« LA VERITABLE ORIGINE DES LEUCODERMES ET LA GENESE DU PROGRAMME D’EXTERMINATION DES NON-BLANCS: ESSAI DE CRIMINOLOGIE ET DE PSYCHOPATHOLOGIE DE MASSE ».

31052019

north-africa-7

 

L’UNIVERSITÉ PANAFRICAINE DES SAVOIRS IMHOTEP ( U.P.S.I ) invite tous les KEMITES et tous les Sympathisants de la CAUSE KEMITE à participer massivement à la CONFÉRENCE MAGISTRALE qui sera donnée par le PROFESSEUR COOVI REKHMIRE GOMEZ le DIMANCHE 2 JUIN 2019 de 14H00 à 19H00 sur le thème suivant : « LA VÉRITABLE ORIGINE DES LEUCODERMES ET LA GENÈSE DU PROGRAMME D’EXTERMINATION DES NON-BLANCS: ESSAI DE CRIMINOLOGIE ET DE PSYCHOPATHOLOGIE DE MASSE ».

37765935_2050549788543176_2716903029054898176_n - Copie

Au cours de cette rencontre de haute volée scientifique , le CONFÉRENCIER apportera des éclaircissements sur le PROCESSUS DE DIFFÉRENCIATION PHÉNOTYPIQUE qui a vu la VARIÉTÉ BIOLOGIQUE LEUCODERME apparaître vers -20000 après la dernière GLACIATION dite de WURM. Il est patent que l’adaptation de l’INDO-EUROPEEN dans son BERCEAU PRÉHISTORIQUE des STEPPES EURASIATIQUES s’est faîte dans des conditions climatiques et sociologiques inhumaines. C’est ce qui explique les CARACTÉRISTIQUES FONDAMENTALES de l’existence misérable du LEUCODERME dans le « BERCEAU SEPTENTRIONAL » qui lui était confiné (cf la théorie des deux « BERCEAUX DE CIVILISATION » in « L’UNITÉ CULTURELLE DE L’AFRIQUE NOIRE »). L’expansion violente et la guerre de prédation dans un contexte de NOMADISME ont constitué les RESSORTS PSYCHOLOGIQUES ET PHYSIOLOGIQUES de ce que ROSA AMELIA PLUMELLE URIBE a appelé « LA FÉROCITÉ BLANCHE ».

photo_6002_8823819

Pour justifier THÉOLOGIQUEMENT , IDÉOLOGIQUEMENT et ÉCONOMIQUEMENT cette FURIE MEURTRIÈRE contre les « NON-BLANCS » ils ont inventé les RELIGIONS ABRAHAMIQUES dîtes « RÉVÉLÉES » , les « DROITS DE L’HOMME » (= « MODÈLES DÉMOCRATIQUES » corollaires ) et le « CAPITALISME LIBÉRAL » (cf MAX WEBER).Au niveau de l’ORGANISATION CLANIQUE ET TRIBALE , les LEUCODERMES ont connu l’ESCLAVAGE GENERALISE comme en témoigne l’ouvrage intitulé : « LA TRAITE DES SLAVES : L’ESCLAVAGE DES BLANCS DU VIIIème AU XVIIIème SIÈCLE ».

51s0GMYXt0L._SX321_BO1,204,203,200_

On ne peut pas expliquer les GÉNOCIDES perpétrés de l’Antiquité à l’Époque contemporaine par les HORDES DE PRÉDATEURS LEUCODERMES en EUROPE , en AFRIQUE , en ASIE , en AMÉRIQUE et en OCÉANIE. Le nombre de victimes des ÉPOPÉES SANGUINAIRES de NAPOLÉON BONAPARTE , d’ADOLF HITLER ,de CECIL RODHES , de LEOPOLD II pour ne citer que les plus psychopathes dépasse l’entendement.De nos jours , des ARMES DE DESTRUCTION MASSIVE des « NON-BLANCS » ( armes bactériologiques les plus raffinées ) ont fait de l’EUROPE et des ÉTATS-UNIS D’AMERIQUE les deux CENTRES NÉVRALGIQUES du BIOTERRORISME pratiqué à l’échelle planétaire pour préserver et renforcer d’une part la « SUPRÉMATIE BLANCHE » et pour faire main basse sur la quasi-totalité des RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES ET MINIÈRES ainsi que les MATIÈRES PREMIÈRES STRATÉGIQUES dont dispose la planète. En tout état de cause , le combat pour l’émancipation du PEUPLE KEMITE passe par une CONNAISSANCE RIGOUREUSE ET APPROFONDIE de NATURE INTRINSÈQUEMENT PRÉDATRICE des LEUCODERMES.

sethag

ADRESSE : LIBRAIRIE PANAFRICAINE TAMERY SEMATAWY , 19 RUE DU CHALET , METRO : BELLEVILLE , PAF : 15 EUROS.




FETE DES LUMIERES ORGANISEE PAR KHEPERANKHSTREET

25122018

37765935_2050549788543176_2716903029054898176_n - Copie

L’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS IMHOTEP invite tous les KEMITES et tous les sympathisants de la CAUSE KEMITE à honorer de leur présence la FÊTE DES LUMIERES organisée par la soeur de combat NEFERSHUANKH , Coordinatrice de la Plateforme des CULTURES URBAINES KAMITES dénommée KHEPERANKHSTREET, pour célébrer la RENAISSANCE (OUHEM MESOUT) du NETER HERU (HORUS ) , hypostase énergétique de son PÈRE OUSIRE (OSIRIS). Cette Fête des Lumières aura lieu le Samedi 29 Décembre 2018 de 10H00 à 22H00.Au cours de cette célébration qui s’annonce mémorable , je présenterai un EXPOSE d’une haute portée spirituelle sur le thème suivant : « LES ÉTAPES DE L’INITIATION ROYALE DE HERU (HORUS) A LA LUMIÈRE DE LA SCIENCE SACRÉE DU COLLÈGE COSMOLOGIQUE D’IOUNOU (HELIOPOLIS) ». J’invite tous les membres et tous les sympathisants de l’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS IMHOTEP et tous ceux qui se reconnaissent dans la NOUVELLE DYNAMIQUE UNITAIRE enclenchée par le MOUVEMENT SEMA TA WY POUR L’EMANCIPATION DU PEUPLE KAMITE à venir massivement à cette CELEBRATION DU NETER HERU pour soutenir KHEPERANKHSTREET et ses PARTENAIRES d’une part et pour assurer les pleins succès de cet ÉVÈNEMENT MAJEUR  d’autre part.

