LANCEMENT SAMEDI LE 31 MAI 2014 A PARIS DE L’ASSOCIATION DES AMIS DE LAURENT GBAGBO

30052014

 

Copie de flyer-lancement-asso-amis-de-laurent-gbagbo

À l’occasion du 69ème anniversaire du grand résistant panafricaniste Laurent Gbagbo, une journée d’hommage aura lieu le samedi 31 mai 2014  à l’AGECA (177, Rue de Charonne, Paris 11ème, Metro Alexandre Dumas) de 14 heures à 18 heures.

 

L’association des amis de Laurent Gbagbo présentera ses objectifs et sa stratégie pour la libération de la Cote d’Ivoire et de l’Afrique.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE




GRANDE JOURNEE D’HOMMAGE AU PROFESSEUR CHEIKH ANTA DIOP,SAVANT ET HUMANISTE AFRICAIN.

17052014

 

734996_312096735557628_163201187_n

« CHEIKH ANTA DIOP L’IMMORTEL , UNE VIE AU SERVICE DE LA MAÂT » ( Projection  et présentation de l’œuvre ).

Image de prévisualisation YouTube

 

« LE CULTE DIVIN JOURNALIER A AKHETATON : ESSAI DE RECONSTITUTION » (Communication de M. SAOUSIRE SEGUI, Historien des religions et spécialiste de la Chrétienté copte).

297183_496552333709152_201641773_n

 

RÉSUMÉ DE LA COMMUNICATION : A partir de l’an IV de son règne , le Pharaon AKHENATON ( -1350 ; -1333 ) entreprend d’édifier loin de OUASET ( THÈBES ) une NOUVELLE CITE SAINTE  qui sera connue plus tard sous le nom d’AKHETATON ( LA CITE DE L’HORIZON D’ATON ).De fait , dès l’an VI du règne est inaugurée malgré l’opposition catégorique du haut clergé d’AMON une importante réforme religieuse qui entraînera des bouleversements politiques et sociaux d’une telle ampleur que la stabilité même de l’Empire en sera durablement ébranlée. Les innovations théologiques audacieuses imposées alors par le Pharaon visionnaire se sont traduites par une modification profonde du rapport de la créature humaine à son Dieu. En effet , tout en conservant l’essentiel de la LITURGIE SOLAIRE D’HÉLIOPOLIS basée sur la CYCLE QUOTIDIEN DE RA ET SON OPPOSITION CONFLICTUELLE AUX FORCES DU DÉSÉQUILIBRE COSMIQUE , la Réforme Atonienne va instaurer l’ INTERMÉDIATION DU PHARAON qui devient ainsi le récipiendaire exclusif et incontournable de la RÉVÉLATION DE L’ESSENCE MYSTÉRIEUSE DE LA LUMIÈRE DIVINE CONVOYÉE PAR « PA ITEN ANKH » ( LE DISQUE SOLAIRE DISPENSATEUR DE VIE ).En examinant minutieusement la reproduction du « GRAND TEMPLE D’ATON » tirée de la tombe Amarnienne de MERYRE ainsi que les ANNALES qui ont échappé à la destruction après la restauration brutale du culte d’ AMON , il devient possible de reconstituer avec force détails le CULTE DIVIN JOURNALIER en vigueur à AKHETATON de l’an VI à l’an XVII du règne du Pharaon AKHENATON.C’est la seule manière au demeurant de porter un jugement objectif et dépassionné sur le véritable impact des idées religieuses du Pharaon AKHENATON et de ses partisans sur l’évolution globale de la civilisation pharaonique jusqu’à la fin du  Nouvel Empire.

Image de prévisualisation YouTube

 

« LE MESSAGE SPIRITUEL DU PHARAON AKHENATON, GRAND RÉFORMATEUR DE LA RELIGION D’OSIRIS » (Conférence de M.JEAN CHARLES COOVI GOMEZ, Égyptologue et Historien).

 

RÉSUMÉ DE LA CONFÉRENCE : Sous le règne du Pharaon NEBMAÂTRE AMENHOTEP , Père et prédécesseur du Pharaon AKHENATON , PA ITEN ANKH ( LE DISQUE SOLAIRE DISPENSATEUR DE VIE ) déjà attesté dans les textes funéraires de l’Ancien Empire ( cf « TEXTES DES PYRAMIDES » ) devient la MANIFESTATION COSMIQUE TANGIBLE ET VISIBLE DE RA HORAKHTY  ( RA INCARNE PAR L’ HORUS DU DOUBLE HORIZON ). Cette évolution théologique majeure s’inscrivait déjà en filigrane dans « l’ HYMNE A AMON- RE  DU PAPYRUS 17″ ( cf Musée de Boulaq ) et surtout dans « l’HYMNE A AMON » de Southi et Hor , deux jumeaux dont les noms font irrésistiblement penser à Seth et Horus. En accédant au trône, le jeune Pharaon AKHENATON a éprouvé la nécessité de limiter les prérogatives du HAUT CLERGÉ D’AMON dont la toute puissance permet la captation de la quasi totalité des ressources générées par les activités lucratives des temples. Subissant en outre une forte influence spirituelle du Père divin AY, AKHENATON décide à partir de l’an VI de son règne d’imposer une REFORME DE LA RELIGION D’OSIRIS articulée autour de quatre innovations théologiques majeures :

