LE PROCES DE LA HONTE

16 02 2016

VOICI L’INTEGRALITE DE L’EMISSION TANT ATTENDUE DE LA CHAÎNE « EVENT NEWS TV » CONSACREE AU « PROCES DE LA HONTE » QUI SE DEROULE DEPUIS LE 28 JANVIER 2016 A LA  » COUR PENALE INTERNATIONALE  » ( CPI ) DE LA HAYE AUX PAYS-BAS.

Image de prévisualisation YouTube

AU DEMEURANT, CE N’EST UN SECRET POUR PERSONNE QUE LE PRESIDENT GBAGBO ET LE MINISTRE BLE GOUDE COMPARAISSENT DEVANT DES JUGES PARTIAUX ET SURTOUT DEVANT MADAME FATOU BENSOUDA, UNE PROCUREURE QUI A FAIT FI DE TOUTES LES REGLES DEONTOLOGIQUES EN VIGUEUR DANS UNE PROCEDURE PENALE DE CETTE IMPORTANCE.

10151860_10201828891592133_146477432_n-12

AU COURS DE L’EMISSION, LE DOCTEUR BOGA SAKO GERVAIS S’EST APPUYE SUR UNE ARGUMENTATION  JURIDIQUE SANS FAILLE POUR METTRE EN EVIDENCE LE PARTI PRIS FLAGRANT DE L’ACCUSATION QUI N’A MÊME PAS DAIGNE DILIGENTER UNE ENQUÊTE SERIEUSE ET DOCUMENTEE SUR LE TERRAIN. C’EST LA RAISON POUR LAQUELLE SEULES LES « VICTIMES » DU CAMP OUATTARA SONT REPRESENTEES A L’EXCLUSION DES MORTS DE DUEKOUE PAR EXEMPLE OU ENCORE LES NOMBREUSES VICTIMES DES BOMBARDEMENTS DE LA FORCE LICORNE ET DE L’ONUCI QUI N’ONT MÊME PAS ETE MENTIONNEES A L’AUDIENCE. MONSIEUR BOGA SAKO A EN OUTRE SOULIGNE QUE L’INIQUITE MANIFESTE DU PROCES NE DOIT PAS ÊTRE ACCEPTEE COMME UNE FATALITE MAIS QUE LES IVOIRIENS ET LES AFRICAINS ONT L’OBLIGATION DE SE MOBILISER DES A PRESENT POUR FAIRE VALOIR PAR DES VOIES APPROPRIEES LEURS DROITS FONDAMENTAUX ET LEURS INTERÊTS VITAUX.

IL M’EST REVENU DE SOULIGNER D’ENTREE DE JEU LE FAIT QUE LA « CRISE POST-ELECTORALE  » N’EST QUE L’EPILOGUE TRAGIQUE DU « COUP D’ETAT PERMANENT » DE LA FRANCE DONT L’OBJECTIF A ETE DES 2001 (cf LE COUP D’ETAT DIT DE LA « MERCEDES NOIRE »), PUIS EN 2002 PAR LE BIAIS DE L’INVASION ARMEE DE LA CÔTE D’IVOIRE DEPUIS LE BURKINA FASO PAR DES « REBELLES  » DONT LA COLLUSION AVEC L’ARMEE FRANCAISE EST UN « SECRET DE POLICHINELLE » EN PASSANT PAR LES TENTATIVES « DIPLOMATIQUES  » ( ACCORDS DE LOME , D’ACCRA I , ACCRA II , MARCOUSSIS , KLEBER , PRETORIA etc ) DE DEPOUILLER PAR TOUS LES MOYENS LEGAUX OU ILLEGAUX LE PRESIDENT ELU LAURENT GBAGBO DE SES PREROGATIVES CONSTITUTIONNELLES.

133fc6a4891f3032c49fbc5887d8909f_h

DANS CETTE OPTIQUE, J’AI RAPPELE LES MULTIPLES INITIATIVES PACIFIQUES PRISES PAR LE PRESIDENT GBAGBO ET BLE GOUDE POUR SCELLER UNE « PAIX DES BRAVES » ET UNE VERITABLE RECONCILIATION AVEC LES « REBELLES ». S’AGISSANT DE LA « COUR PENALE INTERNATIONALE  » (CPI) SA PROPENSION A NE POURSUIVRE QUE LES DIRIGEANTS AFRICAINS REFRACTAIRES AU « NOUVEL ORDRE MONDIAL » AVAIT DEJA ETE DENONCEE PAR L’ANCIEN PRESIDENT DE LA COMMISSION DE « L’UNION AFRICAINE » LE GABONAIS JEAN PING ET SURTOUT PAR L’ANCIEN PRESIDENT EN EXERCICE DE L’ORGANISATION PANAFRICAINE L’ETHIOPIEN HAÏLE MARIAM DESALEGN.

LOGO- printing

LA TENDANCE ACTUELLEMENT EST AU RETRAIT COLLECTIF SOUS L’IMPULSION DES PRESIDENTS ROBERT GABRIEL MUGABE (ZIMBABWE), TEODORO OBIANG NGUEMA (GUINEE EQUATORIALE) , UHURU KENYATTA (KENYA) , YAYA JAMMEH ( GAMBIE ) DES ETATS AFRICAINS SIGNATAIRES DU « TRAITE DE ROME » DE LA « COUR PENALE INTERNATIONALE » ( CPI ) DONT LE DISCREDIT COMME LE PROUVE LE « PROCES DE LA HONTE  » EN COURS A LA HAYE EST PATENT.

YDM_CPI

CETTE IMPRESSION NEGATIVE EST CONFORTEE EN ECHO PAR DES INDISCRETIONS QUI RENFORCENT LE SOUPCON SELON LEQUEL LES LOURDES PEINES ENCOURUES PAR LES DEUX ACCUSES QU’ON VOUDRAIT ELIMINER DEFINITIVEMENT DELA SCENE POLITIQUE IVOIRIENNE SERAIENT DEJA ACTEES VOIRE ACQUISES. EN CONCLUSION, LE DOCTEUR GERVAIS BOGA SAKO ET MOI-MÊME AVONS MIS DEFINITIVEMENT A NU AU COURS DE L’EMISSION LES MANOEUVRES SORDIDES DE LA « COUR PENALE INTERNATIONALE »(CPI) QUI APPARAÎT DE PLUS EN PLUS COMME LE « BRAS ARME JUDICIAIRE » DE L’ONU ET PLUS GENERALEMENT DES PUISSANCES IMPERIALISTES OCCIDENTALES EN AFRIQUE.

 

JEAN-CHARLES COOVI GOMEZ.

Copie de JCCG

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




sur les traces du pandou |
Ressources Humaines Mechoua... |
benjaminblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | delunepierre
| موقع...
| mes-animaux-cheries