48428811_1983047568666623_8413594053848858624_o

Le « HOUT NETER » (littéralement le « CHÂTEAU DU DIEU ») de HERU ( YORO , YORU , HOUROU , HOR etc) se situe à OUDAFOU ( EDFOU ) et la nuit on assiste à une « FÊTE DES LUMIÈRES » (« HEB EN SETOUT » en MEDU NETER) qui illuminent totalement l’entrée du TEMPLE , ses murs de façade et son OBÉLISQUE (« TEKHEN » ou « TEKHENOU » en MEDU NETER). On dit alors dans les  » TEXTES DES PYRAMIDES  » que ATOUM-RA inonde la DEMEURE DE HERU de ses RAYONS ou LUMIÈRES (« SETOUT » en MEDU NETER). Nous lèverons Samedi au cours de la « FÊTE DES LUMIÈRES » de KHEPERANKHSTREET le coin de voile qui empêche les PROFANES de percer les MYSTÈRES DE L’ILLUMINATION DIVINE du Temple d’EDFOU.

egypt-luxor-temple-e-first-pylon-obelisk-and-sitting-statues-of-ramesses-ii

Le TEMPLE d’EDFOU a été assimilé dans les « TEXTES DES PYRAMIDES » à la STRUCTURE MÊME DE L’UNIVERS avec ses quatre ESPACES SACRES ET /OU CONSACRES.Le premier ESPACE correspond au lieu où HERU a été conçu et initié depuis le MAMMISI jusqu’à son triomphe contre SETH et les SETHIENS en sa qualité de VENGEUR DE SON PÈRE. Le deuxième ESPACE renvoie au séjour de HERU dans le MONDE INVISIBLE dans le cadre des « RITES DE PASSAGE  » de son KA DIVIN vers les  » CHAMPS D’IALOU  » ou  » CHAMPS DES SOUCHETS « . Le troisième ESPACE concerne la FUSION TOTALE de l’HORUS D’OR dans la LUMIÈRE DIVINE DE RA. Le quatrième et dernier ESPACE suggère la métamorphose du KA DIVIN TRANSFIGURE d’HORAKHTY (« HORUS DU DOUBLE HORIZON ») qui se réincarne alors dans les « QUATRE FILS D’HORUS » qui à leur tour perpétuent la LIGNÉE DIVINE ET ROYALE inaugurée par RA après son émergence du NOUN. Nous fournirons Samedi au cours des « FÊTES DES LUMIÈRES » de KHEPERANKHSTREET les explications nécessaires à la compréhension de ces RITES D’IMMORTALITÉ pratiqués depuis la nuit des temps par nos GLORIEUX ANCÊTRES KEMITES originaires de la RÉGION DES GRANDS LACS et de nulle part ailleurs.

407174051-edfou-temple-d'horus-faucon-sanctuaire

Le TEMPLE DE DENDERAH qui était considéré dans les TEXTES SACRES de la Basse époque comme le SANCTUAIRE DIVIN par excellence de la MÈRE de HERU à savoir AÏSSATOU ( ISIS ) n’est qu’une PROJECTION au sens du  » MERCATOR  » du  » ZODIAQUE  » dont nous trouvons la parfaite illustration dans le PLAFOND ASTRONOMIQUE (cf l’icône ci-dessous). Ainsi , tous les signes du  » ZODIAQUE  » correspondent au PÉRIPLE COSMIQUE CÉLESTE de la DEESSE-MERE AÏSSATOU identifiée à sa Mère ANOUTE ( NOUT ).Celle-ci est considérée par les détenteurs de la SCIENCE SACRÉE comme le « TEMPLE DIVIN CONSTELLE D’ÉTOILES A L’INTÉRIEUR DUQUEL SE REGENERE L’ÉNERGIE PRIMORDIALE , C’EST A DIRE RA ». Nous reviendrons Samedi prochain au cours de la « FÊTE DES LUMIÈRES » de KHEPERANKHSTREET sur les véritables origines et les vraies raisons de l’OMNIPRESENCE de la FEMME dans les RITUELS D’IMMORTALITÉ de nos vénérables ANCÊTRES de la Vallée du Nil depuis la RÉGION ORIGINELLE DES GRANDS LACS.

hathyr

Durant les pérégrinations et les itinérances de SETH et des SETHIENS dans les fourrés de papyrus de « TA MEHOU » pour s’emparer du DIVIN ENFANT HERU (« HOR PA KHERED » en MEDU NETER ) ce-dernier était certes protégé par sa Nourrice NEPHTYS ( NABINTOU en MEDU NETER ) et par sa Mère ISIS (AÏSSATOU en MEDU NETER) mais c’est surtout au Dieu BES ( incarnation du PYGMEE ) qu’il revenait d’ initier l’héritier putatif d’OSIRIS ( OUSIRE en MEDU NETER ) aux rudiments des ARTS GUERRIERS et qui de ce fait le préservait de son anéantissement certain par les conspirateurs assaillants conduits par son ONCLE PATERNEL. C’est pourquoi la stèle dénommée « CIPPI » (CIPPUS en Latin) par les Égyptologues occidentaux montre systématiquement HERU entrain de maîtriser les ANIMAUX DEMONOLOGIQUES d’extraction séthienne et ce sous la bienveillante protection du Dieu BES dont l’expertise dans le domaine des  » ARTS MARTIAUX  » était attestée dans les  » TEXTES DES PYRAMIDES « . Nous montrerons Samedi prochain au cours de la « FÊTE DES LUMIÈRES » de la Plateforme KHEPERANKHSTREET que l’INITIATION ROYALE du Pharaon (assimilé à HERU) comprenait de nombreuses ÉPREUVES de chasse , de lutte au corps à corps avec un ennemi , de tests d’endurance athlétique etc indispensables à la REGENERATION PERIODIQUE ET CYCLIQUE DE SA « FORCE VITALE ».

images

En exécutant dans le document photographique ci-dessous la GESTUELLE RITUELIQUE DE CAPTATION DE L’ÉNERGIE DIVINE dénommée « DOUA » (LOUANGE , CELEBRATION , ADORATION en MEDU NETER) , le NETER HERU marque ainsi au plan initiatique strict le renvoi dans le COSMOS d’une PARCELLE DU FLUX D’ ÉNERGIE qu’il avait reçu de RA. En effet , la GRÂCE est avant tout le DON D’ENERGIE que toute Créature reçoit de son CREATEUR. Le fait de RENDRE GRÂCE , consiste précisément à retourner une PARTIE DE l’ENERGIE qu’on a reçue aux FORCES COSMIQUES (NETEROU) qui animent d’après les  » TEXTES DES PYRAMIDES  » la CREATION tout en étant instrumentalisées en dernier ressort par le CREATEUR AMON-RA lui-même. En tout état de cause , nous expliquerons le Samedi 29 Décembre dans le cadre de la « FÊTE DES LUMIÈRES » de KHEPERANKHSTREET le sens profond de la FORMULE suivante : « TOUT A ÉTÉ GRÂCE , TOUT EST GRÂCE , TOUT SERA GRÂCE ».

41295504

Dans le PAPYRUS D’ANI , le NETER HERU guide avec bienveillance le DÉFUNT JUSTIFIE ANI qu’il tient par la main vers son Père OUSIRE assis sur le TRÔNE DIVIN hérité de GEB (GABA , KOBA , GOBA). A TRAVERS CETTE DILIGENCE , IL SUGGÈRE PAR SA PROXIMITÉ MÊME QUE LE DÉFUNT A CHANGE DE STATUT ET EST DEVENU DU FAIT DE SA JUSTIFICATION UN NETER A PART ENTIÈRE DANS L’ASSEMBLÉE DES NETEROU. Au demeurant , le texte hiéroglyphique suggère qu’aussi bien HERU que son Père OUSIRE ont subi l’épreuve suprême du JUGEMENT DIVIN. Nous soulignerons du reste le Samedi 29 Décembre dans le cadre de la « FÊTE DES LUMIÈRES » de KHEPERANKHSTREET qu’il est IMPENSABLE qu’on puisse être rangé parmi les MAÂTIOU KHERIOU MAÂT si on n’a pas été soi-même soumis au JUGEMENT DIVIN selon les CODES INITIATIQUES DU RITUEL PHARAONIQUE.

horus-2

- KEMITES DE TOUS LES CONTINENTS , UNISSONS-NOUS !
-VIVRE LIBRES OU MOURIR !
-NOUS VAINCRONS !

