• Accueil
  • > Archives pour décembre 2010

MODIFICATION DU LIEU DE LA CONFERENCE

25122010

affichesematawyconfrencecotedivoire.jpg

 

Nous signalons que le lieu de la conférence sur la cote d’ivoire prévue ce dimanche 26 décembre 2010 a changé. C’est maintenant au 6, Avenue Maurice RAVEL, Métro: Porte de Vincennes à la même heure. Merci

 

 




JOURNEE PANAFRICAINE DE SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE IVOIRIEN LE DIMANCHE 26 DECEMBRE 2010 A PARIS DE 13H30 A 18H30.

24122010

Le Mouvement Sema Ta Wy en collaboration avec le Collectif des Associations Afro-Caribéennes organise le Dimanche 26 Décembre 2010 de 13H30 à 18H30 une Conférence-Projection-Débat de portée historique sur le thème suivant: » NOUS SOMMES TOUS DES IVOIRIENS: POUR UN FRONT DU REFUS DE LA RECOLONISATION DE L’AFRIQUE NOIRE… ».

LIEU: Maison d’Eugénie, 4 rue Olivier Métra ,Paris, Métro:Place des Fêtes (Ligne 11).

PAF: 10 euros.

affichesematawyconfrencecotedivoire.jpg

 

 PROGRAMME OFFICIEL:

13H30-13H55 : Projection de séquences-vidéo relatives aux racines historiques de la crise politico-militaire en Côte d’Ivoire:

-Vidéo I : La fin de règne du Président Houphouët Boigny et la promotion à la primature d’Alassane Dramane Ouattara.

-Vidéo II: Le combat pionnier de Laurent Gbagbo et du FPI pour l’avènement du multipartisme.

-Vidéo III: La lutte de succession et la victoire du « dauphin constitutionnel »,Henri Konan Bédié.

-Vidéo IV : Le coup d’état militaire des « mutins » et l’avènement du Général Robert Gueï.

-Vidéo V : Le « hold-up électoral » manqué du Général Gueï et l’accession à la magistrature suprême de Laurent Gbagbo.

-Vidéo VI: L’agression militaire extérieure et la partition de la Côte d’Ivoire.

-Vidéo VII: La pseudo-réconciliation nationale et la préparation des élections présidentielles dites de la « dernière chance ».

-Vidéo VIII: L’imbroglio juridico-politique, »Une République,deux Présidents » ou la résurgence des vieux démons.

13H55-14H15 : Allocution de bienvenue et présentation du Mouvement Sema Ta Wy (Lecture du Manifeste : »Appel à la Jeunesse Kémite au Troisième millénaire »).

14H15-14H30 : Projection d’une communication du Professeur Nicolas AGBOHOU intitulée: »PANAFRICANISONS LA CRISE

IVOIRIENNE ».

14H30-15H15 : Exposé introductif sur le thème suivant : »LE PEUPLE DE FRANCE CONNAÎT-IL REELLEMENT LA FRANCAFRIQUE? » par M.Guy Kodzo ALOVOR.

15H15-15H20 : Message de l’Association Survie sur la situation en Côte d’Ivoire.

15H20-17H20 : Conférence magistrale du Professeur Jean Charles Coovi GOMEZ sur le    thème suivant:

« GENESE ET EVOLUTION DE LA CRISE STRUCTURELLE EN CÔTE D’IVOIRE DE LA CONQUÊTE COLONIALE A NOS JOURS ».

17H20-18H15 : Débat général et contributions des Associations partenaires.

18H15- 18H30 :Adoption des résolutions et clôture de la manifestation.

« La meilleure tactique consiste à faire en sorte qu’au moindre attentat à la vie ou à la sécurité d’un militant où que ce soit, il s’ensuive une réaction en chaîne à l’échelle du continent pouvant prendre, au minimum, la forme d’une paralysie de la vie économique. Cela nous coûterait relativement très peu et beaucoup aux impérialistes qui exploitent, nuit et jour, notre peuple et nos ressources pour que l’Afrique ressemble à une caisse vide lorsque sonnera l’heure fatale de l’indépendance nationale. Telle serait, à l’heure actuelle,la meilleure forme de réaction pour arrêter la main des bourreaux et donner confiance …dans la bonne orientation de la lutte politique. Le jour où cette coordination existera, le rapport des forces sera profondément modifié…Cette coordination naîtra le jour où, à l’occasion d’une répression locale, les masses d’un territoire sous une autre domination étrangère prendront l’initiative de réagir en signe de solidarité:une ère nouvelle commencera ce jour-là dans la politique africaine »

Cheikh Anta DIOP « La lutte en Afrique noire » (Article paru dans LA VOIX DE L’AFRIQUE NOIRE,Mai-Juin 1953 pages 11-12).

