LE SERPENT, LE FAUCON etc LES « OLMEQUES » AVAIENT ELABORE UNE « COSMOGONIE » COMPLEXE QUI FAIT IRRESISTIBLEMENT ECHO A CELLES DE LA VALLEE DU NIL EGYPTO-NUBIENNE.

III- LES « OLMEQUES » AVAIENT UNE « ARCHITECTURE MONUMENTALE » IMPRESSIONNANTE ET ILS AVAIENT BÂTI DES « PYRAMIDES » IMPRESSIONNANTES COMME LES EGYPTIENS DE L’EPOQUE PHARAONIQUE.

mayabrightsky

L’ETUDE SCIENTIFIQUE PAR LES ASTONOMES MEXICAINS ACTUELS DE CES « PYRAMIDES » REVELE QU’ILS ETAIENT ORIENTES VERS LES CONSTELLATIONS DU CIEL. LA « CONSTELLATION D’ORION » A ETE PRIVILEGIEE PAR LES BÂTISSEURS DE CES CHEF D’OEUVRE DE L’ARCHITECTURE MONDIALE CLASSES « PATRIMOINES DE L’HUMANITE » PAR L’UNESCO.

 

IV- LES « OLMEQUES » POSSEDAIENT UNE « ECRITURE HIEROGLYPHIQUE » MAGNIFIQUE CONSIDEREE COMME « INDECHIFFRABLE » PAR LES « OLMECOLOGUES » OCCIDENTAUX.

Cascajal_block

JE MONTRERAI QUE CETTE « ECRITURE SACREE » DONT LES « INITIES OLMEQUES » CONNAISSAIENT LA SIGNIFICATION COSMIQUE PROFONDE PRESENTE DES SIMILITUDES FRAPPANTES AVEC LES HIEROGLYPHES DE L’ANCIENNE EGYPTE.

 

V- JE SOULIGNERAI ENFIN LA VALEUR SCIENTIFIQUE STUPEFIANTE DU « CALENDRIER ASTRONOMIQUE » DES « OLMEQUES » ET L’EXPLICATION SCIENTIFIQUE DE TOUS LES PHENOMENES COMPLEXES DE L’ASTRONOMIE (ECLIPSES TOTALES , COMETES , OSCILLATIONS LUNAIRES etc ) IL Y DE CELA PLUSIEURS MILLENAIRES.

City_calendar

EN TOUT ETAT DE CAUSE , LES CHERCHEURS AFRICAINS ET AFRO-DESCENDANTS CONTEMPORAINS ONT LE DEVOIR DE S’INTERESSER PLUS SERIEUSEMENT QU’ILS NE LE FONT ACTUELLEMENT AUX CIVILISATIONS NEGRES DE LA MESO-AMERIQUE ET CETTE REORIENTATION DE LA RECHERCHE HISTORIQUE CONSTITUE LE MEILLEUR HOMMAGE QUE NOUS POUVONS RENDRE AU DISTINGUE SAVANT AFRICAIN-AMERICAIN IVAN VAN SERTIMA.

293314_10150310603511222_702611221_8437946_918509704_n

 

PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ.

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n




« L’ORIGINE EGYPTIENNE DU BOUDDHA ET LES RACINES AFRICAINES DU BOUDDHISME »

22072016

Présentation1

EN ECHO A LA DEMANDE PRESSANTE DES PARTICIPANTS ENTHOUSIASTES DE « L’UNIVERSITE KEMITE D’ETE SESSION 2016″ , J’AI DECIDE DE CLÔTURER MON CYCLE DE FORMATIONS PAR L’ENIGME QUE CONSTITUENT AUX YEUX DE NOMBREUX CHERCHEURS LES ETONNANTES SIMILUTUDES ENTRE LE BOUDDHISME ET LA RELIGION ANCESTRALE NEGRO-AFRICAINE.

Per Ankh en Kemet3 - Copie

PLUS GENERALEMENT , NOUS SAVONS GRÂCE AUX INVESTIGATIONS DE L’EMINENT PROFESSEUR AFRICAIN-AMERICAIN RUNOKO RASHIDI QUE LA « PRESENCE AFRICAINE » EN ASIE EST TRES ANCIENNE ET REMONTE A LA PREHISTOIRE.

51J9S47dEML

CE POINT FONDAMENTAL EST CORROBORE PAR LES RECHERCHES DES SAVANTS ASIATIQUES EUX-MÊMES (cf LES TRAVAUX PIONNIERS DU JAPONAIS NABUO TAKANO).LE POINT FOCAL DES DEBATS ACTUELS CONCERNE L’ORIGINE DU BOUDDHA, LES FONDEMENTS COSMOGONIQUES ET METAPHYSIQUES DE SA DOCTRINE (LE BOUDDHISME) TOTALEMENT INCONNUE AVANT SON AVENEMENT EN INDE ET D’UNE MANIERE GENERALE LES LIENS MULTIFORMES QUI EXISTAIENT ENTRE LA SPIRITUALITE L’EGYPTE ANTIQUE NEGRE ET LE BOUDDHISME.

Présentation2

DANS LA CONTINUITE DE MA COMMUNICATION QUI A SERVI DE PREAMBULE IL Y A DEUX ANS A LA FAMEUSE « CONFERENCE MAGISTRALE » DU PROFESSEUR RUNOKO RASHIDI RELATIVE A LA PRESENCE MECONNUE DES AFRICAINS EN ASIE , JE ME PROPOSE D’ANIMER UNE DERNIERE « FORMATION SCIENTIFIQUE » LE DIMANCHE 24 JUILLET 2016 DE 14H00 A 19H00 A PARIS (ADRESSE : CAFE FALSTAFF , 10-12 PLACE DE LA BASTILLE , METRO : BASTILLE , PAF : 12 EUROS) SUR LE THEME SUIVANT : « L’ORIGINE EGYPTIENNE DU BOUDDHA ET LES RACINES AFRICAINES DU BOUDDHISME ».

buddha4 black

JE FOURNIRAI TOUTES LES PREUVES IRREFUTABLES A L’APPUI DE MA DEMONSTRATION EXHAUSTIVE QUI SERA DEDIEE AU PROFESSEUR RUNOKO RASHIDI, PROLIFIQUE ERUDIT S’IL EN EST.

10580069_10152138750411222_5938980403250098460_n

TOUS LES AFRICAINS, LES AFRO-DESCENDANTS ET LES SYMPATHISANTS DE LA CAUSE AFRICAINE SONT PRIES D’HONORER DE LEUR PRESENCE CET EVENEMENT CULTUREL ET SCIENTIFIQUE MAJEUR !

Image de prévisualisation YouTube

 

PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ.