47323878_2191971691071991_7582922141574627328_n

Sech COOVI REKHMIRE.

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n




« L’HISTOIRE MÉCONNUE DE LA TRAITE NÉGRIÈRE EUROPÉENNE , DE LA COLONISATION DE L’AFRIQUE ET DES MIGRATIONS AFRICAINES : LES SOURCES , LES MÉTHODES , LES FAITS »

15112018

Colonisation

« MAÂT SAUVE L’HUMANITE – FONDATION POUR BÂTIR NOTRE MAISON COMMUNE » et l’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS IMHOTEP en collaboration avec la LIBRAIRIE PANAFRICAINE TAMERY SEMATAWY ont l’insigne honneur d’inviter les AFRICAINS , les AFRO-DESCENDANTS et les SYMPATHISANTS DE LA CAUSE AFRICAINE à participer très nombreux à la GRANDE CONFÉRENCE DE COMMÉMORATION DES MARTYRS AFRICAINS SACRIFIES POUR L’ÉMANCIPATION DU MONDE NOIR que donnera le Professeur Jean-Charles Coovi GOMEZ ( Egyptologue , Historien ) le Dimanche 18 Novembre 2018 de 13H00 à 19H00 sur le thème suivant :

« L’HISTOIRE MÉCONNUE DE LA TRAITE NÉGRIÈRE EUROPÉENNE , DE LA COLONISATION DE L’AFRIQUE ET DES MIGRATIONS AFRICAINES : LES SOURCES , LES MÉTHODES , LES FAITS »

( Adresse : 12 Rue Charles FOURIER , 75013 Paris , Métro : Tolbiac PAF : 12 euros ).

37765935_2050549788543176_2716903029054898176_n - Copie

Le PLAN DÉTAILLÉ de la CONFÉRENCE se présente comme suit :

- DÉDICACE SPÉCIALE : Nous dédions solennellement la présente CONFÉRENCE COMMÉMORATIVE au Frère de combat Claudy SIAR pour son dévouement atavique au Monde noir en général et à l’Afrique en particulier.

claudy-siar-566053-jpg_388423_652x284

- 13H00 / 13H30 Accueil des participants et projection d’une SÉQUENCE VIDÉO relative à la TRAITE NÉGRIÈRE EUROPÉENNE et la COLONISATION DE L’AFRIQUE.

12369069_1065675850123752_4055557259167066368_n

- 13H30 / 13H50 Célébration des KAOUS DIVINS des Résistants anti-esclavagistes et anti-colonialistes morts pour l’émancipation du Peuple Africain.

385792_167039866727389_1094420754_n

- 13H50 / 14H00 Présentation de la LIBRAIRIE PANAFRICAINE TAMERY SEMATAWY.

- 14H00 / 14H30 Pause (Table de presse , Buffet ).

- 14H30 / 18H30 CONFÉRENCE / PLAN SOMMAIRE

- PROLOGUE : « Si l’histoire est écrite par les vainqueurs , les vaincus doivent-ils pour autant renoncer à leur version de l’histoire ? ».

- PARTIE 1 « L’histoire méconnue de la traite négrière européenne ».

esclavage.jpg

I1 Les causes.

I2 Les mécanismes.

I3 Les conséquences.

- PARTIE 2 « L’histoire méconnue de la colonisation de l’Afrique »

guerre_independance_tetes_coupes_militaires_francais640

II1 Les origines.

II2 Les péripéties.

II3 Les dysfonctionnements.

- PARTIE 3 « L’histoire méconnue des migrations africaines ».

afrique.jpg

III1 Les migrations préhistoriques.

III2 Les migrations de l’antiquité et de la période impériale.

III3 Les migrations des temps modernes et de l’époque contemporaine.

- EPILOGUE : Les AFRICAINS et les AFRO-DESCENDANTS face à l’ULTIME DILEMNE : S’UNIR OU PERIR !

427015_202569083174467_167015646729811_374236_905718622_n

NB : ÉVÈNEMENT SCIENTIFIQUE ET CULTUREL EXCEPTIONNEL, LA PRÉSENCE DE TOUS EST IMPÉRATIVE !

 




« INITIATION A L’EGYPTIEN PHARAONIQUE INSCRIPTIONS HIEROGLYPHIQUES A L’APPUI ».

10112018

44924133673470015934121257857924162170088391057n.jpg

Dans le sillage de mon Maître en matière d’Égyptologie le Professeur Théophile OBENGA (Chef de file de l’ECOLE AFRICAINE D’ÉGYPTOLOGIE) qui a une fois de plus démontré – preuves irréfutables à l’appui – dans le cadre des « JOURNÉES CHEIKH ANTA DIOP » qui se sont déroulées les 6 , 7 et 8 Novembre 2018 à l’Université Paris-Saclay d’Evry la PARENTE LINGUISTIQUE GÉNÉTIQUE DE L’ÉGYPTIEN ANCIEN ET DES LANGUES SUBSAHARIENNES MODERNES , je me propose de dispenser le Dimanche 11 Novembre 2018 de 15H00 à 19H00 à la LIBRAIRIE TAMERY SEMATAWY (19 Rue du Chalet , Paris , Métro : Belleville) la LECON N°3 de mon Séminaire intitulé : « INITIATION A L’ÉGYPTIEN PHARAONIQUE INSCRIPTIONS HIÉROGLYPHIQUES A L’APPUI ». La Séance traitera précisément du thème suivant : « L’ONOMASTIQUE, LA SIGNIFICATION DU NOM ET LA TITULATURE ROYALE DES PHARAONS ILLUSTRES DE L’ÉGYPTE ANTIQUE ».

touthmosisiii2.jpg

Tous les membres et sympathisants de l’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS IMHOTEP ainsi que les défenseurs de la CAUSE PANAFRICAINE sont priés de répondre présents à la présente invitation.

 

Jean-Charles Coovi GOMEZ.

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n




« LES CATEGORIES DE GENRE SEXUEL ET LA FORMATION DU PLURIEL EN EGYPTIEN HIEROGLYPHIQUE »

2112018

seshat.jpg

L’UNIVERSITÉ  PANAFRICAINE DES SAVOIRS IMHOTEP invite les KAMITES et les sympathisants de la CAUSE KAMITE à participer massivement à la FORMATION SCIENTIFIQUE du Professeur Jean-Charles Coovi GOMEZ qui traitera le Dimanche 4 Novembre 2018 de 15H00 à 19H00 du thème suivant :
« LES CATÉGORIES DE GENRE SEXUEL ET LA FORMATION DU PLURIEL EN ÉGYPTIEN HIÉROGLYPHIQUE » (Adresse : 15 / 17 / 19 Rue du Chalet , 75010 Paris , Métro : Belleville , PAF : 12 euros). L’ÉGYPTIEN PHARAONIQUE est une LANGUE NÉGRO-AFRICAINE ancienne supportée par une ÉCRITURE HIÉROGLYPHIQUE qui représente tous les êtres , toutes les choses , toutes les idées de l’UNIVERS (cf la LEÇON INAUGURALE).

toutankhamon-3

Par LANGUE , on entend « UN SYSTÈME DE SIGNES QUI CRISTALLISE UNE VISION DU MONDE ».
Par ÉCRITURE , on entend « UN SYSTÈME DE NOTATION VISUELLE DES SONS ARTICULES D’UNE LANGUE AU MOYEN DES GRAPHÈMES ». Ainsi ,de même qu’il est impossible de maîtriser une ÉCRITURE en ignorant les SIGNES ou les SYMBOLES dont elle fait usage , ses PRINCIPES et ses RÈGLES , de même la maîtrise d’une LANGUE exige la connaissance du VOCABULAIRE , dela GRAMMAIRE et de la SYNTAXE. En outre , l’élucidation de quelques catégories grammaticales comme le GENRE et le NOMBRE s’avère indispensable. Le GENRE est un notion qui sert à caractériser et à spécifier un NOM ( substantif ou adjectif ) dans ce qui le constitue dans sa spécificité. Le NOMBRE est une notion qui sert à classer des êtres , des idées , des choses dans leur singularité et leur pluralité.