 




LE PROFESSEUR CHEIKH ANTA DIOP, UNE ETOILE CIRCUMPOLAIRE IMPERISSABLE AU FIRMAMENT DE LA SCIENCE UNIVERSELLE

20122010

cheickantadiop1.jpg 

NOTICE BIOGRAPHIQUE SUR L’AUTEUR

professeurjcgomez.jpg

 

Le Professeur Jean Charles Coovi Gomez est originaire de la République du Bénin. Egyptologue, philosophe, et historien, il s’est spécialisé dans l’étude des relations  culturelles entre les civilisations anciennes de la vallée du Nil (Nubie, Egypte ancienne) et celles du golfe du Bénin (Ile Ife, Oyo, Danhome, Ashanti, etc.).Il contribue également à la réécriture de la véritable histoire des traites négrières arabe et européennes, ce qui implique une reconstitution complète de la généalogie historique des peuples africains déportés hors du continent noir depuis le VIIe  siècle de notre ère.Auteur de nombreuses publications et communications (cf. Références Bibliographiques), il est également le coordinateur du Comité scientifique pour la rédaction de l’Histoire Générale des Noirs de France et le directeur général de l’Institut Mondial de la Renaissance Africaine (ONG panafricaine spécialisée dans la promotion de la science, de l’éducation, et de la culture).

 

DEDICACE SPECIALE: A Stéphanie MUKUNA en témoignage de ma profonde affection et de ma bienveillante protection.

 

CITATION EN EXERGUE DU PROFESSEUR CHEIKH ANTA DIOP:

« La religion d’Osiris est la première en date, dans l’histoire de l’humanité, à inventer les notions de paradis et d’enfer.

Deux mille ans avant Moïse,et trois mille ans avant le Christ,Osiris la personnification du Bien,présidait déjà le tribunal des morts dans l’au-delà, coiffé du Atew ou Atef. Si le mort a satisfait durant sa vie terrestre aux différents critères moraux…il gagne le Aaroure ou Aar,un jardin protégé par un mur en fer avec plusieurs portes, et traversé par un fleuve.Ce champ est cultivé par les mânes, les bienheureux, qui s’y promènent; les chemins qui y mènent sont mystérieux; Le mort doit traverser un pont suspendu dans le vide et constitué par un serpent hideux qui surplombe les gouffres de l’enfer. Le mort, justifié, devient un Osiris, immortel, et vit désormais parmi les dieux pour l’éternité…Le paradis est aussi appelé « le pays de la vérité de la parole », ou l’Amenti ,c’est à dire le royaume d’Osiris;ce monde souterrain est aussi celui où Ra, le principe du Bien, livre chaque nuit un combat acharné au serpent Apap ou Apophis,le principe du Mal,le démon pour ainsi dire,qui est presque aussi puissant que lui et qui serait…une création directe du Noun, indépendamment de Ra. Mais Ra, le Bien, triomphe toujours et réapparaît quotidiennement à l’horizon oriental; ainsi le Bien est supérieur au Mal, quoique celui-ci soit très puissant » (cf CIVILISATION OU BARBARIE, 1981, pages 416 et 418).

PLAN DETAILLE DE L’ETUDE:

PREMIERE PARTIE: L’ANCÊTRE ET LA HUPPE.

DEUXIEME PARTIE: LE GENIE POLYVALENT A LA CIME DU SAVOIR UNIVERSEL.

TROISIEME PARTIE: L’HUMANISTE VISIONNAIRE AU PANTHEON DES GRANDS SERVITEURS DE LA MAÂT.

QUATRIEME PARTIE: LE MAÎTRE ET L’AEROPAGE.

 

 

 

PREMIERE PARTIE: L’ANCÊTRE ET LA HUPPE.

sethietramses1.jpg

D’après les « FORMULES  POUR L’EMERGENCE DU DEFUNT  DANS LA LUMIERE DIVINE » (RAOU NOU PERET EM HEROU), titre authentique de ce qu’il est convenu depuis le fâcheux contre-sens de l’Egyptologue allemand Richard LEPSIUS d’appeler « TODTENBÜCH », »LIVRE DES MORTS », on sait que tout être humain vivant est une incarnation d’un Ancêtre tutélaire et protecteur qui dans le monde invisible veille scrupuleusement sur son intégrité somatique constituée d’après la cosmogonie d’IOUNOU (HELIOPOLIS) de neuf entités vitales et ontologiques:

1- KHAT: LE CORPS CORRUPTIBLE ET PUTRESCIBLE.

2- SAHU: L’ENVELOPPE « SPIRITUELLE » QUI ENTOURE LE CORPS PHYSIQUE.