10600604_10152635340996815_334575001600213216_n




« LES EPÎTRES PAULINIENS ET LES EVANGILES CANONIQUES SONT-ILS LES ECRITS DE LA VENGEANCE DES PHARISIENS JUIFS CONTRE LES COPTES D’EGYPTE ? REVELATIONS SUR LA VERITABLE ORIGINE DU CHRISTIANISME »

9072016

Egerton 3145  f 41

-J’INVITE LES AFRICAINS , LES AFRO-DESCENDANTS ET LES SYMPATHISANTS DE LA CAUSE AFRICAINE A HONORER DE LEUR PRESENCE LA « FORMATION SCIENTIFIQUE » QUE J’ANIMERAI A PARIS (ADRESSE : CAFE FALSTAFF , 10-12 PLACE DE LA BASTILLE , METRO : BASTILLE , PAF : 12 EUROS) LE DIMANCHE 10 JUILLET 2016 DE 14H00 A 18H30) SUR LE THEME SUIVANT : « LES EPÎTRES PAULINIENS ET LES EVANGILES CANONIQUES SONT-ILS LES ECRITS DE LA VENGEANCE DES PHARISIENS JUIFS CONTRE LES COPTES D’EGYPTE ? REVELATIONS SUR LA VERITABLE ORIGINE DU CHRISTIANISME ». APRES AVOIR DEPOUILLE ET ANALYSE AVEC RIGUEUR ET PRECISION LES SOURCES ARCHEOLOGIQUES, EPIGRAPHIQUES, PHILOLOGIQUES ET ICONOGRAPHIQUES ACTUELLEMENT DISPONIBLES (cf SAMARIN « L’HISTOIRE ET SES METHODES »), JE DEFENDRAI LES CINQ PROPOSITIONS SUIVANTES QUI ME PARAISSENT SCIENTIFIQUEMENT IRREFUTABLES :

 

I-LA PREMIERE « CHRETIENTE » DES COPTES D’EGYPTE EST DIRECTEMENT ISSUE DE L’ANTIQUE RELIGION MONOTHEÏSTE NEGRO-AFRICAINE DE LA PERIODE PHARAONIQUE (-3300 /-525) DONT ELLE A CONSERVE EN DEPIT QUELQUES DIFFERENCES MINEURES LES PRINCIPALES DOCTRINES THEOLOGIQUES ET LES PRATIQUES LITURGIQUES ET C’EST D’AILLEURS CETTE FILIATION QUI EXPLIQUE L’OSTRACISME DONT ELLE A FAIT L’OBJET PLUS TARD DE LA PART DES DIFFERENTS CONQUERANTS ALLOGENES DE L’EGYPTE DES MACEDONIENS (-332) AUX ARABES (639 / 640).

Hermitage_Egyptian_statuettes

LES TEXTES SACRES DES COPTES SONT LES PREMIERS ECRITS SACRES ATTESTES DANS TOUTE L’HISTOIRE CONNUE DE LA CHRETIENTE UNIVERSELLE.

1copticcross

II-CETTE PREMIERE « CHRETIENTE » EGYPTIENNE ET PARTANT AFRICAINE A ENSUITE PROLIFERE EN ETHIOPIE, A QUMRAN ET MÊME PLUS TARD A BYZANCE (« ORTHODOXIE »). A KHIRBET-QUMRAN PROSPERAIT LA CELEBRE COMMUNAUTE DES « ESSENIENS » A LAQUELLE NOUS SOMMES REDEVABLES DES FAMEUX « MANUSCRITS DE LA MER MORTE » DANS LESQUELS EMERGE SANS CONTESTATION POSSIBLE LA FIGURE DU « MAÎTRE DE LA JUSTICE » ASSIMILEE AU « GUIDE SPIRITUEL » COPTE ISSA SURNOMME LUI-MÊME « KERY SECHETA » (LITTERALEMENT « LE GARDIEN DES MYSTERES »).

christ.jpg

EN TOUT ETAT DE CAUSE , LA LEGENDE SELON LAQUELLE LES COPTES ET LES ETHIOPIENS AURAIENT ETE CONVERTIS TARDIVEMENT AU « CHRISTIANISME » PAR L’EVANGELISTE MARC EST UNE AFFABULATION GROTESQUE QUI NE SAURAIT PROSPERER.

 

III-LA SECTE JUIVE DES « PHARISIENS » (cf « PHARISAIOI » EN GREC) S’EST STRUCTUREE APRES LA REVOLTE DES « MACCABEES » ET ELLE S’EST SIGNALEE PAR SON OPPOSITION RADICALE ET FRONTALE CONTRE LES « SADDUCEENS ». CEPENDANT, CES DEUX SECTES JUIVES RIVALES S’ENTENDAIENT SUR UN POINT CAPITAL : LEUR HAINE RECUITE ET VISCERALE CONTRE LES COPTES D’EGYPTE ET LEURS « DISCIPLES » ESSENIENS DE KHIRBET-QUMRAN.DANS SON OUVRAGE CELEBRE INTITULE « ANTIQUITES JUDAÏQUES », FLAVIUS JOSEPHE RAPPORTE AVEC FORCE DETAILS LES PERIPETIES CRUELLES DE CES JOUTES SANGLANTES ET SANGUINES.

flavius

IV-PAUL DE TARSE QUI ETAIT UN ADEPTE REPUTE DE LA SECTE JUIVE DES « PHARISIENS » ET UN DISCIPLE FIDELE DU « MAÎTRE » GAMALIEL S’ETAIT DEJA SIGNALE PAR SA PARTICIPATION ACTIVE AUX « PERSECUTIONS » INFLIGEES AUX PREDICATEURS PROSELYTES DE LA CHRETIENTE COPTE (cf LE « MARTYRE » DE SAINT ETIENNE).A CE TITRE, IL ETAIT PERSONNELLEMENT RESPONSABLE DE LA MORT IGNOMINIEUSE DE NOMBREUX « MARTYRS ». AU DEMEURANT, LE CALENDRIER COPTE A OBSERVE LE « SYNAXAIRE » QUI FAISAIT ETAT D’AU MOINS UN « MARTYR » SI CE N’EST PLUS PAR JOUR DURANT UN DEMI SIECLE DE « PERSECUTIONS » ININTERROMPUES.DANS CES CONDITIONS, L’EPISODE OBSCUR DE LA « REPENTANCE » DE PAUL DE TARSE SUR LE CHEMIN DE DAMAS SUIVI DE SA CONVERSION NON MOINS OPPORTUNISTE NE SAURAIT EN AUCUN CAS L’EXONERER DE SES CRIMES ODIEUX.