 

 

I- LE « DIEU UNIQUE » ( WÂ NETER  ), DEFINI COMME « MÈRE ET PÈRE DE TOUTE CRÉATION », EST SYMBOLISE PAR LA « LUMIÈRE DIVINE » QUI ELLE-MÊME SE CRISTALLISERA DANS « PA ITEN ANKH », C’EST A DIRE DANS LE DISQUE SOLAIRE DISPENSATEUR DE VIE.LA LUMIÈRE DIVINE DONT L’ÉNERGIE EST AINSI CONVOYÉE A TRAVERS SON RÉCEPTACLE QU’EST LE DISQUE SOLAIRE PROPAGE PAR LE BIAIS DE SES RAYONS LA VIE PARTOUT DANS LE COSMOS ,Y COMPRIS SUR LA TERRE ET MÊME DANS LES FONDS MARINS.

385367_322483904518911_876997668_n

II- LE PHARAON AKHENATON DÉFINI COMME  « LE FILS DE RA QUI VIT DE MAÂT » ASSURE L’INTERMEDIATION PROPHÉTIQUE ENTRE LES FIDÈLES ET LE DIEU UNIQUE DONT IL A REÇU EXCLUSIVEMENT LA RÉVÉLATION  DE  L’ESSENCE ET DE LA PUISSANCE.IL EST SECONDE DANS CETTE MISSION TRANSCENDENTALE ET SACERDOTALE PAR LA REINE NEFERTITI EN VERTU DU PRINCIPE DE LA CONSUBSTANTIALITÉ DU COUPLE ROYAL.

III- LA REFORME ATONIENNE INSTITUE LE CARACTÈRE UNIVERSEL DE LA RELIGION OFFICIELLE QUI DOIT S’IMPOSER NON SEULEMENT SUR LE PLAN INTÉRIEUR MAIS AUSSI SUR LES VASTES TERRITOIRES DU PROCHE- ORIENT ET D’ASIE CONQUIS PAR L’EMPIRE. L’IMMORTALITÉ QUE CONFÈRE LA STRICTE CONFORMITÉ AUX PRÉCEPTES DE LA MAÂT N’EST PLUS RÉSERVÉE AU ROI ET A LA SEULE ÉLITE DIRIGEANTE ÉGYPTIENNE COMME C’ÉTAIT LE CAS DEPUIS L’ANCIEN EMPIRE MAIS ELLE ÉCHOIT DÉSORMAIS AU PEUPLE DANS SA TOTALITÉ ET MÊME AUX ÉTRANGERS QUI SONT TOUS DES CRÉATURES DU DIEU UNIQUE.

IV- LES PRÊTRES N’ONT PLUS LE PRIVILÈGE D’EXÉCUTER SEULS LES RITES SACRES ( cf « MYSTÈRES D’OSIRIS » ) DANS LE SECRET DES TEMPLES PUISQUE SOUS LA CONDUITE DU PHARAON AKHENATON LUI- MÊME LE PEUPLE EST DÉSORMAIS  CONVIE A PARTICIPER DIRECTEMENT ET ACTIVEMENT A LA CÉLÉBRATION DU CULTE DANS L’ENCEINTE DU « GRAND TEMPLE D’ATON » DONT LA REPRODUCTION NOUS EST DÉSORMAIS ACCESSIBLE ( cf TOMBE DE MERYRE ) EN PSALMODIANT ET EN CHANTANT DANS LA LIESSE LA CULMINATION DE « PA ITEN ANKH ».

Enfin , il importe d’élucider le contexte historique précis dans lequel après la destitution du Pharaon AKHENATON et la restauration du culte orthodoxe d’AMON, le Sinaï deviendra une zone de transit et de repli pour les derniers fidèles égyptiens de la Réforme Atonienne auxquels s’étaient mêlés des résidus des « coureurs de sable » Asiatiques et autres descendants d’Hyksos astreints depuis des lustres à des tâches pénibles de terrassement et qui trouveront là matière à assouvir leur ressentiment séculaire contre l’Empire égyptien. En s’appuyant sur les fragments d’AEGYPTIKA de MANETHON et ses épitomés conservés par les chroniqueurs postérieurs (cf. FLAVIUS JOSEPHE, EUSEBE DE CESAREE, GEORGE DE SYNCELLE etc.) il est loisible de restituer l’arrière- plan historique des épisodes relatés dans le fameux récit Biblique romancé qui fait état de la « SORTIE D’ÉGYPTE » du prétendu « PEUPLE ÉLU » sous la conduite du Législateur MOÏSE (cf. EXODE).

Image de prévisualisation YouTube

 

 







sur les traces du pandou |
Ressources Humaines Mechoua... |
benjaminblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | delunepierre
| موقع...
| mes-animaux-cheries