3- KHAÏBIT : L’OMBRE ATTACHEE AU CORPS PHYSIQUE ET QUI RESTE INVISIBLE.

4- SHOUT : L’OMBRE DETACHEE DU CORPS PHYSIQUE ET QUI SE PROJETTE DANS LA LUMIERE.

5- REN : LE NOM QUI REVELE L’ESSENCE ONTOLOGIQUE DE L’HOMME.

6- SEKHEM : LA FORCE IRRESISTIBLE QUI PROTEGE OU DETRUIT L’HOMME.

7- BA : L’AME DYNAMIQUE,MOBILE ET VOLATILE QUI INSUFLE LE SOUFFLE VITAL A L’HOMME.

8- KA : LA FORCE VITALE TRANSCENDANTE,LE RECEPTACLE DE L’ENERGIE DIVINE.

9- AKHU : L’ESPRIT LUMINEUX ET IMPERRISSABLE DU DEFUNT RESSUSCITE.

(cf. Jean Charles Coovi GOMEZ « La signification du vocable AKHU en Egypte ancienne et en Afrique noire contemporaine »in ANKH, Revue d’ Egyptologie et des Civilisations Africaines N° 3, Paris, 1993).

 cheick.jpg

Ainsi, en » rejoignant son Ka » le Vendredi 7 Février 1986 au Sénégal sur la TERRE SAINTE DE KEMET, le Professeur Cheikh Anta DIOP a fusionné avec la lumière divine et est devenu de ce fait un ESPRIT PARFAIT  DE RE (AKH IKER EN RE).Il a définitivement rejoint ses lointains Ancêtres qui rendaient naguère le culte divin à AMON sous l’autorité du plus grand et du plus digne de tous les Pharaons ayant régnés jusqu’alors sur le trône divin de TA MERY, à savoir MENKHEPERRE DJEHOUTYMESSOU (cf. M.DELLA MONICA Thoutmosis III, le plus grand des Pharaons: son époque, sa vie, sa tombe, Edition Le Léopard d’Or).En effet, outre le célèbre REKHMIRE, le dignitaire religieux qui officiait à cette époque en qualité de « GRAND PRÊTRE D’AMON DE KARNAK » n’était autre que MENKHEPERRESENEB (littéralement « PUISSE MENKHEPERRE ÊTRE PROSPERE »,nom qui représente  le meilleur hommage jamais rendu à un souverain régnant).Le GRAND PRÊTRE D’AMON dirigeait par déléguation -en lieu et place du PHARAON, LE PREMIER PRÊTRE DE L’UNIVERS- les cérémonies relatives au CULTE DIVIN JOURNALIER.Mais avant d’élucider pour la première fois la nature des LIENS MULTIFORMES qui unissent, à travers les âges, la collectivité des DIOP de KOKI en SENEGAMBIE actuelle à celle des DJOBU (_DB.W) du Nome de TA OUR (HAUTE EGYPTE) à l’époque pharaonique, il importe d’insister sur les très hautes missions sacerdotales et initiatiques assignées à un de ses plus éminents représentants, à savoir le « GRAND PRÊTRE D’AMON DE KARNAK »,le Vénérable MENKHEPERRESENEB.

 imhotep1.jpg

1- LA PREMIERE GRANDE MISSION ASSIGNEE AU  GRAND PRÊTRE MENKHEPERRESENEB: DIRIGER LES CEREMONIES DU RITUEL QUOTIDIEN.Les cérémonies rituéliques quotidiennes étaient régulées d’après le PERIPLE COSMIQUE DE RE conformément aux TROIS CYCLES du CULTE DIVIN JOURNALIER:

-CYCLE I : LE LEVER DE RE / AU PETIT MATIN, QUAND SURGIT LA LUMIERE DIURNE QUI ARRACHE LES ÊTRES A L’ENGOURDISSEMENT DE LA NUIT, ACCOMPAGNE D’UNE PROCESSION DE PRÊTRES PURIFIES,RASES ET VÊTUS DE LIN BLANC, LE GRAND PRÊTRE SE DIRIGEAIT VERS LE LAC SACRE SITUE A PROXIMITE DU TEMPLE DE KARNAK. CE LAC SACRE SYMBOLISAIT POUR LES « INITIES SUPERIEURS » LE NOUN PRIMORDIAL.LES QUARANTE DEUX PRÊTRES PRATIQUAIENT ALORS  LES ABLUTIONS PURIFICATRICES DANS CETTE SOURCE ORIGINELLE.ILS ALLAIENT ENSUITE « REVEILLER » LA STATUE D’AMON ENCLOSE DANS UN NAOS SITUE VERS LA PARTIE ORIENTALE DU SANCTUAIRE SACRE.