Saint-Paul-apôtre-Basilique-Saint-Paul-hors-les-Murs-mosaïque-détail-de-labside-VI-VIIème-s

V-APRES S’ÊTRE APPROPRIE SANS AUCUN SCRUPULE LA DOCTRINE THEOLOGIQUE DES COPTES ET LES PRATIQUES LITURGIQUES DES ESSENIENS QU’IL HAÏSSAIT , LE JUIF « PHARISIEN » PAUL DE TARSE METTRA SUR PIED SA NOUVELLE « SECTE COSMOPOLITE » QUI DEVIENDRA LE « CHRISTIANISME » EN SOUTENANT QU’UN PREDICATEUR THAUMATURGE JUIF DENOMME « YESCHOUA » SERAIT LE VERITABLE « MESSIE » ANNONCE DANS LA « BIBLE ECRITURE » ET QUE SOUS LE PONTIFICAT DE PILATE , IL AURAIT ETE CRUCIFIE SUR LE ROCHER DE GOLGOTHA POUR AVOIR PRETENDU ÊTRE « LE FILS DE L’HOMME » ET LE « ROI DES JUIFS ». REPRENANT A SON COMPTE LES CONCEPTIONS AFRICAINES RELATIVES A « L’IMMORTALITE DE L’ÂME » ET A LA « RESURRECTION DE LA CHAIR » etc INCONNUES JUSQU’ALORS DES ANCIENS SEMITES , IL AFFIRMERA QUE JESUS DE NAZARETH , LE JUIF DE GALILEE , SERAIT MORT SUR LA CROIX ET RESSUSCITE D’ENTRE LES MORTS POUR SAUVER L’HUMANITE ENTIERE ET NON PLUS LES SEULS JUIFS.

article-1376107-009FF1371000044C-789_634x440

-POUR LA PREMIERE FOIS , JE METTRAI L’ACCENT SUR LES ELEMENTS CONSTITUTIFS DE LA « THEOLOGIE DOGMATIQUE » DU CHRISTIANISME PRIMITIF  » (cf LA NOTION ENIGMATIQUE DE « SACRE COEUR » SUR LA REPRESENTATION CI-DESSUS) EN EXAMINANT LES TEXTES COPTES , CANANEENS , ETHIOPIENS , ESSENIENS , ARAMEENS , BYZANTINS ET HEBREUX QUI SONT OCCULTES JUSQU’ICI AUX HISTORIENS AFRICAINS DES RELIGIONS.

13100701_1526776524298422_3178250228721120057_n

LA « FORMATION SCIENTIFIQUE » AU « MARTYR » DE LA CHRETIENTE COPTE MAURICE (« MAURITIUS » = « LE MAURE ») D’AGAUNE DONT LA STATUE EST ACTUELLEMENT CONSERVEE DANS LA CATHEDRALE DE MAGDEBOURG EN ALLEMAGNE.

magdeburg

PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ.

Copie de JCCG




“LES CAUSES ET LES CONSEQUENCES DE LA REGRESSION DES CIVILISATIONS AFRICAINES DANS L’ANTIQUITE : L’EXEMPLE DE L’EGYPTE“

1072016

A model of Pharaoh Tutankhamen's mask is seen during the German premiere of the exhibition 'Tutankhamen-his grave and his treasures' in Munich's Olympic park April 8, 2009. The exhibition opens its gates tomorrow and runs until August 30, 2009.   REUTERS/Michaela Rehle   (GERMANY ENTERTAINMENT) - RTXDRUJ

-THEME CENTRAL : “LES CAUSES ET LES CONSEQUENCES DE LA REGRESSION DES CIVILISATIONS NEGRO-AFRICAINES DANS L’ANTIQUITE : L’EXEMPLE DE L’EGYPTE PHARAONIQUE“.

-DEUXIEME “FORMATION SCIENTIFIQUE“ DE “L’UNIVERSITE KEMITE D’ETE SESSION 2016“.

Per Ankh en Kemet3 - Copie

-DATE ET HORAIRE : DIMANCHE 3 JUILLET 2016 DE 14H00 A 18H30.

-ADRESSE : CAFE FALSTAFF, 10-12 PLACE DE LA BASTILLE, METRO : BASTILLE.

-PAF : 12 EUROS (TARIF UNIQUE).

-CONTACT : SEMA TA WY UN BLOG  / PAGE FACEBOOK DE LA “MAISON DES KEMITES MARCUS MOSIAH GARVEY“.

10169460_559806387450733_1377729506_n

-CITATION EN EXERGUE DU PROFESSEUR CHEIKH ANTA DIOP, FONDATEUR DE L’ECOLE AFRICAINE D’EGYPTOLOGIE :

“L’Egypte avait déjà , depuis un siècle , perdu son indépendance au moment où Hérodote la visita. Conquise par les Perses en – 525 , elle ne cessa plus dès lors dominée par les étrangers : après les Perses , ce furent les Macédoniens avec Alexandre , les Romains avec Jules César ( -50 ) , les Arabes au VIIe siècle , les Turcs au XVIe siècle , les Français , avec Napoléon , puis les Anglais à la fin du XIXe siècle. Berceau de la civilisation pendant 10000 ans au moment où le reste du monde est plongé dans la barbarie, l’Egypte détruite par toutes ces occupations successives ne jouera plus aucun rôle sur le plan politique, mais n’en continuera pas moins pendant longtemps encore à initier les jeunes peuples méditerranéens viendront en pèlerinage pour s’abreuver aux sources des connaissances scientifiques , religieuses , morales , sociales , etc . , les plus anciennes que les hommes aient acquises. C’est ainsi que sur tout le pourtour de la Méditerranée se sont édifiées successivement de nouvelles civilisations qui, bénéficiant d’apports multiples favorisés par la configuration géographique de la Méditerranée – véritable carrefour, le mieux situé du monde – ont évolué surtout vers un développement matérialiste et technique, évolution à l’origine de laquelle il faut situer le génie matérialiste des Indo-Européens : Grecs, Romains. Le souffle païen qui animait la civilisation gréco-romaine s’épuisa vers le IVe siècle ; deux nouveaux facteurs, le christianisme et les invasions barbares, vont interférer sur le terrain  déjà vieux de l’Europe occidentale pour donner naissance à une civilisation nouvelle, celle-là même qui, aujourd’hui, à son tour manifeste des symptômes d’épuisement. Cette dernière civilisation qui a hérité de tous les progrès techniques de l’humanité, grâce à des contacts ininterrompus entre les peuples, se trouvait déjà suffisamment équipée techniquement au XVe siècle pour se lancer à la découverte et à la conquête du monde“.