On a coutume lorsqu’on détermine le GENRE d’un nom de retenir le « CRITERE DE DISCRIMINATION SEXUELLE » ( cf MARTINET ) en opposant le MASCULIN (la qualité de ce qui se rapporte au MÂLE) au FEMININ (la qualité de ce qui se rapporte à la FEMELLE) catégories auxquelles on ajoute le NEUTRE lui-même compris de façon ambigüe comme propriété de ce qui ne se rapporte ni au MASCULIN ni au FEMININ ou encore à ce qui rapporte à la fois à l’un et à l’autre. Quant au NOMBRE , les grammairiens retiennent comme « PRINCIPE DISCRIMINANT » l’opposition radicale entre le SINGULIER et le PLURIEL proprement dit. En résumé , pour les Egyptiens de l’époque pharaonique , les catégories de genre masculin et féminin quoique clairement identifiées ne s’opposent pas et ne s’excluent pas radicalement entre elles comme en témoignent d’une part certains « cas particuliers » de la langue pharaonique et d’autre part les « caractéristiques spécifiques » des variantes dialectales coptes (cf MALLON). Enfin , les catégories de NOMBRE sont plus complexes dans la mesure où elles aboutissent à une distinction étrange en apparence mais fort logique entre l’UNICITE , la DUALITE et la PLURALITÉ. L’étude comparée des catégories de GENRE et de NOMBRE en Egyptien pharaonique et dans les autres langues négro-africaines modernes (RONGA , EWE , BAMBARA) confirme la PARENTE GÉNÉTIQUE de tous ces idiomes qui appartiennent à la grande famille du « NEGRO-EGYPTIEN » chère au Professeur Théophile OBENGA.

220px-Obenga

Le PLAN DÉTAILLÉ de la FORMATION SCIENTIFIQUE du Pr Coovi GOMEZ se présente
comme suit :

-PROLOGUE : Introduction aux concepts linguistiques de base : langue , linguistique , philologie , égyptologie.

-PREMIÈRE PARTIE : Les CATÉGORIES DE GENRE SEXUEL et leurs caractéristiques fondamentales.

I1 Le MASCULIN.
I2 Le FÉMININ.
I3 Les CAS PARTICULIERS.

scribe

-DEUXIÈME PARTIE : Les CATÉGORIES DE NOMBRE et leurs caractéristiques
fondamentales.

II1 L’UNICITÉ OU LE SINGULIER.
II2 LE DUEL.
II3 LA MULTIPLICITÉ OU LE PLURIEL.

- TROISIÈME PARTIE: Étude exhaustive d’une INSCRIPTION HIÉROGLYPHIQUE
( copie , translittération , traduction , commentaire culturel ).

- ÉPILOGUE : La  » MAISON DE VIE  » et le programme de formation des SCRIBES.

37765935_2050549788543176_2716903029054898176_n - Copie




« LE RAYONNEMENT SCIENTIFIQUE DE KEMET DANS L’HISTOIRE DE L’HUMANITE DE IMHOTEP DE MEMPHIS A CHEIKH ANTA DIOP DE THIEYETOU ».

24102018

44582980_1988499827898780_244649763905994752_n

L’UNIVERSITÉ PANAFRICAINE DES SAVOIRS IMHOTEP invite les Africains , les Afro-descendants et les sympathisants de la cause africaine à participer massivement à la « JOURNÉE PANAFRICAINE DE PROMOTION DE LA SCIENCE » dédiée au Professeur Théophile OBENGA (Chef de file de l’ECOLE AFRICAINE D’ÉGYPTOLOGIE) pour sa contribution majeure à la RENAISSANCE AFRICAINE et qui se déroulera le DIMANCHE 28 OCTOBRE 2018 de 13H00 à 18H30 à Paris (Adresse : Auberge de jeunesse Yves Robert , 20 Esplanade Nathalie SARRAUTE , Métro : Max DORMOY , PAF : 12 euros , Entrée libre pour les enfants et les adolescents).

Cette importante manifestation permettra en outre de lancer officiellement la FONDATION PANAFRICAINE ET MONDIALE dénommée « MAÂT SAUVE L’HUMANITÉ- FONDATION POUR BÂTIR NOTRE MAISON COMMUNE »(« MAÂT SAVE HUMANITY- FOUNDATION TO BUILT OUR COMMON HOUSE »).

maat humanity

Des ASSOCIATIONS AFRO-CARIBEENNES PARTENAIRES dont la « NATION DE L’ISLAM-FRANCE » dirigée par le Frère de combat Cheikh SIDATY LÔ délivreront en outre leurs MESSAGES DE SOLIDARITÉ conformément à la NOUVELLE DYNAMIQUE UNITAIRE DES KAMITES PANAFRICAINS résidant en Europe en général et en France en particulier. Il importe enfin de signaler que les enfants et les adolescents de la Communauté – nos PRINCESSES et nos PRINCES KAMITES -sont les INVITES D’HONNEUR de cette « JOURNÉE PANAFRICAINE DE PROMOTION DE LA SCIENCE ».

Le PROGRAMME OFFICIEL se présente comme suit :

- PROGRAMME ET CHRONOGRAMME DE LA MANIFESTATION :

13H00 – 13H20 : Accueil des participants et projection de la séquence vidéo « HOMMAGE AU PROFESSEUR THÉOPHILE OBENGA POUR SA CONTRIBUTION MAJEURE A LA RENAISSANCE SCIENTIFIQUE ET CULTURELLE DU PEUPLE AFRICAIN ».

220px-Obenga

13H20 – 13H40 : Revue partielle de l’EXPOSITION VIRTUELLE intitulée : « AUX SOURCES DU GÉNIE AFRICAIN – A LA DÉCOUVERTE DES ROIS, DES SAVANTS ET DES DIGNITAIRES NOIRS DE L’ÉGYPTE PHARAONIQUE ».

246409_240252129408756_327826732_n

13H40 – 14H00 Communication de Saousire SEGUI KIKI :

THÈME : « LA VISION SCIENTIFIQUE DU PHARAON AKHENATON A LA LUMIÈRE DU GRAND HYMNE A  ATON ».

385367_322483904518911_876997668_n

14H00 – 14H20 Communication de Pascal RUFIN :

THÈME : « ÉTUDE EXHAUSTIVE DU THÉORÈME DÎT DE PYTHAGORE D’APRÈS LES DOCUMENTS MATHÉMATIQUES DE L’ANTIQUITÉ ».

image031

14H20 – 14H35 Présentation des Sections Béninoise et Ivoirienne de l’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS IMHOTEP coordonnées respectivement par les Frères de combat Innocent DAKO et Consty ZADI.