dieuamonmin2.jpg

CYCLE II: LA FIXATION ZENITHALE DE RE /A L’AIDE D’UN ENCENSOIR TENU PAR SA MAIN DROITE, LE GRAND PRÊTRE ALLUMAIT A COUP DE SILEX LES LAMPES A HUILE AFIN D’ELOIGNER ET DE CHASSER LES « ESPRITS DES TENEBRES ». LA FUMEE DE L’ENCENS CREAIT UNE ATMOSPHERE DIVINE  AVANT  L’EXECUTION DU  RITUEL DE  L’OFFRANDE DES « NOURRITURES DIVINES » DESTINEES A REVITALISER LA STATUE D’AMON.LE GRAND PRÊTRE DEPOSAIT ENSUITE AU PIED DE LA DIVINE STATUE NEUF « OUSCHEBTIS » SYMBOLISANT L’ENNEADE ET QUE LE COLLEGE DES PRÊTRES SE DEVAIT EGALEMENT DE « NOURRIR »,DE « DESALTERER » ET DE « RAFRAÎCHIR ».LE GRAND PRÊTRE OFFRAIT A LA STATUE DIVINE L’IMAGE DE L’OEIL D’HORUS QUI SYMBOLISE LA PIETE FILIALE DU PHARAON ENVERS SON PERE OSIRIS AVANT D’OFFRIR UNE MAJESTUEUSE FIGURINE DE LA DEESSE MAÂT,GARANTEDE LA VERITE-JUSTICE ET DONC DE L’EQUILIBRE DE L’UNIVERS.

 maat2.jpg

 

CYCLE III: LE COUCHER DE RE / LES PRÊTRES ENTREPRENAIENT D’ »HABILLER » LA STATUE D’AMON EN LA PARANT DE TISSUS FLAMBOYANTS ET MULTICOLORES.LE BLANC EST LA COULEUR DU DEUIL DANS L’AMENTI,LE VERT SYMBOLISE LA VEGETATION OU LA GERMINATION, LE ROUGE SUGGERE LA SUBSTANCE VITALE CONTENUE DANS LE SANG ET LE JAUNE EST LA « CHAIR DES DIEUX » LIEE A LA RESURRECTION.LA STATUE ETAIT DE CE FAIT MISE EN RELATION AVEC TOUS LES ELEMENTS GENERATEURS DE « VIE » (ANKH), DE « FORCE » (OUDJA) ET DE « PROSPERITE » (SENEB) DANSL’UNIVERS.

2- LA DEUXIEME GRANDE MISSION ASSIGNEE AU GRAND PRÊTRE MENKHEPERRESENEB: PROTEGER LE PHARAON, SERVITEUR DE LA MAÂT CONTRE LES FORCES MALEFIQUES INFEODEES A ISEFET.                               sematawy.jpg

Le GRAND PRÊTRE MENKHEPERRESENEB détenait un autre titre extrêmement important: »DIRECTEUR SUPRÊME DE TOUS LES PRÊTRES DE HAUTE ET DE BASSE EGYPTE, SERVITEUR D’AMON ET PROTECTEUR DU ROI ». IL AVAIT CERTES POUR OBLIGATION DE SERVIR AMON MAIS EGALEMENT DE PROTEGER PHARAON.CE DEVOIR IMPERIEUX EST MENTIONNE EXPRESSEMENT DANS LES TEXTES HIEROGLYPHIQUES:

« Rendre bénéfiques par AMON-RE la VERITE-JUSTICE, placer le DIVIN au coeur des DEUX RIVES et son PRESTIGE auprès de tous les Neterou.Rendre hommage à Sa Majesté pour la durée des temps,satisfaire perpétuellement son KA, louer sa face rayonnante,magnifier sa gloire en toute circonstance,élever son nom pour l’éternité,protéger sa divine nature contre les puissances maléfiques qui se cachent dans l’ombre et ce pendant des millions et des millions d’années »( SETHE , URKUNDEN,IV ).D’AUTRE PART,LA NATURE DIVINE DU PHARAON MENKHEPERRE DJEHOUTYMESSOU TELLE QU’ELLE NOUS EST RAPPORTEE DANS LA « BIOGRAPHIE D’ ANANI » (cf URKUNDEN,IV,59-60) EXPLIQUE SA VOCATION DE « JUSTICIER ET PACIFICATEUR D’AMON » CHARGE DE VAINCRE LA « COALITION DES SETHIENS » ET PLUS PRECISEMENT « LES NEUF ARCS » ENNEMIS HEREDITAIRES DE KEMET.OUTRE LES QUALITES GUERRIERES UNIVERSELLEMENT RECONNUES DU PHARAON, LES TEXTES HIEROGLYPHIQUES INSISTENT SUR LA PUISSANCE IRRESISTIBLE DES RITES ET DES PRIERES DU GRAND PRÊTRE MENKHEPERRESENEB POUR EXPLIQUER LA PERCEE FOUDROYANTE DE L’ARMEE DE TA MERY AU COEUR DES CONTREES ASIATIQUES ET EUROPEENNES.A CE SUJET, ON PEUT LIRE DANS « URKUNDEN,IV,(pages 613):

  touthmosisiii2.jpg

 