(cf  NATIONS NEGRES ET CULTURE : DE L’ANTIQUITE NEGRE EGYPTIENNE AUX PROBLEMES CULTURELS  De L’AFRIQUE NOIRE D’AUJOURD’HUI …Editions Présence africaine, 1979, pages 49-50).

nations-negres-et-culture

-DEDICACE SPECIALE : Je dédie cette FORMATION SCIENTIFIQUE au Frère de combat Ka KIMOTO qui œuvre inlassablement depuis de nombreuses années pour l’émancipation du Peuple Kémite.

Image de prévisualisation YouTube

-PROGRAMME ET CHRONOGRAMME DE LA “FORMATION SCIENTIFIQUE“ :

-14H00 / 14H30 : Accueil des participants et des personnalités invitées.

-14H30 / 18H00 : FORMATION SCIENTIFIQUE DU PROFESSEUR J.C COOVI GOMEZ :

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n

-PROLOGUE  “Pourquoi l’Egyptologie occidentale occulte ou minimise systématiquement la question fondamentale de la régression de l’Egypte pharaonique ? “.

 

-PREMIERE PARTIE : “Les causes endogènes de la régression des civilisations négro- africaines dans l’antiquité : l’exemple de l’Egypte pharaonique“.

I1  “Les causes endogènes : la  REVOLUTION OSIRIENNE ET PAYSANNE  relatée par le Scribe IPOU OUR d’après le Papyrus des ADMONITIONS D’UN SAGE (Vème dynastie).

Papyrus_van_Ipoewer_-_Google_Art_Project

I2  “Les causes endogènes : le CONFLIT ENTRE LES TENANTS DU CLERGE D’AMON ET LES ADEPTES DE LA REFORME D’ATON d’après les inscriptions hiéroglyphiques de la XVIII ème dynastie.

akhenaton

I3  “Les causes endogènes : le CONFLIT ENTRE LES DIGNITAIRES SAÏTES ET LES PRINCES NUBIENS d’après les inscriptions hiéroglyphiques de la XXIV ème dynastie.

12548869_1047239975319998_7658555914070066583_n

-DEUXIEME PARTIE : “Les causes exogènes de la régression des civilisations négro-africaines dans l’antiquité : l’exemple de l’Egypte pharaonique“.

II1  “Les causes exogènes : les INVASIONS DES “PEUPLES DE LA MER“ sous les règnes des Pharaons MERNEPTAH et RAMSES III“.

ob_862717_seevoelker

II2 “Les causes exogènes : les INVASIONS DES “HYKSOS“ sous les XVème et XVIème dynasties“.

maquettedvdjuifs - Copie

II3  “Les causes exogènes : les INVASIONS DES ASSYRIENS ET DES PERSES de -663 à -525“.

IMG_7678_2

-TROISIEME PARTIE :  “Les conséquences de la régression des civilisations négro-africaines dans l’antiquité : l’exemple de l’Egypte pharaonique“.

III1  “La rupture de l’ALLIANCE STRATEGIQUE ET SECURITAIRE MILLENAIRE entre la Nubie et l’Egypte“.

Mesehtisoldiers

III2  “La généralisation du METISSAGE BIOLOGIQUE et la destruction de la  culture et de la spiritualité de l’Egypte nègre“.

12552779_1047152881995374_3526867988926523342_n

III3  “La dilution du SENTIMENT UNIONISTE NATIONAL et l’émergence d’un SENTIMENT COSMOPOLITE ET UNIVERSALISTE en Egypte“.

17-DSC06918-copy

EPILOGUE : “La régression de l’Egypte pharaonique était- elle le prélude au déclin du Monde Noir ?“.

-18H00 / 18H30 : Débat ouvert et contradictoire du Formateur avec l’auditoire.

66615_438021843363_7648071_n

 

-EVENEMENT CULTUREL ET SCIENTIFIQUE EXCEPTIONNEL, PRESENCE IMPERATIVE !

ankh.jpg




FORMATION INAUGURALE DE L’UNIVERSITE KEMITE D’ETE 2016

24062016

Per Ankh en Kemet3 - Copie

 

DANS LE CADRE DE « L’UNIVERSITE KEMITE D’ETE SESSION 2016″ , « L’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS » (UPS) INVITE LES AFRICAINS , LES AFRO-DESCENDANTS ET LES SYMPATHISANTS DE LA CAUSE AFRICAINE RESIDANT A PARIS ET DANS SA BANLIEUE A HONORER DE LEUR PRESENCE DEMAIN DIMANCHE 26 JUIN 2016 DE 14H00 A 18H30 (ADRESSE : CAFE FALSTAFF , 10-12 PLACE DE LA BASTILLE , METRO : BASTILLE) LA « FORMATION SCIENTIFIQUE INAUGURALE » DU PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ (EGYPTOLOGUE) QUI PORTERA SUR LE THEME SUIVANT : « COMMENT CELEBRER LE GENIE AFRICAIN EN DECHIFFRANT L’ECRITURE HIEROGLYPHIQUE DANS LE SILLAGE DU DEMIURGE DJEHOUTY ? ».

13512029_1141640422546619_2566451238057908161_n

IL S’AGIRA TOUT D’ABORD DE DECOUVRIR LES PRINCIPES GENERAUX DE L’ECRITURE HIEROGLYPHIQUE , D’ACQUERIR UNE MAÎTRISE PARFAITE DES SIGNES , DE SE FAMILIARISER AVEC LES CODES SEMIOLOGIQUES , DE CONNAÎTRE LES REGLES FONDAMENTALES DE LA GRAMMAIRE , D’ASSIMILER LE VOCABULAIRE DE BASE ET ENFIN D’ÊTRE EN MESURE DE LIRE QUELQUES INSCRIPTIONS HIEROGLYPHIQUES FIGURANT SUR LES BAS-RELIEFS , SUR LES STELES , DANS LES TOMBEAUX LEGUES PAR NOS GLORIEUX ANCÊTRES DE LA VALLEE DU NIL.

44924133673470015934121257857924162170088391057n.jpg

C’EST LA MEILLEURE MANIERE AU DEMEURANT DE SUIVRE A LA LETTRE LA « RECOMMANDATION MAJEURE » DU PROFESSEUR CHEIKH ANTA DIOP : « ON DOIT DIRE AUX GENERATIONS QUI S’OUVRENT A LA RECHERCHE : ARMEZ-VOUS DE SCIENCE JUSQU’AUX DENTS ET ALLEZ ARRACHER SANS MENAGEMENT LE BIEN CULTUREL DE L’AFRIQUE DONT VOUS AVEZ ETE SI LONGTEMPS FRUSTRES » (cf LA CELEBRE PREFACE A L’OUVRAGE DU PROFESSEUR THEOPHILE OBENGA « L’AFRIQUE DANS L’ANTIQUITE : EGYPTE PHARAONIQUE / AFRIQUE NOIRE » PARU EN 1973 AUX EDITIONS PRESENCE AFRICAINE ).

cheickantadiop1

 

UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS.