 37765935_2050549788543176_2716903029054898176_n - Copie

14H35 – 14H50 Message de Cheikh SIDATY LÔ (Représentant de la NATION DE L’ISLAM en France).

14H50 – 15H00 Pause (Table de presse, rafraîchissement).

15H00 – 18H00 CONFÉRENCE DE CLÔTURE de J.C COOVI GOMEZ

THÈME : « LE RAYONNEMENT SCIENTIFIQUE DE KEMET DANS L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ DE IMHOTEP DE MEMPHIS A CHEIKH ANTA DIOP DE THIEYETOU ».

Imhotep Diop

18H00 – 18H20 Débat ouvert et contradictoire avec l’auditoire.

18H20 – 18H30 Synthèse des débats et formulation des résolutions.

KEMITES DE TOUS LES CONTINENTS, UNISSONS-NOUS !

VIVRE LIBRES OU MOURIR !

NOUS VAINCRONS !

60692_519168024760255_532502242_n

ÉVÈNEMENT SCIENTIFIQUE ET CULTUREL EXCEPTIONNEL, LA PRÉSENCE DE TOUS EST IMPÉRATIVE !




« LA COALITION MORTIFERE DE L’OPUS DEÏ ET DE LA FRANC-MACONNERIE CONTRE LES CONFRERIES INITIATIQUES AFRICAINES : A PROPOS DE LA GUERRE SECRETE DE L’OCCIDENT CONTRE LA SPIRITUALITE ANCESTRALE KAMITE ».

4102018

fmaod

J’ai l’insigne honneur d’inviter les KAMITES et les sympathisants de la CAUSE KAMITE à participer à la CONFERENCE-DEBAT que je donnerai le DIMANCHE 7 OCTOBRE 2018 de 15H00 à 19H30 ( Adresse : TA MERY SEMA TA WY , LIBRAIRIE KAMITE PANAFRICAINE 15 / 17 / 19 Rue du Chalet , 75010 Paris , Métro :BELLEVILLE , PAF : 12 euros ) sur le thème suivant : « LA COALITION MORTIFERE DE L’OPUS DEÏ ET DE LA FRANC-MACONNERIE CONTRE LES CONFRERIES INITIATIQUES AFRICAINES : A PROPOS DE LA GUERRE SECRETE DE L’OCCIDENT CONTRE LA SPIRITUALITE ANCESTRALE KAMITE ».

seth horus opus dei

En effet , les Africains ignorent la férocité des GUERRES SPIRITUELLES DE PRÉDATION que les Occidentaux livrent depuis l’Antiquité tardive contre les CONFRÉRIES AFRICAINES DE LA MAÂT qui étaient alors les seules COURROIES DE TRANSMISSION des VALEURS CARDINALES sur lesquelles reposaient en dernier ressort l’ HARMONIE , l’EQUILIBRE et la STABILITE de nos CIVILISATIONS de l’Antiquité égypto-nubienne à la Période impériale.

logomaatsematawy.jpg

Alexandre de MACEDOINE en envahissant RAKOTI (nom authentique de la Cité rebaptisée ALEXANDRIE par ses soins) ne manquera pas de piller et de détruire la célèbre BIBLIOTHÈQUE en détournant les CONNAISSANCES ET LES CROYANCES MILLÉNAIRES du Peuple Kamite qui serviront de MATÉRIAUX CONSTITUTIFS de la prétendue « ECOLE D’ALEXANDRIE » ( cf Luciano CANFORA « LA VÉRITABLE HISTOIRE DE LA BIBLIOTHÈQUE D’ALEXANDRIE »). Dans sa remarquable Conférence donnée le Samedi 29 Septembre 2018 à la LIBRAIRIE TA MERY devant un auditoire nombreux et captivé, le Frère de combat MOBALI MAKASI a suffisamment souligné la destruction de la SPIRITUALITE KAMITE à l’époque de l’OCCUPATION MACEDONNIENNE DE TA MERY pour qu’il faille y revenir.

40288760_994609504044008_3254897921111359488_n

NOUS NE MANQUERONS PAS DE REVENIR SUR L’IMPORTANCE CAPITALE DES RECHERCHES DE CE JEUNE FRÈRE COURAGEUX POUR L’ÉVEIL DE LA JEUNESSE CONSCIENTE PANAFRICAINE.

En ordonnant à son tour à sa soldatesque ivre de haine la fermeture du dernier TEMPLE de TA MERY (« HOUT NETER » en langue pharaonique), non sans avoir pris soin de piller méthodiquement les SYMBOLES et les RELIQUES du CULTE PHARAONIQUE , l’Empereur JUSTINIEN a interdit sous peine de châtiment mortel la pratique par nos vénérables Ancêtres de leurs RITES et de leurs CULTES injustement diabolisés et qualifiés de « PAÏENS ».

e__internet_intranet_sfs_CLIO_PHOTOLISTEPHOTOLISTE_20090506154257_just_600_

Au VIIème siècle de notre ère ( 640 ) les Arabes au nom de la « GUERRE SAINTE » sous l’impulsion d’OMAR ne manqueront pas d’incendier les rares LIEUX DE PROCESSION ET D’INTERCESSION encore accessibles tout en pillant et en brûlant les BIBLIOTHÈQUES (« PEROU MEDJAT » en langue pharaonique). Les persécutions subies par les COPTES au cours de cette ÉPOPÉE SANGUINAIRE ET BARBARE AU PRÉJUDICE DU MONDE NOIR perdurent encore de nos jours. Le CHRISTIANISME (en réalité une SECTE PHARISIENNE fondée par PAUL DE TARSE disciple cruel de GAMALIEL) poussera cette GUERRE DE PRÉDATION RELIGIEUSE à son point paroxystique.

Saint-Paul-apôtre-Basilique-Saint-Paul-hors-les-Murs-mosaïque-détail-de-labside-VI-VIIème-s

Au moment de la conversion de CONSTANTIN au CATHOLICISME puis plus tard de l’hégémonie de l’EGLISE CATHOLIQUE APOSTOLIQUE ROMAINE impliquée directement en raison de l’édiction des « BULLES PONTIFICALES » dans la TRAITE NEGRIERE EUROPEENNE, l’Afrique subira la pire entreprise génocidaire de l’histoire de l’humanité.

RomanusPontifex-NicolasV-8jan1454-1

Il n’est donc pas étonnant qu’une OBEDIENCE CRYPTO-MACONNIQUE infiltrée dans cette même EGLISE CATHOLIQUE et dénommée par son Fondateur négrophobe espagnol « OPUS DEÏ » (littéralement « OEUVRE DE DIEU ») ait pris le levier de commande de l’agression permanente contre les CONFRÉRIES AFRICAINES ANCESTRALES coupables de résister contre la COLONISATION et partant l’ALIENATION SPIRITUELLE des Africains par l’Occident.

arton201

Ce qu’on ignore généralement, c’est que la collusion entre l’OPUS DEÏ et la FRANC-MACONNERIE ( toutes obédiences confondues) dure du début du XXème siècle (cf le rôle du FRANC-MACON Sénégalais Blaise DIAGNE dans la conscription militaire forcée des « TIRAILLEURS SENEGALAIS » et dans le noyautage du premier CONGRES PANAFRICAIN de 1900 à Londres pour le compte du Colonialisme Français).