« Grâce à nos louanges ( prières), il n’existe plus d’homme qui se rebelle contre toi ( Pharaon) jusqu’aux limites de ce qu’encercle le ciel ( l’Univers).Ils viennent tous,le dos chargé de leurs tributs,s’inclinant devant Ta Majesté,comme l’a ordonné Amon.Je fais en sorte que tes ennemis soient privés de force, lorsqu’ils viennent auprès de toi, le coeur brûlant, les membres tremblants ».MAIS C’EST SURTOUT LE FAMEUX « HYMNE A LA VICTOIRE » DU PHARAON MENKHEPERRE DJEHOUTYMESSOU QUI NOUS RENSEIGNE SUR LA PUISSANCE INOUÏE DE KEMET ( NOM AUTHENTIQUE DE L’AFRIQUE NOIRE OU NIGRITIE ) DANS L’ANTIQUITE. LE PEUPLE KEMITE ETAIT ALORS A L’APOGEE DE SA GLOIRE ET AU PAROXYSME DE SON HEGEMONIE:  

 

amon4.gif

 

« Je suis venu, je fais que tu écrases les Grands de Phénicie,

je les étends sous tes pieds dans leurs propres pays;

je fais qu’ils voient Ta Majesté comme le seigneur des rayons solaires,

et que tu brilles de mille feux sur leurs visages à mon image.

Je suis venu,

je fais que tu écrases les peuples de l’Asie,

que tu frappes durement les Chefs des Asiatiques du Retenou;

je fais qu’ils voient Ta Majesté,déjà vêtu de sa plus belle parure,

tandis que tu saisis les armes de combat sur ton char.

Je suis venu,

je fais que tu écrases la Terre de l’Est,

que tu marches triomphalement sur les habitants des régions du Pays Divin;

je fais qu’ils voient Ta Majesté comme une étoile

qui projette sa lueur comme une flamme et qui donne sa rosée du matin.

Je suis venu,

je fais en sorte que tu écrases la terre occidentale,

la Crète et Chypre étant courbées sous ta gloire;

je fais qu’ils voient Ta Majesté comme un taureau à l’éternelle jeunesse,

un taureau au coeur ferme,aux cornes acérées,

que l’on ne peut ni attaquer ni affronter.

Je suis venu,

je fais que tu écrases les habitants des Îles,

les pays du Mitanni tremblant sous ta crainte;

je fais qu’ils voient Ta Majesté comme un crocodile

semant la terreur dans les eaux et que nul ne peut approcher.

Je suis venu,

je fais en sorte que tu écrases les contrées désertiques,

et que tu lies les Bédouins prisonniers;

je fais qu’ils voient Ta Majesté comme le Chacal du Sud

seigneur de la course, à l’allure fière et agile

qui traverse victorieusement le Double Pays (…) »

facadedutempledekarnak4tbn110500.jpg

C’ EST AINSI QUE LE GLORIEUX PHARAON MENKHEPERRE DJEHOUTYMESSOU ET LE GRAND PRÊTRE MENKHEPERRESENEB ONT AGRANDI JUSQU’AUX CONFINS DU TIGRE ET DE L’EUPHRATE ( IRAK ACTUEL) L’IMMENSE DOMAINE DES CONTREES TRIBUTAIRES DU DIEU AMON.C’EST AINSI QUE MAÂT A PU REGNER DANS LA DEMEURE D’ ISEFET ET QUE LA LUMIERE DISSIPA L’OBSCURITE, QUE LA VERITE TRIOMPHA DU MENSONGE.

( A suivre).