 




“LA PASSION D’OSIRIS D’APRES LES TEXTES DES PYRAMIDES-ESSAI DE RECONSTITUTION DES ETAPES DU PREMIER DRAME COSMIQUE DE L’HISTOIRE DE L’HUMANITE“. REPONSES AUX QUESTIONS DES CHERCHEURS

23032016

LA PASSION D’OSIRIS DANS LES TEXTES DES PYRAMIDES

Suite à mon exposé  le du 20 décembre 2015 à Paris sur le thème “La Passion d’Osiris d’après les Textes des Pyramides : Essai de reconstitution des étapes du premier drame cosmique de l’histoire de l’humanité“   lors du séminaire de recherche fondamentale de l’Université Panafricaine des Savoirs intitulé : “Les emprunts des religions abrahamiques dites révélées à la tradition Monothéiste Négro-Egyptienne dans l’Antiquité“, une série de questions m’ont été posées par les chercheurs présents à cette agape du savoir afin d’approfondir leurs quêtes et leurs réflexions.

Per Ankh en Kemet3 - Copie

Voici mes réponses à leurs questions, en espérant qu’elles puissent édifier tous les lecteurs de ce site (http://sematawy.unblog.fr) et d’autres sites (ex:  http://africanhistory-histoireafricaine.com) et enrichir le débat.

 

Saousire Segui, Historien des religions et Coordinateur du Centre Panafricain d’Etudes Religieuses et Théologiques de l’Université Panafricaine des Savoirs.

1928706_51269196490_4579_n

 

 

1-QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE VOTRE INTERPRETATION DE LA « PASSION D’OSIRIS » D’APRES LES « TEXTES DES PYRAMIDES » ET « ISIS ET OSIRIS » DE PLUTARQUE ET CELLE DU FRERE DIBOMBARI MBOCK QUI PARLE DU DIEU « OSIRIS CRUCIFIE » ?

guide_pratique_de_l_egypte_pyramide - Copie

 

La différence entre notre interprétation de la passion d’Osiris  et celle du frère Dibombari Mbock est simple. Mon interprétation de la passion d’Osiris s’appuie sur les Textes des Pyramides et Isis et Osiris de Plutarque, qui sont les deux références majeures pour connaitre réellement la passion d’Osiris. Dans ces références il n’est écrit nulle part qu’Osiris a été crucifié. Autrement dit ces textes ne disent pas qu’Osiris a été crucifié. Puisque ces textes ne parlent pas d’Osiris crucifié, nous pouvons donc conclure que l’interprétation du frère Dibombari Mbock  qui parle de crucifixion d’Osiris n’est pas exacte et ne s’appuie pas sur les références en la matière.

 

 

2-VOUS AVEZ SOUTENU AU COURS DE VOTRE EXPOSE QUE D’APRES LA VERSION DE PLUTARQUE, OSIRIS A ETE NOYE PAR SETH DANS LE FLEUVE NIL. POUVEZ-VOUS REPRODUIRE L’EXTRAIT DU PASSAGE DE PLUTARQUE QUI FAIT ETAT DE LA NOYADE D’OSIRIS ?

Présentation1 - Copie

Voici l’extrait de Plutarque dans son livre Isis et Osiris ou il est fait état de la noyade d’Osiris : « Osiris y entra à son tour, et s’y étendit. A l’instant tous ceux qui étaient là s’élancèrent, et fermèrent précipitamment le couvercle. Les uns l’assujettissent au dehors par des clous, les autres le scellent avec du plomb fondu. On le porte ensuite au fleuve, et on le fait descendre jusque dans la mer par l’embouchure Tanaïtique, laquelle, à cause de cela, est exécrée encore aujourd’hui des Égyptiens et appelée Maudite ».

 

3-LA DEFINITION QUE VOUS DONNEZ DU NOM OUSIRE (OSIRIS) NE CORRESPOND PAS A CELLE FOURNIE SUR LA VIDEO DU FRERE DIENE THIAO. LE NOM « OSIRIS » A-T-IL UNE SEULE OU PLUSIEURS SIGNIFICATIONS ?

1149055_194153254088811_1766863737_n

Notre définition du nom d’Osiris s’appuie sur les hiéroglyphes. Et le nom d’Osiris c’est-à-dire Ousiré ou Wosiré tel qu’il est écrit avec les hiéroglyphes se traduit par : « l’Ancêtre puissant qui veille sur le trône divin » Mais ce nom renferme effectivement plusieurs significations ou plusieurs idées qui en découlent, du fait de l’histoire d’Osiris, de ses initiations, de ses fonctions et de son statut. Ainsi notre définition n’est pas en opposition à celle du frère Diene Thiao, mais est plutôt complémentaire à celle de ce frère.

 

4-D’APRES VOUS, L’HISTORICITE DE JESUS DE NAZARETH A-T-ELLE ETE PROUVEE PAR LA RECHERCHE HISTORIQUE DEPUIS L’ANTIQUITE ?

7

La recherche historique n’a jamais pu prouver de quelque manière que ce soit l’historicité réelle d’un personnage s’appelant Jésus de Nazareth ou encore Jésus-Christ, car : 

 

-Sa date de naissance (25 décembre de l’an 0, ou de l’an -6 ou -7 ?) n’est pas certaine.

 

-La recherche historique n’a jamais rien trouvé sur sa famille car les preuves de l’existence de sa mère Marie, et de son père adoptif n’ont jamais été trouvées.

 

-Sur son enfance jusqu’à l’âge adulte, la recherche historique n’a rien trouvé de sûr. Et même les évangiles canoniques ne disent rien de ce qui s’est passé pendant 18 ans de sa vie, entre l’âge de 12 ans et l’âge ou il est censé avoir commencé à prêcher ,30 ans.

 

-Sur le plan historique, aucun document ne permet de connaitre les circonstances et les conditions de sa mort. Ainsi il n’y a rien de certain sur sa mort, ni  sur la forme de la croix sur laquelle il a coutume d’être représenté crucifié. En effet, puisqu’il y a plusieurs formes de croix (croix en X, croix en forme de T, etc.…), Ça signifie qu’on ne sait pas si la croix sur laquelle on a l’habitude de le représenter mort (croix en forme de T) est la vraie forme de la croix. Et même les évangiles ne donnent aucune information permettant d’identifier la forme de la croix.

 

-Sur le plan historique, il n’y a rien de certain sur sa résurrection, et même les textes des évangiles canoniques ne disent pas comment il est ressuscité. Tout ce que les textes de ces évangiles disent c’est que le troisième jour ou le premier jour de la semaine (sans qu’on sache lequel exactement), ses adeptes ont retrouvé un tombeau vide.