1370083-1810438

Aujourd’hui , c’est sur le GHANA qui a pour vocation de redevenir le PÔLE NÉVRALGIQUE du PANAFRICANISME DES PEUPLES au que se concentre la COALITION MORTIFÈRE de l’OPUS DEÏ et de la FRANC-MACONNERIE pour étouffer dans l’œuf les CONFRÉRIES ASHANTI et AKAN qui soutiennent inconditionnellement le processus d’unification des Africains et des Afro-descendants en vue de la création au Troisième millénaire des ÉTATS-UNIS D’AFRIQUE dans le sillage de Marcus GARVEY , de Kwame N’KRUMAH , de Cheikh Anta DIOP et de Thomas SANKARA.

Ghana

Jean-Charles Coovi GOMEZ.

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n




« INITIATION A L’EGYPTIEN PHARAONIQUE-INSCRIPTIONS HIEROGLYPHIQUES A L’APPUI ».

26092018

seshat.jpg

J’ai l’honneur d’informer les KAMITES et les sympathisants de la CAUSE KAMITE que j’animerai une LECON INAUGURALE d’une haute portée scientifique le Dimanche 30 Septembre 2018 de 15H00 à 20H00 ( Adresse : TA MERY SEMA TA WY , LIBRAIRIE KAMITE PANAFRICAINE 15 / 17 / 19 Rue du Chalet , 75010 Paris , Métro : Métro : BELLEVILLE , PAF : 12 euros ) sur le thème suivant : « INITIATION A L’EGYPTIEN PHARAONIQUE-INSCRIPTIONS HIEROGLYPHIQUES A L’APPUI ».

26168399_559236101084464_7794832668634287709_n - Copie

Au cours cette LEÇON INAUGURALE , je m’emploierai dans un premier temps à élucider les expressions  » MEDOU NETER  » et « RO EN KEMET » dont la compréhension par les Egyptologues classiques (cf Serge SAUNERON  » INTRODUCTION A L’ÉDITION REVUE ET CORRIGÉE DE LA GRAMMAIRE DE L’ÉGYPTIEN CLASSIQUE DE GUSTAVE LEFEBVRE  » ) est sujette à caution du fait de leur obstination à vouloir faire en dépit du bon sens de l’EGYPTIEN PHARAONIQUE une langue génétiquement apparentée aux langues sémitiques malgré la RECOMMANDATION FORMELLE du COLLOQUE INTERNATIONAL D’EGYPTOLOGIE du Caire ( 1974 ) qui stipule : « La coopération des spécialistes de linguistique comparée devrait être mise à contribution sur le plan international pour établir toutes les corrélations possibles entre les langues africaines et l’égyptien ancien ». Ce verdict sans appel consacre par conséquent la péremption définitive du « CHAMITO-SEMITIQUE » et de « L’AFRO-ASIATIQUE » qui ne sont au plan scientifique strict que des vues de l’esprit. Ainsi , la LINGUISTIQUE HISTORIQUE COMPARATIVE – la seule méthode recevable éprouvée en cette matière – corrobore et conforte les travaux pionniers des Professeurs Cheikh Anta DIOP et Théophile OBENGA dont les ouvrages désormais classiques (cf Cheikh Anta DIOP « PARENTE GENETIQUE DE L’EGYPTIEN PHARAONIQUE ET DES LANGUES NEGRO-AFRICAINES » Dakar IFAN / NEA , 1977 et Théophile OBENGA  » ORIGINE COMMUNE DE L’EGYPTIEN ANCIEN , DU COPTE ET DES LANGUES NEGRO-AFRICAINES MODERNES , Paris L’Harmattan , 1993) constituent pour les continuateurs de l’ECOLE AFRICAINE D’EGYPTOLOGIE que nous sommes les seules références bibliographiques incontournables sur cette problématique précise.

4229.jpg

Forts de ces ACQUIS SCIENTIFIQUES IRRÉFUTABLES, il nous est désormais loisible de DÉCHIFFRER les INSCRIPTIONS HIÉROGLYPHIQUES gravées cinq millénaires durant sur des supports divers et variés par nos VÉNÉRABLES ANCÊTRES de la Vallée Nubienne et Egyptienne du Nil qui étaient eux-mêmes originaires de la Région des Grands Lacs africains et nulle part ailleurs.

t-mentouhotep

La « CONNAISSANCE DIRECTE » au sens où l’entendait le Professeur Cheikh Anta DIOP et l’INTERPRETATION CORRECTE des Papyrus d’Astronomie, de Mathématiques, de Droit, d’Economie, de Littérature, de Philosophie, de Médecine , de Théologie etc sont à ce prix. Dès lors, je suggère pour la clarté démonstrative de la FORMATION A LA LECTURE MÉTHODIQUE L’ÉGYPTIEN HIÉROGLYPHIQUE dont j’inaugure pour ainsi dire la PREMIÈRE SÉANCE le PLAN DÉTAILLÉ qui suit :

 

-PROLOGUE : Les principes de l’ECRITURE HIÉROGLYPHIQUE et les synchronies de la LANGUE PHARAONIQUE à la lumière du PARADIGME KAMITE.

sethietramses.jpg

 

-PREMIÈRE PARTIE : La nomenclature exhaustive des SIGNES HIÉROGLYPHIQUES (Graphèmes) et la maîtrise des techniques de TRANSLITTÉRATION et de TRANSCRIPTION des MOTS (Lexèmes).

 

-TRAVAUX DIRIGES : Translittération et transcription de l’INSCRIPTION N°1.

 

-DEUXIÈME PARTIE : Les catégories de GENRE SEXUEL et les expressions de l’UNICITE, de la DUALITÉ et de la MULTIPLICITÉ.

 isis6.jpg

-TRAVAUX DIRIGES : Écriture au FÉMININ des LEXÈMES MASCULINS donnés et restituer au PLURIEL des LEXÈMES SINGULIERS déterminés en utilisant l’INSCRIPTION N°2.

 

 -TROISIÈME PARTIE : Les paradigmes de la PHRASE NON-VERBALE et de la PHRASE VERBALE.

44924133673470015934121257857924162170088391057n.jpg

III1 Les trois versions de la PHRASE NON-VERBALE :

1- La PHRASE NON-VERBALE A PRÉDICAT ADVERBIAL.

2- La PHRASE NON-VERBALE A PRÉDICAT NOMINAL.

3- La PHRASE NON-VERBALE A PRÉDICAT ADJECTIVAL.

III2 Le modèle de la PHRASE VERBALE et ses applications.

 

-TRAVAUX DIRIGES : Identification de la PHRASE VERBALE et ses applications en utilisant l’INSCRIPTION N°3.

83725127073644911stelefunerairetxtmeroecursif295x420p1.jpg

 

-ÉPILOGUE : Vérification des ACQUIS PHILOLOGIQUES de la LEÇON INAUGURALE par le DÉCRYPTAGE MÉTHODIQUE de l’INSCRIPTION N°4.

 

Professeur Jean-Charles COOVI GOMEZ (Egyptologue)

Coordinateur de l’équipe pédagogique de l’UNIVERSITE PANAFRICAINE DES SAVOIRS IMHOTEP.