 




PLANNING DES CONFERENCES MAGISTRALES DU PR JEAN CHARLES COOVI GOMEZ SESSION 2011-2012

14122010

COMMUNIQUE OFFICIEL  

Dans le cadre des « CONFERENCES ET DES RENDEZ-VOUS DE L’UNIVERSITE KEMITE DU FUTUR SESSION 2011-2012″,le Professeur Jean Charles Coovi GOMEZ donnera les conférences magistrales sur les thèmes suivants:

 1- »L’HERITAGE DE L’ECOLE DE DAKAR:  LEOPOLD SEDAR SENGHOR ET CHEIKH ANTA DIOP,DEUX CONCEPTIONS ANTINOMIQUES DE LA NEGRITUDE ET DE LA CIVILISATION DE L’UNIVERSEL? » 

1275781127.jpg     diopcheikhanta1.jpg 

2- »LES GRANDES FIGURES DE LA RENAISSANCE AFRICAINE DE ZUMBI DOS PALMARES A ABDOULAYE WADE »

zumbi.jpg              abdoulayewade.jpg

 

3- »LE PHARAON TOUTANKHAMON ETAIT NOIR:REVELATIONS SUR LES VERITABLES RESULTATS DES TESTS ADN PRATIQUES SUR LES MOMIES EGYPTIENNES AUTOCHTONES DU CAIRE ».

14876015308231883251167109764312248985795949n.jpg     pharaontoutankhamonmomieegypt.gif

 4- »LA PROBLEMATIQUE DU DECHIFFREMENT VOCAL DE L’EGYPTIEN HIEROGLYPHIQUE DE J.F CHAMPOLLION A CHEICK ANTA DIOP

   champollion.jpg    157diop.gif   

5- »L’IMPACT DE LA TRAITE NEGRIERE EUROPEENNE SUR LE DEVELOPPEMENT DU SOUS-DEVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE NOIRE CONTEMPORAINE:

esclavage.jpg

  HOMMAGE A JOSEPH NDIAYE ».

6- »LA CONTRIBUTION DES COMBATTANTS AFRICAINS A LA LIBERATION DE LA FRANCE:

unif8.gif      

 HOMMAGE AUX MARTYRS DU CAMP THIAROYE ».

7- »DES BAYE FALL AUX TIEDDOS:A PROPOS DE LA THEMATIQUE DE LA « LIBRE CONSCIENCE » DANS L’OEUVRE DE SEMBENE OUSMANE ».

 bayefall.jpg      6374.jpg   

8- »LA RESISTANCE SPIRITUELLE DE « SERIGNE TOUBA »SA SAINTETE CHEIKH AMADOU BAMBA A L’OPPRESSION ET LA DOMINATION COLONIALES ».

 21538843591.jpg

9- »LES RACINES NEGRO-AFRICAINES DE LA CIVILISATION BRESILIENNE:DU QUILOMBO AU CANDOMBLE ».

29277686891219d3916o1.jpg

 1161414candomble.jpg

10- »LA QUÊTE DES RACINES ET DE LA NEGRITUDE DES SOURCES DANS L’OEUVRE D’AIME CESAIRE: LE RETOUR  INITIATIQUE AU PAYS NATAL ET A LA TERRE ORIGINELLE.

 aimecesaire2.jpg

 

Toute la Jeunesse Kémite du Continent et de la Diaspora est invitée à oeuvrer à la médiatisation des Conférences magistrales du Pr Coovi GOMEZ,éminent disciple et continuateur du Pr DIOP.

 afrique.jpg

 

 




« MAAT SAUVE L’HUMANITE »:PREMIERE CELEBRATION EN FRANCE DU CULTE KAMIT:PRIERES,RITES,CULTES LE 05/12/10

3122010

templehorus.jpg 

 THEME CENTRAL: « LA PROMOTION ET LA PRATIQUE INSTITUTIONNALISEE DU CULTE KAMIT DANS LE MONDE NOIR »

(DIMANCHE 05 DECEMBRE 2010 de 14H00 A19H00).

HOMMAGE DU MOUVEMENT SEMA TA WY AU DOYEN DOUMBI FAKOLY POUR SON APPORT A LA CONNAISSANCE DE LA

TRADITION PRIMORDIALE KEMITE.

PROGRAMME OFFICIEL:

PREMIERE PARTIE: EXPOSES ET COMMUNICATIONS.

-14H00-14H20  Ouverture de la manifestation et présentation du progamme de l’Université Kémite du Futur intitulé:

« Le Kémitisme,la religion ancestrale des Kémites ».(Les DVD de cette Formation exceptionnelle seront disponibles…)

-14H20-14H50 Première communication:  »L’antériorité de la RELIGION D’OSIRIS d’après CIVILISATION OU BARBARIE: citations et commentaires » par Guy Kodzo ALOVOR.-

14H50-15h30  Témoignage: « La primauté de la TRADITION sur les RELIGIONS » par Doumbi FAKOLY.

-15H30-16H30  « La promotion et la pratique institutionnalisée du culte Kamit dans le Monde Noir: prières,rites,cultes » par 

M.Jean Charles Coovi GOMEZ.