 

 Bref, au plan historique on ne sait rien de sur le concernant. Voilà pourquoi malgré de multiples documentaires livres, et parutions présentées au grand public au sujet de la figure messianique de  Jésus,  la plupart des scientifiques et des chercheurs  pensent (étant donné qu’il est difficile de prouver son existence historique), qu’il est fort probable qu’un personnage juif du nom de Jésus de Nazareth n’ait jamais existé.

 

 

5-QUE SYMBOLISENT LA CROIX EGYPTIENNE ( cf « CROIX-ANKH » ) ET LA CROIX CHRETIENNE ?

 

La croix égyptienne  Ankh (Ankha, Anga, Onga,etc..) symbolise globalement la vie. Elle symbolise aussi l’être humain plein de cette vie. L’anse en haut représente la tête, la partie horizontale représente les bras et la partie verticale représente le tronc et les membres.

ankh.jpg

La croix chrétienne est par contre un instrument de crucifixion, de torture, de souffrance et de mort, puisque la croix chrétienne est à l’origine un objet qui sert à supplicier, torturer, à faire souffrir et à tuer.

article-1376107-009FF1371000044C-789_634x440

6-AU COURS DE VOTRE EXPOSE, VOUS AVIEZ SOUTENU QUE LES PERSONNAGES DE JESUS ET D’ISSA SONT DEUX PERSONNAGES DIFFERENTS.QUELLES SONT LES PREUVES SUR LESQUELLES VOUS VOUS APPUYEZ POUR FAIRE UNE TELLE AFFIRMATION ?

Issa Jesus

Avant toute chose il convient d’abord de rappeler les préliminaires que voici :

 

Les récits et documents sur l’histoire d’Issa nous sont fournis par les textes et documents authentiques de la tradition copte.

1copticcross

En d’autres termes, les documents authentiques de la tradition copte dont certains sont connus officiellement sous les noms “d’évangiles“ de Thomas, de Marie de Valentin par exemple, parlent en réalité d’Issa et ne parlent pas de Jésus. Rappelons que le terme « copte » signifie étymologiquement égyptien autochtone. Le terme « copte » est donc un néologisme servant à designer le peuple autochtone de la civilisation pharaonique. Or depuis le Colloque scientifique  International d’Egyptologie du Caire organisé par l’UNESCO en 1974, la science a montré que ce peuple égyptien autochtone  appartient culturellement, linguistiquement et anthropologiquement au monde négro-africain.

 

Puisque le terme « copte » renvoie à l’origine aux égyptiens autochtones, on comprend donc que les premiers coptes, égyptiens de la période du déclin de la civilisation pharaonique (basse époque), étaient noirs comme leurs ancêtres et que c’est suite aux invasions de l’Egypte par les peuples à peau claire au fil du temps (Perses, Grecs, Romains, jusqu’aux Arabes etc…) dans cette civilisation pharaonique déclinante que ces peuples noirs se sont métissés pour finalement donner les coptes d’aujourd’hui. C’est cela qui explique que les coptes considérés comme descendants de l’antique peuple nègre de l’époque pharaonique.

 

Les textes et documents coptes sont antérieurs de plusieurs siècles  aux textes et documents du Christianisme (religion née au 4 ème siècle de l’ère actuelle). Les récits sur l’histoire de Jésus nous sont relatés par les évangiles de la tradition biblique chrétienne. En étudiant les documents de la tradition copte et les documents des évangiles chrétiens postérieurs, on comprend qu’Issa et Jésus sont deux personnages différents. En voici quelques exemples tirés des documents coptes et des documents chrétiens:

 

-Issa n’est pas juif, mais égyptien (copte), or Yehoshuah (Jésus) est Juif galiléen, né a Bethleem et originaire de Nazareth (d’où le nom Jésus de Nazareth).

 

-Issa n’est pas né et n’a pas vécu à la même époque que Yehoshuah, puisqu’il a vécu plusieurs siècles avant le début de l’ère actuelle, début de l’ère supposée de la naissance de Jésus de Nazareth,

 

-Issa est un prêtre, initié du grade de Veilleur des Mystères (Kher Sesheta), un maitre d’initiation,  et non un messie. Or Jésus de Nazareth est  présenté comme messie  oint (d’où son titre de Christ) d’âpres la version officielle, mais aucun texte et document de la tradition chrétienne ne montre qu’il a reçu le rite de l’onction, de même aucun document de la tradition chrétienne ne dit qu’il a été initié.

 

Issa n’est pas mort sur une croix. Alors que Jésus est mort sur une croix.

 

L’existence d’Issa est bel et bien attestée par la science et la recherche. L’existence de Jésus quant à elle, n’est pas attestée.

 

Ces quelques faits non exhaustifs exposés sont des indices qui permettent de comprendre qu’Issa et Jésus sont deux personnages différents.

 

 

 

 

7-A PLUSIEURS REPRISES, VOUS AVIEZ AFFIRME QUE LES « PREMIERS CHRETIENS » QUI NE SE RECLAMAIENT PAS DU « CHRISTIANISME » VENERAIENT LA DEESSE ISIS. QUI ETAIENT PRECISEMENT CES « PREMIERS CHRETIENS » ET SURTOUT QU’EST- CE -QUI PROUVE CONCRETEMENT QU’ILS ETAIENT LES ADEPTES DU CULTE ISIAQUE ?

3022437396_fbb7402b3a

La recherche historique montre que le Christianisme, c’est-à-dire la religion chrétienne, est née officiellement comme religion au quatrième siècle de l’ère actuelle dans l’empire romain sous l’impulsion de l’empereur romain Constantin. Cela signifie qu’avant le quatrième siècle, le Christianisme n’existait pas véritablement. Or si avant le 4eme siècle le Christianisme n’existait pas, ça signifie donc qu’avant le 4 ème siècle il n’y avait pas vraiment de chrétiens en réalité. Ça signifie aussi que les personnes qu’on appelle officiellement premiers chrétiens (et qui existaient avant le quatrième siècle de l’ère actuelle), ne se donnaient pas à eux-mêmes le nom de chrétiens puisque le Christianisme n’existait pas encore à leur époque.