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n

 

- REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES COMPLEMENTAIRES :

 

-Jean-François CHAMPOLLION dît le Jeune « GRAMMAIRE EGYPTIENNE OU PRINCIPES GENERAUX DE L’ECRITURE SACREE EGYPTIENNE APPLIQUEE A LA REPRESENTATION DE LA LANGUE PARLEE » Paris , Firmin DIDOT , 1836 ( Edition posthume ).

 

-Sir Alan Henderson GARDINER « EGYPTIAN GRAMMAR- BEING AN INTRODUCTION TO THE STUDY OF HIEROGLYPHS » , Oxford University Press , London , 1964.




« AUX SOURCES AFRICAINES DE LA RELIGION ANCESTRALE DES OLMEQUES : VERS UNE RESOLUTION DE L’ENIGME DES TÊTES NEGROÏDES COLOSSALES DE LA VENTA »

28072016

mexique3000_04

J’INVITE LES AFRICAINS , LES AFRO-DESCENDANTS ET LES SYMPATHISANTS DE LA CAUSE AFRICAINE A HONORER DE LEUR PRESENCE LA DERNIERE « FORMATION SCIENTIFIQUE » DE L’ETE QUE J’ANIMERAI LE DIMANCHE 31 JUILLET DE 14H00 A 19H00 ( ADRESSE : CAFE FALSTAFF , 10-12 PLACE DE LA BASTILLE , METRO : BASTILLE ) SUR LE THEME SUIVANT : « AUX SOURCES AFRICAINES DE LA RELIGION ANCESTRALE DES OLMEQUES : VERS UNE RESOLUTION DE L’ENIGME DES TÊTES NEGROÏDES COLOSSALES DE LA VENTA ». AU COURS DE CETTE RENCONTRE MEMORABLE QUI SERA DEDIEE A L’EMINENT SAVANT AFRICAIN-AMERICAIN IVAN VAN SERTIMA DONT LES TRAVAUX HELAS MECONNUS EN AFRIQUE ONT REVOLUTIONNE LES « ETUDES MESO-AMERICAINES » , JE DEFENDRAI LES CINQ HYPOTHESES SUIVANTES QUI ME SEMBLENT LARGEMENT ETAYEES PAR LES SOURCES PREHISTORIQUES ET HISTORIQUES ACTUELLEMENT DISPONIBLES :

 

I- LA PRESENCE DE L’HOMME MODERNE SUR LE CONTINENT ARBITRAIREMENT DENOMME « AMERIQUE » PAR LES OCCIDENTAUX REMONTE A -30000/-20000 D’APRES LES DATATIONS RADIOMETRIQUES ABSOLUES ( « RADIOCARBON DATES » OF THE CHICAGO UNIVERSITY , 1992 ) ET ELLES INVALIDENT L’HYPOTHESE D’UN PEUPLEMENT DU CONTINENT A PARTIR DU NORD VERS LE SUD.

Americas_satellite_map

AU CONTRAIRE , LES PREMIERS HOMMES MODERNES SERAIENT D’APRES LES ANALYSES GENETIQUES RECENTES ORIGINAIRES D’AFRIQUE , CE QUE CORROBORE LA THESE DE L’ORIGINE MONOGENETIQUE DE L’HUMANITE.

LUZIA final

D’AUTRES VAGUES MIGRATOIRES PLUS RECENTES POSTERIEURES A -10000 ET EN PROVENANCE DE L’ASIE ( cf SIBERIE ? ) SERAIENT VENUES PAR LE  » DETROIT DE BERHING  » QUI ETAIT ALORS GUEABLE POUR SE MELANGER AU TYPE NEGROÏDE AUTOCHTONE. C’EST DE CE MELANGE QUE SONT ISSUS LES GROUPES ETHNIQUES CONSTITUANT LE « RAMEAU AMERINDIEN ».

196f8ad68ad8f9a6cc7c23330ecfb1fc

IL EST CERTAIN QUE DES HOMMES MODERNES EN TOUS POINTS SEMBALABLES AUX MELANODERMES D’AFRIQUE VIVAIENT EN AMERIQUE DURANT LA PREHISTOIRE.

 

II- LES « TÊTES COLOSSALES DE LA VENTA » AUX TRAITS NEGROÏDES ACCENTUES REPRESENTENT LES DESCENDANTS DE CES PREMIERS AUTOCHTONES DE L’AMERIQUE ET ELLES REPRESENTENT SELON LES « OLMEQUES » EUX-MÊMES DES PORTRAITS DES « ROIS-DIEUX » ET DES « INITIES DIVINISES » CARACTERISTIQUES DE LEURS PROPRES ANCÊTRES.

MP

C’EST EN VAIN QUE LES IDEOLOGUES EUROPEENS ( cf SOUSTELLE ) IMAGINERONT DES TÊTES DECAPITEES D’ ENNEMIS VAINCUS SEMBLABLES A DES TROPHEES DE GUERRE. LES TRADITIONS DES « OLMEQUES » CONTREDISENT CES AFFABULATIONS GROSSIERES EN INSISTANT SUR LE FAIT QUE SEULS LES VISAGES DES ANCÊTRES ET DES DIGNITAIRES DE LEUR PEUPLE AVAIENT L’HONNEUR D’ÊTRE SSCULPTES POUR L’ETERNITE DANS DES STATUES CEPHALIQUES GEANTES. IL EST DONC INCONTESTABLE QUE LA CIVILISATION « OLMEQUE » A ETE BÂTIE PAR DES NEGROÏDES ET QU’ELLE EST PLUS ANCIENNE QUE LES ESTIMATIONS CHRONOLOGIQUES ACTUELLES QUI LA FONT REMONTER SEULEMENT A -1500. J’ANALYSERAI LES DIX SEPT « TÊTES NEGROÏDES COLOSSALES » LES PLUS CONNUES ( DIX SUR LE SITE DE « SAN LORENZO » , QUATRE SUR LE SITE DE « LA VENTA » , DEUX SUR LE SITE DE « TRES ZAPOTES » , UNE SUR LE SITE DE « RANCHO LA COBATA » ) ET JE MONTRERAI QUE SEULS DES DIGNITAIRES APPARTENANT AUX COUCHES SUPERIEURES DE LA CIVILISATION « OLMEQUE » POUVAIENT BENEFICIER D’UN TRAITEMENT ARTISTIQUE AUSSI PERFECTIONNE.

 

III- LA RELIGION ANCESTRALE DES « OLMEQUES » REPOSAIT SUR LA CROYANCE EN UN « CREATEUR » DE L’UNIVERS SOUVENT ASSIMILE AU SOLEIL CONSIDERE COMME LA SOURCE DE L’ENERGIE ORIGINELLE. L’OMNIPRESENCE DANS LA STATUAIRE SACREE DU « JAGUAR » SIGNIFIE SEULEMENT QUE CET ANIMAL INCARNE L’ENERGIE DIVINE PAR SA FELINITE, SA RAPIDITE ET SA BEAUTE.

jaguar04

LA VERSION « ANTHROPOMORPHE » DU « JAGUAR » SEMBLE ILLUSTRER LA THEMATIQUE TYPIQUEMENT AFRICAINE DE LA TRANSFORMATION DE L’ENERGIE VITALE DES « CHAMANS » EN FELINS.