-16H30-17H00  « Hommage au KEM OUR (LE GRAND NOIR PARFAIT) Simon KIMBANGU:Martyr et Serviteur de la MAÂT »

(Révélations de documents inédits relatifs à la véritable prédication de Kimbangu et à la mascarade de procès qui lui a

été intenté).

 dieuegypteamonra.jpg

DEUXIEME PARTIE: PRATIQUE DU CULTE KAMIT DU HOUT NETER-INDICATIONS GENERALES ET CODES SPECIFIQUES.

1-Prière obligatoire: Louange dédiée à Atoum (ITM,TOUMA,ADAMA,ADOUM) en Bambara,en Fongbe,Sango…

2-Prière obligatoire: Louange dédiée à Geb (GOBA,KOBA,GABA,KABA) et Nout (NOUTOU,NOUTA,NOUTI).

3-Prière obligatoire: Louange dédiée à Shou (ISHOU,ISHOUA,ESHOU) et Tefnout (TOFANOU,TEFINOU,TAFANOU).

4-Prière obligatoire: Louange dédiée à Nephtys (NABINTOU,NABAINTOU,NABATOU) et à Seth (SATA,SOUATA,SOTA)

5-Prière obligatoire:Louange dédiée à Isis (AISSATA,ASTOU,AISHA) et à Osiris (OUSIRE,AUSAR,OUASARA).

6-Prière obligatoire:Louange dédiée à Horus (HOUROU,YOROU,YORO).

7-Prière obligatoire:Louange dédiée à Bès (BASE,BASA,BESI).

8-Prière obligatoire:Louange dédiée à Shai (ASHE,OSHE,OSHA).

9-Prière obligatoire:Louange dédiée à AMON (IMANA,OMONI,IAMOUN).

 

scribeassis.jpg

RITUEL CANONIQUE:EVOCATION ET SANCTIFICATION DES KAOU DES  KEMITES  MORTS EN DEPORTATION DE 639 DE

L’ERE VULGAIRE (DATE DE L’INVASION ARABE DE TA MERY) A 1895 DE L’ERE VULGAIRE (DATE DU DEPART DU DERNIER

BÂTEAU NEGRIER OCCIDENTAL DES CÔTES DU GOLFE DE GUINEE).

LIEU DE DEROULEMENT DE LA FORMATION: CENTRE MAURICE RAVEL (SALLE LUCIEN TRICHAUD),6 AVENUE MAURICE RAVEL,PARIS; METRO: PORTE DE VINCENNES.

PAF:10 EUROS.

EVENEMENT HISTORIQUE,PRESENCE OBLIGATOIRE.




IL Y A 56 ANS PARAISSAIT NATIONS NEGRES ET CULTURE

3122010

Le Mouvement Sema Ta Wy invite tous les Panafricanistes et les sympathisants de la cause africaine à se rassembler le Vendredi 03 Décembre 2010 à 19H00 devant l’Hôtel Sully Saint-Germain,lieu de rédaction de l’ouvrage, au 31,rue des Ecoles 75005 Paris, Métro :Maubert-Mutualité.

 

 

Nations nègres et culture, œuvre culte du savant, historien et philosophe de l’histoire Cheikh Anta Diop est aujourd’hui cinquantenaire, parue en 1954 grâce à lamaison d’éditions africaine parisienne Présence africaine. Par la portée de son questionnement, l’ambition de «Renaissance africaine» auseuil duquel elle porte le débat, cette œuvre a passé le temps et est devenue un incontournable des œuvres intellectuelles négro-africaines et universelles. 

 Lorsque Aimé Césaire dans son célèbre Discours sur le colonialisme fait de Nations nègres et culture « le livre le plus audacieux qu’un nègre ait jamais écrit», il voit dans cette œuvre une puissance intemporelle de l’esprit. Nations nègres est une puissance scientifique qui explore et développe des thématiques majeures que la recherche scientifique éprouvée a depuis lors corroborée : l’origine africaine de l’Homme, l’antériorité des civilisations africaines (industries, arts, organisations, écriture…), l’appartenance de l’Egypte antique à l’Afrique noire, les grandes migrations et la formation des ethnies africaines…

 

La dimension universelle de Nations nègres, œuvre-programme de la pensée diopienne est affirmée dans la démonstration de la contribution africaine à l’évolution des civilisations humaines dans les domaines des mathématiques, de la médecine, des lettres, de la philosophie, de l’architecture, de l’astronomie, etc. La réflexion de Cheikh Anta Diop est consciente de son caractère révolutionnaire et attaque les préjugés et l’idéologie dominante, l’eurocentrisme et la pensée raciste rationalisée depuis Gobineau et les anthropologues africanistes européens.

 

 La philosophie de Hegel est au centre de cette construction de la domination civilisationnelle blanche qui exclut l’Afrique en totalité du mouvement de l’histoire humaine.