Ces personnes qui sont qualifiés officiellement de « premiers chrétiens », sur le plan historique et scientifique,  ne venaient pas de Palestine et n’étaient pas juifs (comme l’enseigne le Christianisme), mais venaient de l’Egypte et de la vallée du Nil et étaient les ancêtres de ceux qu’on appelle aujourd’hui les coptes. Les données historiques montrent ensuite que la spiritualité la plus répandue à cette époque (dite des « premiers chrétiens ») était le culte d’Isis dont la pratique et la popularité sont partis de la vallée du Nil et se sont répandus jusqu’en Europe en passant par des régions comme la Palestine. Puisque ces personnes qui sont appelées officiellement « premiers chrétiens » sont parties de la vallée Nil à une époque où le culte d’Isis était le culte le plus populaire en Egypte même et dans le monde, il est donc sûr et certain que ces personnes (« premiers chrétiens ») étaient des adeptes du culte d’Isis. Mais ce qui renforce encore plus cette analyse, c’est que les recherches historiques montrent que la plupart des rites du Christianisme né au 4eme siècle (baptême, communion, etc..) sont très ressemblants et similaires aux rites du culte d’Isis qui existaient plusieurs siècles avant le 4eme siècle de l’ère actuelle, comme le démontre scientifiquement le grand Savant copte Sarwat Anis Al Assiouty dans son ouvrage intitulé : Origines Egyptiennes du Christianisme et de l’Islam.

416VTD72VSL._SX343_BO1,204,203,200_

8-LES COPTES ACTUELS FONT REMONTER LEUR RELIGION L’EVANGELISATION DE SAINT MARC. QUE PENSEZ-VOUS DE CETTE TRADITION QUI EXPLIQUERAIT L’EMERGENCE DE LA CHRETIENTE COPTE D’EGYPTE ?

eglisecopteorthodoxe002.jpg

La tradition de l’évangélisation de Saint Marc est une tradition officielle et populaire . Mais cette tradition est fausse tout simplement, car il n’existe aucune trace authentique d’un personnage dénommé Saint Marc en Egypte et il  n’existe aucun document historique authentique qui permet de prouver que Saint Marc ait été en Egypte pour répandre un quelconque évangile.

 

9-QUEL EST LE LIEN ENTRE LES STATUETTES D’ISIS ET CELLES DES « VIERGES NOIRES » DES SANCTUAIRES MARIAUX D’EUROPE ?

 

Il faut savoir que des millénaires avant les vierges noires, Aseta (Isis) tenait déjà son enfant entre ses mains et était considérée dans la civilisation pharaonique comme la reine  et la vierge qui a mis au monde le divin enfant roi Horo  ou Heru (Horus) sans rapport sexuel  grâce l’intervention divine.

biblianazar60_01

Il faut savoir aussi que la recherche historique montre que le nom Marie, est un dérivé du terme pharaonique Meri ou Mari qui signifie aimer. Or les textes pharaoniques montrent que Isis était aussi appelée Mari ou Meri, c’est-à-dire celle qui est aimée.

 

Ainsi depuis des millénaires Isis tenant son enfant Horus dans les bras était déjà la vierge aimée, c’est-à-dire la Vierge Marie.

 

Un des titres d’Isis est Aset Kemet Neferet, c’est-à-dire la femme noire et belle ou l’épouse noire et belle. La recherche historique montre que le culte de cette belle femme noire vierge tenant son enfant s’est répandu largement jusqu’en Europe et que les plus anciennes statues et représentations de la Vierge Marie et de son enfant en Europe étaient toutes noires. Ainsi, toutes les caractéristiques des vierges noires et de la vierge Marie en général mènent tout droit vers Isis.

La-Vierge-noire-ici-Notre-Dame-du-Puy-en-Velay-portée-en-procession-en-Europe-plus-précisément-en-France.

10-POUVEZ-VOUS REVENIR SUR LES POINTS DE CONVERGENCES ET LES POINTS DE DIVERGENCES ENTRE LA « PASSION D’OSIRIS » ET LA « PASSION DU CHRIST » ?

osiris et jesus - Copie

L’histoire d’Osiris et de sa passion  nous vient des textes des pyramides et est ensuite reprise par le texte Isis et Osiris du Grec Plutarque. L’histoire de Jésus nous vient des textes des évangiles bibliques.

 

Que nous montrent ces histoires ?

 

 

Ces histoires nous montrent  que Osiris et Jésus  sont présentés comme des êtres qui font du bien, qui sont victimes de complot, souffrent, qui meurent et qui ressuscitent, qui montent au ciel et président à la destinée de l’humanité dans l’au-delà. C’est le point de convergence de ces histoires. C’est aussi ce point qui poussent de nombreuses personnes à faire des confusions volontaires ou involontaires entre Osiris et Jésus

 

 

Mais les divergences entre la passion d’Osiris et la passion du Christ sont nombreuses. Voici un panorama non exhaustif de ces divergences :

 

 -Il y a une différence d’au moins 3000 ans entre l’histoire d’Osiris  celle du Christ. En effet, l’histoire de la Passion d’Osiris a précédé de 3000 ans l’histoire de la Passion du Christ.

 

 

-L’histoire  d’Osiris est un drame familial entre Osiris et son frère Seth alors que l’histoire de Jésus  est un conflit de lutte de classes sur fond de politique (idée de royauté) et de spiritualité (Messie, fils divin, etc…)

 

-Osiris est un roi et a une épouse (Isis), contrairement au personnage de Jésus qui n’est pas un roi, n’a pas d’épouse connue ou officielle, mais est un prêcheur faiseur de miracles suivi par des disciples

 

-Osiris est le fils ainé d’une famille, mais n’est pas fils unique et n’est né d’une vierge et d’une immaculée conception, contrairement au personnage de Jésus qui est censé être fils unique et né d’une vierge et d’une immaculée conception.

 

-La raison du meurtre d’Osiris est la jalousie et la stérilité de son frère Seth alors que la raison du meurtre de Jésus est un conflit entre ce personnage de Jésus  et les autorités de son époque qui complotent en utilisant un de ses disciples (Judas) pour le capturer et l’éliminer physiquement

 

-Osiris n’est pas crucifié, mais est tué en étant agressé et en étant jeté dans le Nil ou il se noie et meurt, alors que Jésus est agressé, fouetté et  tué en étant crucifié (supplice de la croix). Le corps d’Osiris est ensuite découpé en morceaux par  Seth, ce qui n’est pas le cas pour le personnage de Jésus.

 

-Osiris subit un certain nombre de rites funéraires (rassemblement des morceaux de son corps, momification, etc..) qui finalement lui permettent de ressusciter et d’accéder à l’au-delà. Ceci permet de savoir comment Osiris a pu ressusciter.  Mais ce n’est pas le cas pour le personnage de Jésus, car Jésus ne subit pas vraiment de rites funéraires après sa mort, mais son corps est simplement enveloppé dans un linceul et déposé dans une tombe sans aucun rite. Puis après il ressuscite dans qu’on ne sache comment puisque son tombeau est vide.

 

-L’histoire d’Osiris n’est pas celle d’un messie attendu ou annoncé par des prophéties, contrairement à l’histoire de Jésus qui est censée être celle d’un messie annoncé par des prophéties.