Jagaurwarrior

CES « JAGUARS-CHAMANS » INCARNATIONS DE « L’ORDRE COSMIQUE » POUVAIENT NEUTRALISER LES FORCES NUISIBLES DU MONDE DES « ESPRITS MALEFIQUES » OU PERTUBATEURS QUI INCARNENT QUANT A EUX LE « DESORDRE COSMIQUE ». ASSOCIE A LA « ROYAUTE DIVINE » , LE « JAGUAR » EST UNE PUISSANCE GUERRIERE QUI APPORTE LA FERTILITE , LA FECONDITE , LA PROSPERITE ET LA LONGEVITE. DE NOMBREUX AUTRES ANIMAUX INCARNENT DES « PUISSANCES » SANS JAMAIS ATTEINDRE CELLE DU « JAGUAR » : LE CROCODILE, LE SERPENT, LE FAUCON etc LES « OLMEQUES » AVAIENT ELABORE UNE « COSMOGONIE » COMPLEXE QUI FAIT IRRESISTIBLEMENT ECHO A CELLES DE LA VALLEE DU NIL EGYPTO-NUBIENNE.

III- LES « OLMEQUES » AVAIENT UNE « ARCHITECTURE MONUMENTALE » IMPRESSIONNANTE ET ILS AVAIENT BÂTI DES « PYRAMIDES » IMPRESSIONNANTES COMME LES EGYPTIENS DE L’EPOQUE PHARAONIQUE.

mayabrightsky

L’ETUDE SCIENTIFIQUE PAR LES ASTONOMES MEXICAINS ACTUELS DE CES « PYRAMIDES » REVELE QU’ILS ETAIENT ORIENTES VERS LES CONSTELLATIONS DU CIEL. LA « CONSTELLATION D’ORION » A ETE PRIVILEGIEE PAR LES BÂTISSEURS DE CES CHEF D’OEUVRE DE L’ARCHITECTURE MONDIALE CLASSES « PATRIMOINES DE L’HUMANITE » PAR L’UNESCO.

 

IV- LES « OLMEQUES » POSSEDAIENT UNE « ECRITURE HIEROGLYPHIQUE » MAGNIFIQUE CONSIDEREE COMME « INDECHIFFRABLE » PAR LES « OLMECOLOGUES » OCCIDENTAUX.

Cascajal_block

JE MONTRERAI QUE CETTE « ECRITURE SACREE » DONT LES « INITIES OLMEQUES » CONNAISSAIENT LA SIGNIFICATION COSMIQUE PROFONDE PRESENTE DES SIMILITUDES FRAPPANTES AVEC LES HIEROGLYPHES DE L’ANCIENNE EGYPTE.

 

V- JE SOULIGNERAI ENFIN LA VALEUR SCIENTIFIQUE STUPEFIANTE DU « CALENDRIER ASTRONOMIQUE » DES « OLMEQUES » ET L’EXPLICATION SCIENTIFIQUE DE TOUS LES PHENOMENES COMPLEXES DE L’ASTRONOMIE (ECLIPSES TOTALES , COMETES , OSCILLATIONS LUNAIRES etc ) IL Y DE CELA PLUSIEURS MILLENAIRES.

City_calendar

EN TOUT ETAT DE CAUSE , LES CHERCHEURS AFRICAINS ET AFRO-DESCENDANTS CONTEMPORAINS ONT LE DEVOIR DE S’INTERESSER PLUS SERIEUSEMENT QU’ILS NE LE FONT ACTUELLEMENT AUX CIVILISATIONS NEGRES DE LA MESO-AMERIQUE ET CETTE REORIENTATION DE LA RECHERCHE HISTORIQUE CONSTITUE LE MEILLEUR HOMMAGE QUE NOUS POUVONS RENDRE AU DISTINGUE SAVANT AFRICAIN-AMERICAIN IVAN VAN SERTIMA.

293314_10150310603511222_702611221_8437946_918509704_n

 

PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ.

10443418_272236149631911_5931185406296741869_n




« L’ORIGINE EGYPTIENNE DU BOUDDHA ET LES RACINES AFRICAINES DU BOUDDHISME »

22072016

Présentation1

EN ECHO A LA DEMANDE PRESSANTE DES PARTICIPANTS ENTHOUSIASTES DE « L’UNIVERSITE KEMITE D’ETE SESSION 2016″ , J’AI DECIDE DE CLÔTURER MON CYCLE DE FORMATIONS PAR L’ENIGME QUE CONSTITUENT AUX YEUX DE NOMBREUX CHERCHEURS LES ETONNANTES SIMILUTUDES ENTRE LE BOUDDHISME ET LA RELIGION ANCESTRALE NEGRO-AFRICAINE.

Per Ankh en Kemet3 - Copie

PLUS GENERALEMENT , NOUS SAVONS GRÂCE AUX INVESTIGATIONS DE L’EMINENT PROFESSEUR AFRICAIN-AMERICAIN RUNOKO RASHIDI QUE LA « PRESENCE AFRICAINE » EN ASIE EST TRES ANCIENNE ET REMONTE A LA PREHISTOIRE.

51J9S47dEML

CE POINT FONDAMENTAL EST CORROBORE PAR LES RECHERCHES DES SAVANTS ASIATIQUES EUX-MÊMES (cf LES TRAVAUX PIONNIERS DU JAPONAIS NABUO TAKANO).LE POINT FOCAL DES DEBATS ACTUELS CONCERNE L’ORIGINE DU BOUDDHA, LES FONDEMENTS COSMOGONIQUES ET METAPHYSIQUES DE SA DOCTRINE (LE BOUDDHISME) TOTALEMENT INCONNUE AVANT SON AVENEMENT EN INDE ET D’UNE MANIERE GENERALE LES LIENS MULTIFORMES QUI EXISTAIENT ENTRE LA SPIRITUALITE L’EGYPTE ANTIQUE NEGRE ET LE BOUDDHISME.

Présentation2

DANS LA CONTINUITE DE MA COMMUNICATION QUI A SERVI DE PREAMBULE IL Y A DEUX ANS A LA FAMEUSE « CONFERENCE MAGISTRALE » DU PROFESSEUR RUNOKO RASHIDI RELATIVE A LA PRESENCE MECONNUE DES AFRICAINS EN ASIE , JE ME PROPOSE D’ANIMER UNE DERNIERE « FORMATION SCIENTIFIQUE » LE DIMANCHE 24 JUILLET 2016 DE 14H00 A 19H00 A PARIS (ADRESSE : CAFE FALSTAFF , 10-12 PLACE DE LA BASTILLE , METRO : BASTILLE , PAF : 12 EUROS) SUR LE THEME SUIVANT : « L’ORIGINE EGYPTIENNE DU BOUDDHA ET LES RACINES AFRICAINES DU BOUDDHISME ».

buddha4 black

JE FOURNIRAI TOUTES LES PREUVES IRREFUTABLES A L’APPUI DE MA DEMONSTRATION EXHAUSTIVE QUI SERA DEDIEE AU PROFESSEUR RUNOKO RASHIDI, PROLIFIQUE ERUDIT S’IL EN EST.

10580069_10152138750411222_5938980403250098460_n

TOUS LES AFRICAINS, LES AFRO-DESCENDANTS ET LES SYMPATHISANTS DE LA CAUSE AFRICAINE SONT PRIES D’HONORER DE LEUR PRESENCE CET EVENEMENT CULTUREL ET SCIENTIFIQUE MAJEUR !

Image de prévisualisation YouTube

 

PROFESSEUR JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ.

10600604_10152635340996815_334575001600213216_n







sur les traces du pandou |
Ressources Humaines Mechoua... |
benjaminblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | delunepierre
| موقع...
| mes-animaux-cheries