 

Après Nations nègres, cette conception tombera de son piédestal intellectuel et sera l’objet d’une constante et plus ou moins pudique déconstruction, voire radicale une mise au rebut. Pour autant bien des survivances des idéologies n’ayant vu l’Afrique que sous le prisme des esprits prélogiques, pré-newtoniens, primitifs, des mystico-religieux impropres au rapport au rationnel, demeurent.Pis, cette conception a été inculquée aux Africains qui ne s’en sont pas complètement départis.

Nations Nègres et Culture traduit le dessein que l’auteur assigne à l’histoire, aux sciences sociales et à la réflexion des Africains: produire une érudition, bâtir un corps d’humanités classiques d’élites au service de la Renaissance africaine, en vue d’une indépendance portée vers un étatfédéral africain. Ce projet qui constitue le fil directeur de l’investissement du savant, interpellé par la marche du genre humain, l’amène à rechercher les continuités historiques reliant l’Afrique antique à l’Afrique coloniale. Ce faisant il exhume une histoire africaine et une interprétation du passé qui transforment et subvertissent la vision héritée des préjugés colonialistes africanistes.L’Afrique cesse d’être le parent pauvre de l’histoire, de la civilisation, de la science, de l’abstraction, de l’innovation sociale, organisationnelle.On s’y trouve désormais tant dans la compagnie attestée, fort flatteuse mais loin d’être mythologique, des pharaons bâtisseurs des pyramides, des grands empires du Ghana, du Mali, de Zimbabwe, que des industries pionnières des premières heures du genre humain.

 

 sethietramses.jpg

 

Le patrimoine africain ainsi expurgé de la chape de plomb des énoncés dévalorisants, qui tentaient de légitimer l’expropriation des peuplesafricains soumis à l’agression impérialiste occidentale, prend désormais une attractivité extrêmement mobilisatrice. Nations nègressera réapproprié avec un mouvement d’excitation collective et de passion communicative que peu d’ouvrages, de réflexions, d’œuvresintellectuelles négro-africaines pourraient revendiquer. C’est que l’écriture diopienne est celle de la conscience historique et de sa restauration, elle démonte, démontre en même temps qu’elle interpelle, elle génère un double effet de connaissance et d’action.

 

Embrassant l’Afrique précoloniale jusqu’aux civilisations antiques d’Egypte, d’Ethiopie, de Nubie, de Zimbabwe,… Nations nègres rapproche tout le substrat négro-africain du continent africain. C’est ainsi que les Afrodescendants des Caraïbes et des Amériques ont, à la suite des travaux de Cheikh Anta Diop et d’autres, réinvesti le champ de l’histoire et de leurs origines africaines. Les travaux du savant ont contribué dans leurs effets notables à résoudre les tensions collectives liées à la frustration culturelle générée par les traumatismes négriers, esclavagistes, coloniaux et post-coloniaux.

 

 

Un style de vie tend trouver une solide confortation du fait de l’influence de la revalorisation, de la restauration historique. Les textiles africains, les œuvres d’arts et d’artisanats, les cosmétiques «black» ou «kemit» et l’esthétique égyptienne, alimentent les événements comme des défilés de mode, foires commerciales et manifestations culturelles, c’est-à-dire l’ensemble des activités quisoutiennent ces manifestations en amont.

 

 

 En plus de la confirmation empirique des recherches et orientations de Cheikh Anta Diop, sa pensée a révolutionné le regard des chercheurs et du profane sur l’histoire du continent africain et sur son devenir. Plébiscité avec W.E.B. DuBois lors du premier Festival mondial des Arts nègres en 1966 à Dakar comme «l’auteur qui a exercé sur le XXè siècle, l’influence la plus féconde», le savant trouve une notoriété de plus en plus socialisée au cours des 50 années suivant son opus culte. Bien que sa démarche ne s’y réduise pas loin s’en faut, la réappropriation de la civilisation égyptienne, dans toute sa splendeur culture nègre et mélanoderme, n’est pas pour rien dans la popularité de Nations nègres. L’humain de souche africaine puise désormais à une source fraîche et intarissable une matière à se reconstruire, à reconstruire le monde, avec une exigence de vérité scientifique et une obligation de résultats sans concessions. Il envisage son rapport à l’autre déchargé et décomplexé des lourdeurs idéologiques, qui n’auraient fait de l’heureuse et inévitable rencontre humaine, que le discours stérile du même au même.

 

 

 

 

 

IL Y A 56 ANS PARAISSAIT NATIONS NEGRES ET CULTURE dans Manifestations Culturelles 151073_147227681993772_100001196229220_214040_520305_a







sur les traces du pandou |
Ressources Humaines Mechoua... |
benjaminblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | delunepierre
| موقع...
| mes-animaux-cheries