 

Osiris a un fils après sa mort, l’enfant Horus alors que Jésus n’en a aucun après sa mort.

 

Tous ces indices non exhaustifs montrent que même si on a l’impression qu’il y a des similitudes dans les histoires, notamment du point de vue de la vie, de la mort et de la résurrection, force est de constater que la Passion d’Osiris est différente de la Passion du Christ.

10615547_632303580201013_7160627072228988985_n

 

Bibliographie

 

 

Textes des Pyramides

 

Formules efficaces pour la Fusion du Défunt justifié dans la Lumière Divine (appelé communément “Livre des Morts“ des anciens Egyptiens)

 

Cheikh Anta Diop, Civilisation ou Barbarie

 

Sarwat Anis Al Assiouty, Origines Egyptiennes du Christianisme et de l’Islam, Résultats d’un

siècle et demi d’archéologie

 

Plutarque, Isis et Osiris

 

Apulée, l’Ane d’Or ou les Métamorphoses




“LE PHARAON NARMER-MENES, MAÎTRE D’OEUVRE DE LA REUNION DES DEUX TERRES, ETAIT-IL LE PREMIER PANAFRICANISTE DE L’HISTOIRE ?”

18032016

Egypt_Narmer

-FORMATION SCIENTIFIQUE DE “L’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS“.

-MODULE I : “INTRODUCTION A LA PREHISTOIRE ET A L’HISTOIRE DE L’AFRIQUE“.

-FORMATEUR : PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ (HISTORIEN).

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n

-DATE ET HORAIRE : DIMANCHE 20 MARS 2016 DE 13H30 A 18H30.

-ADRESSE : HÔTEL CITADINES LES HALLES, 4 RUE DES INNOCENTS, 75001 PARIS, METRO : CHÂTELET-LES HALLES.

-PAF : 15 EUROS ( TARIF UNIQUE ).

-CONTACT : SEMA TA WY UN BLOG.

 

-CITATION EN EXERGUE DU PROFESSEUR CHEIKH ANTA DIOP (FONDATEUR DE L’ECOLE AFRICAINE D’EGYPTOLOGIE) :

“Narmer, nègre typique, premier pharaon d’Egypte qui unifia la Haute et la Basse Egypte pour la première fois.

menes

Voici le faciès du premier pharaon de l’histoire. Assurément, il n’est ni aryen ou indo-européen ni sémite mais indubitablement nègre. Telle est la matérialité des faits qu’aucune science ne peut détruire à l’heure actuelle“.

cf ANTERIORITE DES CIVILISATIONS NEGRES : MYTHE OU VERITE HISTORIQUE ? Editions Présence africaine, 1967, Planche 16.

anteriorite-des-civilisations-negres

http://www.dailymotion.com/video/xad062

- AVERTISSEMENT A L’ATTENTION DES PARTICIPANTS AUX “FORMATIONS“ :

“L’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS“ COMMUNIQUERA SON “PROJET DE RECHERCHE ET DE FORMATION“ AINSI QUE “L’ORGANIGRAMME DES CHERCHEURS-ASSOCIES ET DES PROFESSEURS-VISITEURS“ QUI SERONT AMENES AU COURS DE LA SESSION 2015 / 2016 A ANIMER SES “CONFERENCES MAGISTRALES“ ET SES DIVERSES ACTIVITES CULTURELLES. UNE “CHARTE DE BONNE CONDUITE“ ET UN “REGLEMENT INTERIEUR“ SERONT DIVULGES AU COURS DES SEANCES. LA PARTICIPATION EFFECTIVE AUX ACTIVITES DE NOTRE INSTITUTION EST SOBORDONNEE A L’ACCEPTATION PAR TOUS DES “REGLES DE VIE“ AINSI EDICTEES.

Per Ankh en Kemet3 - Copie

-PROGRAMME ET CHRONOGRAMME DE LA PREMIERE SEQUENCE :

-13H30 / 14H00  Présentation générale des Formations de la SESSION 2015 – 2016.

seshat

-14H00 / 15H00  PREMIERE PARTIE : “LA CULTURE DE NAGADA, LA DYNASTIE DES SUIVANTS D’HORUS ET LA GENESE DU PROJET DE LA REUNION DES DEUX TERRES”

eg_3300_gebel_el_arak_manche_ivoire_poignard

I1  La culture de NAGADA ou l’origine soudanaise de la civilisation pharaonique.

I2  La liste royale de la Dynastie inaugurale des SUIVANTS D’HORUS.

I3  La genèse du projet révolutionnaire de la REUNION DES DEUX TERRES.

-15H00 / 16H00  DEUXIEME PARTIE : “L’EPOPEE EXTRAORDINAIRE DU PHARAON UNIFICATEUR NARMER-MENES, HERITIER ET CONTINUATEUR DES SUIVANTS D’HORUS”.

stele-djet

II1  La généalogie et la formation du Pharaon unificateur NARMER-MENES.

II2  La confrontation du Pharaon unificateur NARMER-MENES avec les ennemis extérieurs Asiatiques.

II 3  La confrontation du Pharaon unificateur NARMER-MENES avec les ennemis intérieurs Ouaouat.

-16H00 / 17H00  TROISIEME PARTIE : “LA STRUCTURE DE LA ROYAUTE SACREE, LA SIGNIFICATION DU RITUEL DU SEMA TA WY ET L’EQUILIBRE DES INSTITUTIONS SOUS LE REGNE DU PHARAON UNIFICATEUR NARMER-MENES.

17-DSC06918-copy

III1  La structure de la “ROYAUTE SACREE“…

III2  La signification du Rituel du “SEMA TA WY“…

III3  L’équilibre des institutions…

- 17H00 / 17H30  TRAVAUX DIRIGES   “ETUDE EXHAUSTIVE D’UN DOCUMENT ARCHEOLOGIQUE :  LA DESCRIPTION ET L’INTERPRETATION DE LA PALETTE D’HIERAKONPOLIS DU PHARAON NARMER“.

narmer

- 17H30 / 18H00  EXERCICE D’APPLICATION N°1 : “QUESTIONNAIRE RELATIF AUX FAITS MARQUANTS DU REGNE DU PHARAON UNIFICATEUR NARMER-MENES“.

- 18H00 / 18H30  DISCUSSIONS ET CONTRIBUTIONS DE L’AUDITOIRE.

 

NB : EVENEMENT SCIENTIFIQUE ET CULTUREL MAJEUR : LA PRESENCE DE TOUS EST IMPERATIVE !

ankh.jpg







sur les traces du pandou |
Ressources Humaines Mechoua... |
benjaminblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | delunepierre
| موقع...
| mes-animaux-cheries